VERNEY - les dernières années

        VERNEY - the later years

  The story of the Verney group continues  -   contributed by Richard Jacquemin

       L'histoire du groupe Verney continue   -  contribué par Richard Jacquemin


 Please note this is a site of historical record and does not contain current service information

Il s'agit d'un site d'archives historiques et ne contient pas de données actuelles


Le Groupe Verney -  le dossier de Richard Jacquemin concernant les anciennes filiales evoquerait :

     -  la STAO historique jusqu'en 2007
     -  la nouvelle STAO depuis 2007
     -  Maine Autocars et Touraine Autocars
     -  CTA (Compagnie des Transports de l'Atlantique) et  CAA (Compagnie des Autocars d'Anjou)
     -  CAT 37 (Compagnie des Autocars de Touraine)  (Indre-et-Loire)
     -  STAO 86 (Poitou)
     -  Fusions dans la nouvelle STAO
     -  CTS Saumur (Compagnie des Transports à Saumur)
     -  la Bretagne
     -  la Normandie
     -  Grand Est
     -  Rhone-Alpes
     -  Auvergne


The Verney Group - this dossier from Richard Jacquemin talks about these former subsidiaries :

     -  the historic STAO until 2007
     -  the new STAO since 2007
     -  Maine Autocars and Touraine Autocars
     -  CTA (Compagnie des Transports de l'Atlantique) and  CAA (Compagnie des Autocars d'Anjou)
     -  CAT 37 (Compagnie des Autocars de Touraine)  (Indre-et-Loire)
     -  STAO 86 (Poitou)
     -  Mergers in the new STAO
     -  CTS Saumur (Compagnie des Transports à Saumur)
     -  Brittany
     -  Normandy
     -  The East
     -  Rhone-Alpes
     -  Auvergne


STAO

Anniversary or not for the nostalgics who will have known the great Verney era, with its own buses and the major networks of the 60s and 70s.

It was 20 years ago to the day on January 25, 2002 that the Verney group was sold to the CGEA Connex group (except for the tourism part which will be sold in 2008 to the Piot group).

Today what remains? Not much since the disappearance of the Tourisme Verney brand. Most of the subsidiaries have merged into other companies or have been renamed. Last example in 2019 with the Compagnie des Autocars de Touraine, which is now called Transdev Touraine.

The example of the STAO is unusual : the old STAO from 1933 disappeared and was replaced in 2007 by the new one .... STAO but with a different meaning. It's a nice nod to history.

The former STAO : until 1990 managing 6 networks :
  - in Seine Maritime (was not connected with the other networks)
  - in Orne
  - in Mayenne
  - in the Sarthe (very first network)
  - in Indre et Loir (Touraine)
  - in Vienne (Poitou)

First separation in 1990 was that of Seine Maritime which joined the new subsidiary TVS.

New depots in Le Mans (60 Avenue Heuze taking over part of the old CBM factories) in 1989 and in Chatellerault in 1990 (5 rue Bernard Palissy).

In 1994, the Indre et Loire network merged with the Rapides de Touraine (bought by the group the same year) and a new subsidiary was created : the Compagnie des Autocars de Touraine (CAT but be careful not to confuse it with the CAT in Brittany).

New depot in 1994 in Argentan, rue des Roussettes replacing the old one which was located at 33 avenue de la 2eme Division Blindée (DB).

In 1998 new depot in Laval at 33 bd Léon Bollee replacing the old one which was located at 28 bd de l'Industrie.

The same year takeover of Cars Chatelleraudais of Chatellerault (their depot at 60 avenue Painleve will not be taken over since the STAO already owns one located in the same town at 5 rue Palissy).

In 1999 new depot at 85 rue de la Vincenderie in Poitiers. I have not been able to find its old location in Poitiers. 

The same year, new depot in Flers rue Gustave Eiffel replacing the old one which was located at 24 rue de la Chaussée.

There will have been also many secondary sites in Mayenne (mainly car park rentals).

In 2006 closure of the Alençon bus station (constructed in a striking style in 1958 by the architetects Roger Vissuzaine et Louis Longuet).

THE NEW STAO

On 1 January 2007 total reorganization of the STAO. Each network merges into a new regional subsidiary :
  - Sarthe and Mayenne : new STAO PL subsidiary
  - Orne: new VTNI subsidiary
 - Poitou: new Veolia Poitou Charentes subsidiary (STAO 86 merges with Citram Poitou Charentes based in Angoulême)

The former STAO stood for Société des Transports Automobiles de l’Ouest. The new STAO retains the same letters but with a different meaning: Société de Transports par Autocars de l’Ouest (and adding the 2 letters PL for Pays de Loire).

On January 1st 2008 STAO PL took over all Maine Autocars sites and on January 1st 2009, STAO PL took over all the CTA (Nantes) and CAA (Angers) sites.


STAO

Anniversaire ou pas pour les nostalgiques qui auront connu la grande époque Verney, avec ses propres bus et les grands réseaux dans les années 60 et 70.

C'était il y a 20 ans jour pour jour le 25 janvier 2002 : le groupe Verney était vendu au groupe CGEA Connex (sauf la partie tourisme qui sera vendue en 2008 au groupe Piot).

Aujourd'hui qu'en reste il ? Plus grand chose depuis la disparition de la marque Tourisme Verney. Les filiales ont pour la plupart fusionnées dans d autres entreprises ou bien alors renommées. Dernier exemple en 2019 avec la Compagnie des Autocars de Touraine qui s'appelle dorénavant Transdev Touraine.

L'exemple de la STAO est assez particulier : l'ancienne STAO de 1933 à disparue et remplacée depuis 2007 par la nouvelle .... STAO mais à signification différente. C'est un beau clin d'oeil à l'histoire.

L'ancienne STAO : jusqu'en 1990  elle gérait 6 reseaux :
  - en Seine Maritime (n'était pas relié avec les autres réseaux)
  - dans l'Orne
  - dans la Mayenne
  - dans la Sarthe ( out premier réseau)
  - dans l'Indre et Loir (Touraine)
  - dans la Vienne (Poitou)

Première séparation en 1990 celui de Seine Maritime rejoint la nouvelle filiale TVS.

Nouveaux dépôts au Mans (60 avenue Heuze reprenant une partie des anciennes usines CBM) en 1989 et à Chatellerault en 1990 (5 rue Bernard Palissy).

En 1994, le réseau d'Indre et Loire fusionné avec les Rapides de Touraine (rachetés par le groupe la même année) et nouvelle filiale créée : la Compagnie des Autocars de Touraine (CAT mais attention à ne pas confondre avec la CAT en Bretagne).

Nouveau dépôt en 1994 à Argentan rue des Rousselettes remplaçant l'ancien qui était situé au 33 avenue de la 2eme Division Blindée (DB).

En 1998 nouveau dépôt à Laval au 33 bd Léon Bollee remplaçant l'ancien qui était situé au 28 bd de l'Industrie.

La même année rachat des Cars Chatelleraudais de Chatellerault (son dépôt au 60 avenue Painleve ne sera pas repris puisque la STAO possède déjà celui situé dans la même commune au 5 rue Palissy).

En 1999 nouveau dépôt au 85 rue de la Vincenderie à Poitiers. Je n'ai pas réussi à trouver son ancien emplacement à Poitiers.

La même année, nouveau dépôt à Flers rue Gustave Eiffel remplaçant l ancien qui était situé au 24 rue de la Chaussée.

Il y aura de nombreux sites secondaires en Mayenne ( principalement location de parkings).

En 2006 fermeture de la gare routière d'Alençon (construit dans un style saisissant en 1958 par les architectes Roger Vissuzaine et Louis Longuet).

LA NOUVELLE STAO

Au 1er janvier 2007 réorganisation totale de la STAO. Chaque réseau fusionne dans une nouvelle filiale régionale :
  - Sarthe et Mayenne : nouvelle filiale STAO PL
  - Orne : nouvelle filiale VTNI
 - Poitou : nouvelle filiale Veolia Poitou Charentes ( la STAO 86 fusionne avec Citram Poitou Charentes basée à Angoulême)

L'ancienne STAO signifiait Société des Transports Automobiles de l'Ouest. La nouvelle STAO conserve les mêmes lettres mais à signification différente : Société de Transports par Autocars de l'Ouest ( et en ajoutant les 2 lettres PL pour Pays de Loire).

Au 1er janvier 2008 la STAO PL récupère tous les sites de Maine Autocars et au 1er janvier 2009 la STAO PL récupère tous les sites de la CTA (Nantes) et de la CAA (Angers).


Gare routière - Alençon - bus station
gare rotiere Alencon



MAINE AND TOURAINE

Let's start with MAINE AUTOCARS.

Unlike the other subsidiaries, it does not have any regular lines, only schools  and tourism.

The Verney group bought Voyages Alix in 1997. The Auvergne Autocars subsidiary (dormant for 2 years) was reactivated and renamed Maine Autocars with the takeover of the 2 Alix depots:
  - 9 rue Hippolyte Foucault in Le Mans (north of the city)
  - chemin des petits cours in Sille le Guillaume

In 1998, the Verney group bought Pivoin Herin transport, based in 2 departments : Sarthe and Indre et Loire. The Sarthe sites will be taken over by Maine Autocars. Those of Indre et Loire will be taken over by the Touraine Autocars subsidiary.

Back to the Sarthe sites : Maine Autocars takes over the Arnage depot (rue des Collèges located south of Le Mans). Consequence closure of the one located to the north (rue Foucault) all the buses being grouped together on the same site. Other secondary sites at Ballon St Mars (rue du Guette Midi) and Ecommoy (54 route de Tours), these sites being mainly fenced car parks.

Other secondary sites:
 - in 2001 at the rue du 8 mai in Aubigne Racan
 - in 2003, entre 2 chemins in Luceau (north of Château du Loir)
 - in 2007 in bourgneuf at La Milesse

On January 1st 2008, merger of Maine Autocars into STAO - PL (one year after the merger of the STAO 72 and STAO 53 networks).

Let's now move on to TOURAINE AUTOCARS :

In 1998 the Pivoin Herin company was renamed Touraine Autocars and continued to operate the Indre et Loir sites:
  - ZI part of the Bois Bouquin at Château Renault
  - 7 rue du chemin vert in Château La Valliere

Sharing of the CAT 37 depot at 23 rue Bugatti in Tours in the year 2000 but it will not be until 2003 that Touraine Autocars merges into CAT 37. Note that department 37 is not in Pays de Loire but in the Centre Loire Valley region. As a result, Touraine Autocars and CAT 37 will not be able to merge with STAO PL.


MAINE ET TOURAINE

Commençons par MAINE AUTOCARS.

Contrairement aux autres filiales elle ne possède pas de lignes régulières.  Uniquement que du scolaire et tourisme.

Le groupe Verney rachete les Voyages Alix en 1997. La filiale Auvergne Autocars (en sommeil depuis 2 ans) est réactivée et renommée Maine Autocars avec la reprise des 2 dépôts Alix :
  - 9 rue Hippolyte Foucault au Mans ( au nord de la ville)
  - chemin des petits cours à Sille le Guillaume

En 1998, le groupe Verney rachete les transports Pivoin Herin, basé dans 2 départements : la Sarthe et l'Indre et Loire.  Les sites de la Sarthe seront repris par Maine Autocars. Ceux de l'Indre et Loire seront repris par la filiale Touraine Autocars.

Revenons aux sites de la Sarthe : Maine Autocars reprend le dépôt d'Arnage ( rue des Collèges situé au sud du Mans). Conséquence fermeture de celui situé au nord ( rue Foucault) tous les bus étant regroupés sur un même site. Autres sites secondaires à Ballon St Mars ( rue du Guette Midi) et Ecommoy (54 route de Tours), ces sites étant surtout des parkings clôturés.

D'autres sites secondaires :
 - en 2001 à la rue du 8 mai à Aubigne Racan
 - en 2003, à l'entre 2 chemins à Luceau (nord de Château du Loir)
 - en 2007 au bourgneuf à La Milesse

Au 1er Janvier 2008, fusion de Maine Autocars dans la STAO - PL (1 an après la fusion des réseaux STAO 72 et STAO 53)

Passons maintenant à TOURAINE AUTOCARS :

En 1998 l'entreprise Pivoin Herin sera renommée Touraine Autocars et continue à exploiter les sites d'Indre et Loir :
- ZI pièce du Bois Bouquin à Château Renault
- 7 rue du chemin vert à Château La Valliere

Partage du dépôt de CAT 37 au 23 rue Bugatti à Tours en l'an 2000 mais ça ne sera qu en 2003 que Touraine Autocars fusionne dans la CAT 37. A noter que le département 37 ne se trouve pas en Pays de Loire mais en région Centre Val de Loire. De ce fait, Touraine Autocars et la CAT 37 ne pourront pas fusionner avec la STAO PL




CTA AND CAA

1990 takeover of the CFIT Loire Atlantique network with the following sites spread over several departments:
  - 34 rue de la marseillaise in Nantes
  - Fromentine bus station in Vendée
  - 18 bd Bernard palissy in Parthenay (department 79 les 2 sevres)

2000: new secondary depot at ZI de la guerche, chemin des paluettes in St Brevin south of St Nazaire.
Note that the depot located in St Nazaire depends on the CTM (Morbihan) and not the CTA

Subsequently, after the takeover of the Verney group, the CGEA (renamed Veolia) bought two local coach operators in 2004 and 2005:
  - Voyages Brounais with 2 depots (ZA la navale in Coueron and rue de la belle étoile in La Montagne; these 2 towns are to the west of Nantes along the Loire)
  - Voyages Moinet with depot at 28 and 29 rue du Calvaire in La Bruffiere (south of Clisson). This depot no longer exists.

In 2006, Voyages Brounais merged into the CTA
In 2007, Voyages Moinet merged into the CTA
The same year, the headquarters of the new subsidiary STAO PL is located at 34 rue de la Marseillaise in Nantes (CTA depot) and not in Le Mans unlike the old and historic STAO.

In 2009, merger of CTA into STAO PL. Note that the CTA trademark is retained but officially it is no longer a company.

Let's move on to the CAA :

Resumption of the CFIT network in 1990. Depot at 44B rue de Brissac in Angers and a small secondary depot in Sable sur Sarthe route de La Fleche (in the department of Sarthe, not a mistake).

In 1994 new depot south of Angers: rue André Citroën Les Ponts de Ce.   Magnificent reference to the creator of the Citroën networks but this reference will unfortunately end in 2015. The street is transformed into a large boulevard and renamed Leo Lagrange (Minister of the 1930s for sport and leisure) following the opening of a large cinema complex.

I will mention this subsidiary later, but in 2007 Guerif Margogne merged into the CAA.

Then in 2009, CAA merged into STAO PL. The restructuring is now complete, STAO PL comprising the following networks:
  - STAO 53
  - STAO 72 (in 2009 closure of the historic bus station)
  - Maine Autocars (72)
  - CTA Nantes
  - CAA Angers

Like the CTA, Maine Autocars (MA) and CAA retain their own trademarks but are no longer businesses.

GUERIF AND MARGOGNE:
The Verney group bought Transports Margogne in 1993 (maybe the reactivation of a former Verney subsidiary, but no information). Depot at 7 rue de Bretagne in Bel Air de Comblée (west of Segre).

In 1997 the Verney group bought Teansports Guerif located at 39 rue Lamartine in Segre. Then the following year merger between the 2 carriers, the Margogne company being renamed Guerif Margogne. The 2 sites are retained.

In 2007 merger of Guerif Margogne into the CAA.  Consolidation of the two sites into one in Segre in 2012.

CTA ET CAA

1990 reprise du réseau CFIT Loire Atlantique avec les sites suivants répartis dans plusieurs départements :
  - 34 rue de la marseillaise à Nantes
  - gare routiere de Fromentine en Vendée
  - 18 bd Bernard palissy à Parthenay (département 79 les 2 sevres)

2000 : nouveau dépôt secondaire à ZI de la guerche, chemin des paluettes à St Brevin au sud de St Nazaire.
A noter que le dépôt situé à St Nazaire dépend de la CTM (Morbihan) et non de la CTA.

Par la suite après le rachat du groupe Verney, la CGEA ( renommée Veolia) rachètera en 2004 et 2005 deux autocaristes locaux :
  - les Voyages Brounais avec 2 dépôts ( ZA la navale à Coueron et rue de la belle étoile à La Montagne ; ces 2 communes sont à l'ouest de Nantes le long de la Loire)
  - les Voyages Moinet avec dépôt au 28 et 29 rue du calvaire à La Bruffiere (au sud de Clisson). Ce dépôt n'existe plus aujourd'hui

En 2006, fusion des Voyages Brounais dans la CTA
En 2007 fusion des Voyages Moinet dans la CTA
La même année le siège de la nouvelle filiale STAO PL se trouve au 34 rue de la Marseillaise à Nantes (dépôt CTA) et non au Mans contrairement à l'ancienne et historique STAO.

En 2009, fusion de la CTA dans la STAO PL. A noter que la marque commerciale CTA est conservée mais officiellement ce n'est plus une entreprise.

Passons à la CAA :

Reprise du réseau CFIT en 1990. Depot au 44B rue de Brissac à Angers et un petit dépôt secondaire à Sable sur Sarthe route de La Fleche ( oui situé dans le département de la Sarthe pas d erreur).

En 1994 nouveau dépôt au sud d'Angers : la rue André Citroën Les Ponts de Ce.  Magnifique référence au créateur des réseaux Citroën mais cette référence prendra fin malheureusement en 2015. La rue se transforme en un grand boulevard et renommé Leo Lagrange (ministre des années 30 sur le sport et les loisirs) suite à l'ouverture d'un grand complexe cinématographique.

J'evoquerais cette filiale plus loin,  mais en 2007 fusion de Guerif Margogne dans la CAA.

Puis en 2009, fusion de la CAA dans la STAO PL. La restructuration est dorénavant terminée, la STAO PL comprenant les reseaux suivants :
  - STAO 53
  - STAO 72 (en 2009 fermeture de l'historique autogare)
  - Maine Autocars (72)
  - CTA Nantes
  - CAA Angers

Tout comme la CTA, Maine Autocars (MA) et CAA conservent leur propre marque commerciale mais ne sont plus des entreprises.

GUERIF ET MARGOGNE :
Le groupe Verney rachete les Transports Margogne en 1993 ( peut etre réactivation d'une ancienne filiale Verney mais pas d'infos). Dépôt au 7 rue de Bretagne à Bel Air de Comblée ( à l'ouest de Segre).

En 1997 le groupe Verney rachete les Teansports Guerif situés au 39 rue Lamartine à Segre. Puis l'année suivante fusion entre les 2 transporteurs, l'entreprise Margogne étant renommée Guerif Margogne. Les 2 sites sont conservés.

En 2007 fusion de Guerif Margogne dans la CAA.  Regroupement des deux sites en un seul à Segre en 2012.

L'historique autogare du Mans  -  the historic bus station of Le Mans
STAO autogare du Mans  -  Le Mans bus station STAO



CAT 37 (INDRE ET LOIRE)

Now we look at the CAT. But be careful not to confuse it with the other Verney subsidiary, which is also called .... CAT .... A paradoxical situation that we will find again in 2007 with the old STAO and the new STAO.

Of course, the 2 CATs have different meanings:
  -  Compagnie Armoricaine de Transports (in Brittany)
  -  Compagnie des Autocars de Touraine in Tours. This is the one that I'm going to talk about.

First of all, the Rapides de Touraine, but part of another group: STAM, which was bought in the 80s by Transdev (the first historical group and not the current one with red acronym). Depot rue de Lorraine then in 1993 new depot at 23 rue Bugatti in Tours.

In 1994 the Verney group bought the Rapides de Lorraine. One would have thought that this network was going to be taken over by the STAO in Tours (as in Mayenne with the resumption of the Courriers de la Mayenne in 1969 according to the website). In fact it will be the opposite: the Rapides will recover the STAO 37 network. And change of corporate name: the Rapides are renamed Compagnie des Autocars de Touraine.

As a result, the STAO 86 network in Poitou is now separated from the other STAO networks (Sarthe, Mayenne, Orne).

The CAT also takes over the STAO depot located on avenue Thérèse Voisin, located just next to rue Bugatti. (the latter being the main depot).

In 2001 merger of Turone Voyages (it will be mentioned later) in to CAT 37.

In 2003 merger of Touraine Autocars into CAT 37 with the resumption of depots at Château Renault (le bois bouquin) and Château la Valliere (7 rue du chemin vert). On the other hand, the one located at avenue Thérèse Voisin in Tours will be closed, the buses being transferred to the depot on rue Bugatti.

It should be noted that between 1998 and 2008, CAT 37 lost regular lines and went through a bad period. In 2008 recovery of the interurban lines (Fil Vert) with also the commercial agency located at 26 rue Charles Gille in Tours (today the Rémi agency, commercial name of the lines in the Centre Val de Loire region).

Today CAT 37 still exists. In 2019, it was renamed Transdev Touraine (also so as not to confuse it with the other CAT operation in Brittany). In the 2000s, the CAT 37 also had a trade name: Connex Ligeria.

Returning to Turone Voyages whose name can be seen in the list of subsidiaries. But never heard of this company ..... and for good reason!  It was not a coach operator but only a subsidiary of travel agencies under the trade name Allia Evasion. Created in 1989, bought by the Verney group in 1998. Agencies in Tours as well as in Montoire in Loir et Cher.

Merged in CAT 37 in 2001 as mentioned above. Then at the end of the 2000s, the branches were closed permanently (2003 for the Tours branch and 2007 for the Montoire branch).

A little off topic : this will be the only travel agency subsidiary that Verney will buy since it already has its own network of travel agencies spread over the different subsidiaries.

For more clarity in the histories of the subsidiaries, I am not mentioning for the moment the travel agencies owned by CAT, STAO, TVRA and other subsidiaries .... I will mention this part very last after the histories of each carrier subsidiary.

It was the subsidiary Tourisme Verney Distribution (formerly Nord Sud Voyages) which took over around thirty Tourisme Verney agencies in 1999, 2000 and 2001, and transferred to the subsidiaries.

CAT 37 (INDRE ET LOIRE)

Maintenant au menu la CAT. Mais attention à ne pas confondre avec l'autre filiale Verney qui se nomme aussi .... CAT  .... Situation paradoxale que l'on retrouvera en 2007 avec l'ancienne STAO et la nouvelle STAO.

Bien évidemment les 2 CAT ont des significations différentes :
  - Compagnie Armoricaine de Transports ( en Bretagne)
  - Compagnie des Autocars de Touraine à Tours. C'est celle ci que je vais évoquer.

Tout d'abord il y a les Rapides de Touraine d'un autre groupe : la STAM qui sera racheté dans les années 80 par Transdev ( le premier groupe historique et non l'actuel au sigle rouge). Dépôt rue de Lorraine puis en 1993 nouveau dépôt au 23 rue Bugatti à Tours.

En 1994 le groupe Verney rachete les Rapides de Lorraine. On aurait pu croire que ce réseau allait être repris par la STAO à Tours (comme dans la Mayenne avec la reprise des Courriers de la Mayenne en 1969 d'après le website). En fait ce sera le contraire : les Rapides vont récupérer le réseau STAO 37. Et changement de dénomination sociale : les Rapides sont renommés Compagnie des Autocars de Touraine.

En conséquence, le réseau STAO 86 Poitou est dorénavant séparé des autres reseaux STAO (Sarthe  Mayenne,  Orne).

La CAT reprend aussi le dépot STAO situé avenue Thérèse Voisin situé juste a côté de la rue Bugatti. (ce dernier étant le dépôt principal).

En 2001 fusion de Turone Voyages (je l'evoquerais plus loin) dans la CAT 37.

En 2003 fusion de Touraine Autocars dans la CAT 37 avec la reprise des dépôts à Château Renault ( le bois bouquin) et Château la Valliere (7 rue du chemin vert). En revanche celui situé à l'avenue Thérèse Voisin à Tours sera fermé, les bus étant transférés au dépôt de la rue Bugatti.

Il est à noter qu entre 1998 et 2008, la CAT 37 perd les lignes régulières et traversera une mauvaise période. En 2008 récupération des lignes interurbaines ( Fil Vert) avec aussi l'agence commerciale située au 26 rue Charles Gille à Tours (aujourd'hui agence Rémi, nom commercial des lignes en région Centre Val de Loire).

Aujourd'hui la CAT 37 existe toujours. Elle a été renommée en 2019 Transdev Touraine (de façon aussi à ne plus la confondre avec la CAT de Bretagne). Dans les années 2000, la CAT 37 avait aussi un nom commercial : Connex Ligeria.

Revenant sur Turone Voyages dont on voit le nom dans une liste des filiales). Jamais entendu parler de ce transporteur ..... et pour cause !  Ce n'était pas un autocariste mais uniquement une filiale d'agences de voyages sous le nom commercial Allia Evasion. Créée en 1989, racheté par le groupe Verney en 1998. Agences à Tours ainsi qu à Montoire dans le Loir et Cher.

Fusion dans la CAT 37 en 2001 comme évoqué plus haut. Puis à la fin des années 2000, fermeture definitive des agences ( 2003 pour celle de Tours et 2007 pour celle de Montoire).

Petit hors sujet : ce sera la seule filiale d'agences de voyages que rachètera Verney puisqu'elle dispose déjà de son propre réseau d'agences de voyages réparties dans les filiales différentes

Pour plus de clarté dans les historiques des filiales je n'évoqué pas pour l'instant les agences de voyages que possèdent la CAT,  STAO, TVRA et autres filiales .... J'evoquerais cette partie en tout dernier après les historiques de chaque filiale transporteur.

C'est la filiale Tourisme Verney Distribution (ex Nord Sud Voyages) qui récupérera une trentaine d'agences Tourisme Verney en 1999,  2000 et 2001, agences reprises aux filiales.



STAO 86 (POITOU)

As the Poitou network is located outside the Pays de Loire, this network cannot be part of STAO PL. It will be a merger with another subsidiary of the Poitou Charentes region : CITRAM.  Founded in 1919 the acronym represents Compagnie de l’Industrie et des TRransports Automobiles de Matha.

A few words about CITRAM : a large regional group taken over by VIA-GTI in 1988. The networks will then be subdivided by departments:
  - CITRAM Aquitaine in Bordeaux (33)
  - CITRAM Pyrenees in Pau (64)
  - CITRAM Littoral in Rochefort (17)
  - CITRAM Poitou Charentes in Angoulême (16)

In 2000, following the VIA-GTI / Cariane (= Keolis) merger, 3 CITRAM subsidiaries were taken over by Veolia. Only CITRAM Littoral remains with Keolis since for reasons of competition Veolia had subsidiaries: Ocecars in La Rochelle and Aunis and Saintonge in Royan.

Back to CITRAM Poitou Charentes: depot at 379 route de Bordeaux in Angoulême then new address in 2000: rue Louis Pergaud in Angoulême.

In 2007, CITRAM Poitou Charentes took over STAO 86 Poitou with its 2 depots:
  - 85 rue de la vincenderie in Poitiers
  - 5 rue Bernard Palissy in Chatellerault
Following this merger, CITRAM is renamed Veolia Transports Poitou Charentes (head office in Angoulême).

In 2011, merger of Veolia with Transdev and in 2012, takeover of the Transdev Sud Ouest establishment located at 564 avenue de Limoges in Niort (suburban network of Niort).

In 2013 new change of corporate name: Transdev Poitou Charentes.

In 2014 change of address to Niort. The depot is located at 200 route de la Rochelle in Bessines (just at the entrance to the south of Niort)
No other changes. The other depots in Angoulême, Chatellerault and Poitiers still exist at the start of 2022.

STAO 86 (POITOU)

Comme le réseau du Poitou étant situé en dehors des Pays de Loire il ne pourra pas faire partie de la STAO PL. Ce sera une fusion avec une autre filiale de la région Poitou Charentes : la CITRAM.  Fondée en 1919, l'acronyme représente Compagnie de l'Industrie et des TRransports Automobiles de Matha.

Quelques mots sur la CITRAM : Grand groupe régional repris par VIA-GTI en 1988. Les reseaux seront filialisés ensuite par départements :
  - CITRAM Aquitaine à Bordeaux (33)
  - CITRAM Pyrénées à Pau (64)
  - CITRAM Littoral à Rochefort (17)
  - CITRAM Poitou Charentes à Angoulême (16)

En 2000 suite à fusion VIA-GTI / Cariane (= Keolis) 3 filiales CITRAM seront repris par Veolia. Seul CITRAM Littoral reste chez Keolis puisque pour raison de respect concurrence Veolia possédait des filiales : Ocecars à La Rochelle et Aunis et Saintonge à Royan.

Revenons à CITRAM Poitou Charentes : dépôt au 379 route de Bordeaux à Angoulême puis nouvelle adresse en 2000 : rue Louis Pergaud à Angoulême.

En 2007, CITRAM Poitou Charentes reprend la STAO 86 Poitou avec ses 2 dépôts :
  - 85 rue de la vincenderie à Poitiers
  - 5 rue Bernard Palissy à Chatellerault
Suite a cette fusion, CITRAM est renommé Veolia Transports Poitou Charentes ( siège social à Angoulême).

En 2011, fusion de Veolia avec Transdev et en 2012, reprise de l'établissement Transdev Sud Ouest situé au 564 avenue de Limoges à Niort ( réseau suburbain de Niort). 

En 2013 nouveau changement de dénomination sociale : Transdev Poitou Charentes.

En 2014 changement d'adresse à Niort. Le dépôt se trouve au 200 route de la Rochelle à Bessines (juste a l'entrée du sud de Niort).  Pas d'autres changements. Les autres dépôts d'Angoulême, de Chatellerault et de Poitiers existent toujours en début d'année 2022.



MERGERS IN THE NEW  STAO

The situation before 2007

The history of the Verney subsidiaries in the 1950s to 1980s was much simpler. It was not even a question of creating new companies, the STAO expanding in several departments (including Seine Maritime almost isolated from the other STAO networks).

At that time there were :
   -  STAO (Société des Transports Automobiles de l'Ouest)
   -  CTF (Compagnie de Transports du Finistère)
  - CFN (Chemins de Fer Normands) renamed STN (Société des Transports de Normandie)
 - STABE (Société des Transports Automobiles de Belfort et Environs) renamed TTT  (Transport Tourisme du Territoire)

In the 1960s, takeover of several Breton networks but which were not renamed as STAO (except in Mayenne) :
  - CAT (Compagnie Armoricaine de Transports) in 1962
  - TIV (Compagnie de Transports d'Ille-et-Vilaine) in 1965
  - CTM (Compagnie des Transports du Morbihan) in 1968 as well as the takeover of the urban network of St Brieuc (until 1968 it was the CFT  -  without the i) Compagnie Française de Transports which also managed Laval, Versailles .....

Then creation of the CFIT (Compagnie Française et Industrielle de Transports) in 1977 followed by the CFL.

In 1984 a particularity: creation of the CTS (Compagnie des Transports de Saumur) which will be the first mixed subsidiary (50% Verney and 50% the city). It was not until 1999 that an almost identical situation repeated itself with the Kunegel subsidiary (in the East).

In 1990 it got a little more complicated: creation of many subsidiaries (or reactivation) to better navigate in the CFIT networks.

The situation after 2007

The strategy of the subsidiaries will be reversed from 2007. Reduction and mergers of numerous companies into a single regional subsidiary. In particular the new STAO PL which will conclude the chapter on the Pays de Loire subsidiaries.

On January 1, 2007, start of activity of the Société des Transports par Autocars de l’Ouest in Pays de Loire with the takeover of 2 networks:

  - STAO 53 (Mayenne), depot at 33 bd Léon Bollee in Laval
 -  STAO 72 (Sarthe), depot at 60 avenue Olivier Heuze and bus station at 20 avenue Général Leclerc in Le Mans.
Please note the address of the head office at 34 rue de la Marseillaise in Nantes (CTA depot not yet taken over by STAO PL).

On January 1, 2008 takeover of Maine Autocars with the following depots:
  - rue des collèges in Arnage (south of Le Mans)
  - Le bourgneuf in La Milesse (north of Le Mans)
  - Entre 2 chemins in Luceau (north of Château du Loir)

Finally on January 1, 2009 takeover of the CTA and the CAA with the following depots:
- 34 rue de la Marseillaise in Nantes
- 2 rue André Citroën (2015 becomes 2 bd Leo Lagrange) in Angers
- route de La Flèche at Sable sur Sarthe
- 7 rue de Bretagne in Bel Air de Comblée (formerly Transports Guerif Margogne)
- ZA la Navale in Coueron + rue de la belle étoile in La Montagne (formerly Voyages Brounais)
- 28 and 29 rue du Calvaire in La Bruffiere (near Clisson) (formerly Voyages Moinet)

The mergers are complete. Note that the acronyms CTA, CAA and MA (Maine Autocars) are kept on the buses despite the fact that these 3 companies no longer actually exist after the merger.

In 2009, the historic Le Mans autogare closed. New bus station near the SNCF boulevard Jarry station.

In 2012, opening of 2 new depots:

- in Segre rue de l'echelette replacing the former Bel Air de Comblée
- in Nantes at 27 bd Maréchal Juin with transfer of the head office replacing the historic Citroën depot at 34 rue de la Marseillaise.  Deletion of the acronym MA replaced by STAO.

In 2015 La Bruffiere depot closed following the loss of school runs. Today the old depot has been removed, replaced by a new residential area.

In 2016 loss of many school runs and lines in the Mayenne with closures of parkings (secondary sites without garage) in Chatres, Port Brillet, Quelaines, Ernee, Meslay du Maine, Château Goûter.

In 2018 closure of the Arnage depot (south of Le Mans) following the expansion of the depot at 60 avenue Heuze in Le Mans. However, not all buses can park on site, opening of a fenced car park at 119 route du Chêne in Arnage.

No other events until today. STAO PL operates several small urban networks (1 to 2 lines):

- in St Brevin (Brevibus)
- in Sable sur Sarthe
- in Château du Loir (renamed Montval sur Loir)
- some TAN lines on the outskirts of Nantes, of which you can find (this is exceptional in France) the complete list of lines on the Transdev Pays de Loire website.

In the future it would not be impossible for STAO PL to be renamed Transdev Pays de Loire. This will then be the final end of the old acronyms of the Verney era STAO, CTA and CAA.

Now we have made the complete tour of all the Pays de Loire subsidiaries ( + those of Touraine and Poitou-Charentes).

FUSIONS DANS LA NOUVELLE STAO

La situation avant 2007

L'histoire des filiales Verney dans les années 50 à 80 était beaucoup plus simple. Il n'était même pas question de créer de nouvelles entreprises, la STAO s'agrandissant dans plusieurs départements (dont la Seine Maritime quasi isolée des autres reseaux STAO).

A l'epoque il y avait :
  - la STAO (Société des Transports Automobiles de l'Ouest)
  - la CTF (Compagnie de Transports du Finistère)
 - la CFN (Chemins de Fer Normands) renommée STN (Société des Transports de Normandie)
 - la STABE (Société des Transports Automobiles de Belfort et Environs) renommée TTT  (Transport Tourisme du Territoire)

Dans les années 60, reprise de plusieurs réseaux Bretons mais qui n'ont pas été renommés STAO (sauf en Mayenne) :
  -  la CAT (Compagnie Armoricaine de Transports) en 1962
  -  TIV (Compagnie de Transports d'Ille-et-Vilaine) en 1965
  -  CTM (Compagnie des Transports du Morbihan) en 1968 ainsi que la reprise du réseau urbain de St Brieuc ( jusqu'en 1968 c'était la CFT  -  sans le i ) Compagnie Française de Transports qui gérait aussi Laval, Versailles .....

Puis création de la CFIT (Compagnie Française et Industrielle de Transports) en 1977 suivi des CFL.

En 1984 particularité : création de la CTS ( Compagnie des Transports de Saumur) qui sera la première filiale mixte (50 % Verney et 50 % la ville). Il faudra attendre 1999 pour qu'une situation presque identique se renouvelle avec la filiale Kunegel (dans l'est).

En 1990 ça se complique un peu  : créations de nombreuses filiales ( ou réactivation) pour mieux s'y retrouver dans les reseaux CFIT.

La situation après 2007

La stratégie des filiales va s'inverser à partir de 2007. Réduction et fusions de nombreuses sociétés en 1 seule filiale régionale. Notamment la nouvelle STAO PL qui va conclure le chapitre des filiales Pays de Loire.

Au 1er Janvier 2007, démarrage d'activité de la Société des Transports par Autocars de l'Ouest en Pays de Loire avec la reprise de 2 reseaux :

  - STAO 53 (Mayenne), dépôt au 33 bd Léon Bollee à Laval
 -  STAO 72 (Sarthe) dépôt au 60 avenue Olivier Heuze et autogare au 20 avenue Général Leclerc au Mans.
A noter l'adresse du siège social au 34 rue de la Marseillaise à Nantes (dépôt CTA non encore repris par la STAO PL).

Au 1er Janvier 2008 reprise de Maine Autocars avec les dépôts suivants :
- rue des collèges à Arnage (au sud du Mans)
- Le bourgneuf à La Milesse (au nord du Mans)
- L'entre 2 chemins à Luceau (au nord de Château du Loir)

Enfin au 1er Janvier 2009 reprise de la CTA et de la CAA avec les dépôts suivants :
- 34 rue de la Marseillaise à Nantes
- 2 rue André Citroën  ( 2015 devient le 2 bd Leo Lagrange) à Angers 
- route de la Flèche à Sable sur Sarthe
- 7 rue de Bretagne à Bel Air de Comblée ( ex Transports Guerif Margogne)
- ZA la Navale à Coueron + rue de la belle étoile à La Montagne (ex Voyages Brounais)
- 28 et 29 rue du calvaire à La Bruffiere ( près de Clisson) ( ex Voyages Moinet)

Les fusions sont terminées. A noter que les sigles CTA,  CAA et MA (Maine Autocars) sont conservés sur les bus malgré que ces 3 entreprises n'existent plus après fusion.

En 2009 fermeture de l'historique autogare du Mans. Nouvelle gare routière près de la gare SNCF boulverad Jarry.

En 2012, ouverture de 2 nouveaux dépôts :
- à Segre rue de l echelette remplaçant l'ancien de Bel Air de Comblée
- à Nantes au 27 bd Maréchal Juin avec transfert du siège social remplaçant l'historique dépôt Citroën du 34 rue de la Marseillaise
suppression du sigle MA remplacé par STAO.

En 2015 fermeture dépôt de La Bruffiere suite à perte de scolaires. Aujourd'hui l'ancien depot à été supprimé, remplacé par un nouveau quartier résidentiel.

En 2016 perte de nombreux scolaires et lignes dans la Mayenne avec fermetures de parkings ( sites secondaires sans garage) à Chatres, Port Brillet, Quelaines, Ernee, Meslay du Maine, Château Goûter.

En 2018 fermeture du dépôt d'Arnage ( au sud du Mans) suite à l'agrandissement du dépôt au 60 avenue Heuze au Mans. Néanmoins tous les bus ne pouvant pas stationner sur place, ouverture d un parking clôturé au 119 route du chêne à Arnage.

Pas d'autres évènements jusqu'à aujourd'hui. La STAO PL exploite plusieurs petits réseaux urbains ( 1 à 2 lignes) :
- à St Brevin ( Brevibus)
- à Sable sur Sarthe
- à Château du Loir (renommée Montval sur Loir)
- quelques lignes TAN en périphérie de Nantes dont on trouve (c'est exceptionnel en France) la liste complète des lignes sur le site internet Transdev Pays de Loire.

A l'avenir il ne serait pas impossible que la STAO PL soit renommée Transdev Pays de Loire. Ce sera alors la fin définitive des anciens sigles de l'époque Verney STAO,  CTA et CAA.

Voilà nous avons fait le tour complet de toutes les filiales Pays de Loire ( + celles de Touraine et du Poitou-Charentes).
Verney FR1 GTX - CAA d'Angers

Tourisme Verney FR1 GTX, haut de gamme surélevé, 1992/93, appartenant à la CAA d'Angers.

CTS SAUMUR

We must not overlook a last Verney network of the Pays de Loire: that of Saumur.

An urban network with several types of operation:

  - first of all by the city of Saumur with the creation of the STUS in 1978: Société des Transports Urbains de Saumur. Depot boulevard Benjamin Delessert

  - then in 1984 mixed operation: with the Verney group.

Creation in 1984 of the CTS: Compagnie des Transports à Saumur (50% Verney, 50% the city through the STUS). Depot still at boulevard Délessert but offices at 19 rue Franklin Roosevelt.

In 2011, the city of Saumur decided to take over the entire operation but under the new regime of the SPL (Local Public Company). It will also be the very first city in France to set up this system.

On the other hand, it will not be the creation of a new company since it already exists as STUS. Change of legal regime to SPL and change of corporate name: STUS becomes SPL Saumur Agglo Bus.
As for the CTS, cessation of activity (head office transferred in 2012 to STAO PL in Nantes and liquidation in 2013).

In 2012 new depot at 28 place de la gare de l'Etat. The name Etat (State) here refers to the former state rail network (all of western France) until 1937 when the SNCF was created.

I also mentioned the lines in the Nantes conurbation operated by STAO PL. But this is also the case for some suburban (or peripheral) lines in Angers, Le Mans and Laval. Finally, until 2018, STAO PL (Pays de Loire) operated the summer seasonal network of Noirmoutier under the commercial name Gratibus (because of the free buses).

CTS SAUMUR

Il ne faut pas négliger un dernier réseau Verney des Pays de Loire : celui de Saumur.

Un réseau urbain avec plusieurs types d exploitation :
  - tout d'abord par la ville de Saumur avec la création de la STUS en 1978 : Société des Transports Urbains de Saumur. Dépôt boulevard Benjamin Delessert
  - puis en 1984 exploitation en mixte : avec le groupe Verney.

Création en 1984 de la CTS : Compagnie des Transports à Saumur (50 % Verney, 50 % la ville par le biais de la STUS). Dépôt toujours au boulevard Délessert mais bureaux au 19 rue Franklin Roosevelt.

En 2011, la ville de Saumur décide de reprendre entièrement l'exploitation mais par le nouveau regime de la SPL (Société Publique Locale). Ce sera d'ailleurs la toute première ville de France à mettre en place ce système.
Ce ne sera pas en revanche la création d'une nouvelle société puisque elle existe déjà en tant que STUS. Changement de régime juridique en SPL et changement de dénomination sociale : la STUS devient la SPL Saumur Agglo Bus.
Quant à la CTS, cessation d'activité (siege social transféré en 2012 chez STAO PL à Nantes et liquidation en 2013).

En 2012 nouveau dépôt au 28 place de la gare de l'État. L'État fait ici référence à l'ancien réseau ferroviaire État ( tout l ouest de la France) jusqu en 1937, date de création de la SNCF. 

J'évoquais aussi les lignes de l'agglomération de Nantes exploitées par la STAO PL. Mais c'est aussi le cas de quelques lignes suburbaines ( ou périphériques) à Angers, Le Mans et Laval. Enfin jusqu'en 2018, la STAO PL ( Pays de Loire) exploitait le réseau saisonnier en été de Noirmoutier sous le nom commercial Gratibus (du fait de la gratuite des bus).



TIV timetable CAT timetable CTM timetable

BRITTANY

MORBIHAN : CTM and TPV

Direction the department of Morbihan with its famous very touristy gulf.

The Compagnie des Transports du Morbihan therefore joined the Verney group in 1968 with depots in Vannes and Lorient.

History from the 90s :

1992 : Takeover of Raulet coaches in the Kercointe hamlet in Elven

1993 : the Vannes urban network is transferred to the new TPV subsidiary (I will talk about it later)

1994 : new depot at 43 rue des frères Lumière in Vannes (CTM depot / TPV depot)

1995 : new depot at 4 rue du commandant Le Prieur in Lorient (combining 2 old sites: 29 bd d'Esperey in Lorient and 40 rue Albert Thomas in Lanester)

It should be noted that the St Nazaire site is not a depot but a car park: first located on rue du parc à l'eau, the buses will park a little further on rue d'ouessant in 1998 then in 2000 opposite rue Henri Gautier (we can ee one on Streetview with the old yellow colors of the Loire Atlantique department).

Also in 1998 takeover of Voyages Gicquello located in Vannes. As the CTM already has a depot in Vannes, that of Gicquello located at 32 avenue du 4 avril 1944 will not be taken over.

In 2003 closure of the secondary depot at Elven (former Cars Raulet site).

In 2005 Veolia bought Les Cars Le Beller and merged into CTM in 2006. Takeover of the Pontivy depot on rue Claude Bernard. Resumption of the Rennes Pontivy line (lost in 2011 and regained in January 2022) as well as the urban network of Pontivy: the Pondibus which has existed since 2003.

In 2009, the CTM merged into the CAT. From this date, the CTM no longer exists but the CTM commercial acronym is still displayed on the buses.

The continuation of the history of the Morbihan network will be covered in the history of CAT.

Now let's move on to the TPV, Transports du Pays de Vannes -
Creation of an urban subsidiary, separating from the CTM in 1993 but which shares the same depot at 43 rue des frères Lumière in 1994 (previously place de la gare in Vannes).
In 2012 new commercial brand for the network: Kiceo
In 2017: Transdev loses the Vannes network. However, since that date, it has operated the Kiceo line number 24 as a subcontractor, which in the 1990s was a former CTM interurban line. Line operated by CAT from the Vannes depot.

Regarding the TPV subsidiary, head office transferred to the Rennes depot (20 rue du pré au bois) and liquidation in 2020.

AUTOCARS A RIA

Although integrated into the CTM network, it is important to specify that Autocars A Ria have never been part of the Verney group. They will be bought by Veolia in 2005.

Autocars A Ria were formed in 2003 following a merger between several carriers:
  - Raude Transports: Kerbotez hamlet in Landevant
  - Autocars Le Bail: ZA du Bisconte in Plouhinec
  - Autocars Le Grumelec: ZA Kervern at Locmuquelic
  - Autocars Étellois: rue du souvenir in Etel

These 4 depots are located in a triangular area Lorient - Auray - Carnac.

In 2008 closure of the Etel depot, too close to the Plouhinec depot.
Initially, a merger into the CTM was envisaged before the takeover by the CAT. But ultimately it would be a direct merger into the CAT, the latter becoming the only regional subsidiary for all of Brittany.

ILLE et VILAINE  -  TIV and departmental subsidiaries

It was in 1965 that TIV (Transports d'Ille et Vilaine) joined the Verney group.

By rereading the story in "Charge Utile" magazine, several depots in Rennes: near the station then at Plaine de Baud and since 1974 at 24 rue des Veyettes, south east of Rennes (depot still in use in 2022).

In 1982, the urban network of St Malo operated by TIV was taken over by a municipal company (until 2006 when Keolis took over the network).

In 1984 creation of the urban network of Fougères (according to the website of Yves Le Chanu) under the brand name SURF: Service Urbain de la Région Fougères. Depot at 30 rue de la Verrerie.

In 1985 (December 1984), new depot at 16 rue Augustin Fresnel in St Malo.

In 1992 new TIV depot (+ SURF bus) at 5 rue des Français libres. In 2002 new address of the Fougères depot located to the east of the city at 11 rue Alfred Sauvy in La Selle en Luitre.

In 2004 administrative services transferred to 20 rue du pré au bois, located in the depot (street perpendicular to rue des veyettes).
The old address for administrative services was located at 3 and 5 rue du pré botté with a Tourisme Verney agency. On the other hand, the Tour Opérateur Organisation Voyages service was also located in Rennes in another building at 75 rue de Châteaugiron (1991 to 1999) then in 1999 at 31 rue de la Frebardiere not far from the TIV depot.. 2004, the Tourism service moved to 20 rue du Pré au Bois.

In 2010, the TIV merged into the CAT. Although the TIV no longer exist from this date, the commercial insignia TIV is still displayed on the buses. Continuation of story in the history of CAT after 2010.

Now I will mention 2 other subsidiaries:
     Voyages Ramard then Veolia / Transdev Fougères

TIV (RAMARD)

Company created in 1994 located in the hamlet l'Eclardiere in La Chapelle Janson about ten kilometers from Fougères.
There are on société.com 2 other addresses but they are at the managers homes in Louvigne du Désert and Ernee.

In September 1999, the Verney group bought Voyages Ramard. The company continues to exist but the head office is transferred to 20 avenue du General Leclerc in Le Mans. At that time, no one still suspected that this would be the very last takeover of a company by the Verney group before the sale to the CGEA Connex group (previously in 1999 Verney had bought Cars Leroy in Finistère and especially Kunegel in the East of France).

In 2002, Voyages Ramard merged into TIV. Vehicles and drivers are now transferred to the new Fougères depot which has just opened located at 11 rue Alfred Sauvy in La Selle en Luitre.

Let's now move on to the Fougères network, which became independent of TIV in 2010 with the creation of a new subsidiary: Veolia Transports Fougères.  Depot shared with TIV at 11 rue Alfred Sauvy in La Selle en Luitre  The commercial name of the network (SURF) does not change.

New commercial agency at the Fougères bus station at 6 rue des frères Déveria in 2011.

In 2013 the company was renamed TRANSDEV FOUGERES.

In 2015, the urban buses left the La Selle en Luitre depot to settle in a new depot (reserved only for urban buses, therefore no more sharing with the interurban buses which remain in La Selle en Luitre) at 11 rue Théodore Levannier in Levousse (north of Fougeres).

CAT  -   COTES DU NORD and FINISTERE

Compagnie Amoricaine de Transports - not to be confused with the CAT in Touraine (Compagnie des Autocars de Touraine).

CAT Compagnie Amoricaine de Transports. Today (since the disappearance of the old STAO), it is the oldest Verney subsidiary still in operation. Created before the war and registered in the new commercial register in 1954 (RCS: 57 54 50283) (the 3rd and 4th digit referring to the year of registration and not to the creation).

In the 1960s, there were the CTF (Compagnie de Transports du Finistère) and the CAT (Côtes du Nord network taken over by Verney in 1962). In 1968, the CAT merged into the CTF. Then CTF is renamed CAT according to the ASPTV website. The same year takeover of the St Brieuc network.

In 1969, there are 2 CAT networks:
- CAT Finistère with depots at 39 avenue de la libération in Quimper and 1 rue comtesse Carbonnieres in Brest (+ 1 other depot in 1971 at 74 rue de Lescoat in Brest). Also operates the urban networks of Quimper then Morlaix.
- CAT Côtes du Nord with depot at 6 rue du Combat des Trente in St Brieuc + car park at bd Guilloux bus station in Lannion).

1981: TIV agency at Dinan SNCF station and depot rue du petit pré in Quevert (west of Dinan).

1985: St Brieuc network operated by an urban subsidiary, SETAB (Société d’Exploitation des Transports de l’Agglomération Briochine). There may also be a new subsidiary in Quimper but little info on this subject.

1986: loss of the Morlaix urban network, regained by the CGFTE then in 1990 by VIA GTI. Also in 1986, loss of the Quimper urban network regained by the VIA GTI group.

1994: Opening of a new depot in Morlaix (odd I have route de Plougasnou on société.com although it is located at another address rue Yves Leguyader....)

1998: new depot in rue Docteur Lamaze in St Brieuc

1999: new depot at 10 rue Jules Verne in Quimper

2001: new bus station in Lannion located at the SNCF rail station at the end of avenue Général de Gaulle.

2003: Acquisition and immediate merger into the CAT of Voyages Guegan located at Crech Faro in Yvias near Paimpol in Côtes d'Armor (the Côtes du Nord department was renamed Côtes d'Armor in 1991).
The same year, merger of Cars Le Roy in the CAT (I will mention this operator in another part). Les Cars Le Roy was bought by the Verney group in 1999.

2007: new depot in Brest at 225 rue Kervern.

2008: new depot in Lannion at 1 rue Gay Lussac.

Unlike other regions (Pays de Loire and Normandy), no new regional subsidiary will be created. It will be the current and historic CAT which will take over the Morbihan and Ille et Vilaine subsidiaries. As with the new STAO PL, the mergers in the CAT will take place in several stages.

First step in 2008 with the merger of Autocars A Ria into CAT. Takeover of the Landevant, Locqmiquelic and Plouhinec depots (all located in Morbihan).

2nd stage in 2009 with the merger of the CTM into the CAT. Reprise of the depots of Vannes, Lorient, Pontivy + the site of St Nazaire (rue Henri Gautier).

Reprise of a CFTA bus depot on the station square in Carhaix. CFTA buses replaced the old little trains of the Réseau Breton since 1967. Note that the CFTA manages (still the case in 2022 under the name Transdev Rail) 2 railway lines on behalf of the SNCF:
  - Guingamp - Carhaix
  - Guingamp - Paimpol

In 2009 extension of the St Brieuc depot to rue Max Le Bail. Transfer of administrative services and closure of historic premises in the rue du Combat des Trente.

In 2010 last steps with the merger in the CAT of several subsidiaries:
- Douguet Autocars and Aulne Autocars with reprise of the depots of Lanveoc and Chateaulin (I will mention this carrier a little later) in Finistère
- TIV with the takeover of the depots in Rennes, St Malo and Fougères (La Selle en Luitre).

The urban network of Fougères is transferred on the same date to a new urban subsidiary.

In 2011, great disappointment with the loss of all the interurban lines in Ille et Vilaine.

In 2017 loss of the Vannes network which was managed by the TPV subsidiary. This network will be regained by the RATP Dev group but shares the depot with the CTM at 43 rue des frères Lumière until 2021.

In 2018 new contract for the Dinan urban network.

In 2019 new contract for the Guingamp urban network but it will be operated by a new urban subsidiary.

In 2020, new urban network contract for Lamballe with a local carrier: Les Cars Le Vacon.

Following loss of the lines of the suburban network (peripheral) of St Malo, permanent closure of the depot located at 16 rue Augustin Fresnel. In 2019, the urban network of St Malo was taken over by the RATP group and the suburban network by Alliance Atlantique.

On the other hand, recovery of interurban lines in the Rennes Dol Pontorson Fougeres sector previously operated by Keolis Armor (in 2016, the Courriers Bretons renamed Keolis Émeraude merged into Keolis Armor).

In 2021 opening of the new depot located north of Vannes at 2 rue Agnès Varda in the town of St Avé. This puts an end to the sharing with the Kiceo network, of which the RATP Dev group fully takes over the premises at 43 rue des frères Lumière in Vannes.

January 2022: regains the Rennes - Pontivy line.

List of urban networks operated by CAT:
  - Lamballe (Distribus) with Le Vacon coaches
  - Dinan (Dinamo)
  - Pontivy (Pondibus)

List of networks of which some suburban lines (peripheral) are sub-contracted:
  - Brest (Bibus) (for RATP Dev)
  - Quimper (Qub) (for Keolis)
  - St Brieuc (for the SPL Baie d'Armor Transports)
  - Lannion (Tilt) (for the city that operates the network)
  - Vannes (Kiceo) (for RATP Dev): line 24 former CTM line

In summer, Le Mascareux shuttle to Perros Guirec.

CAT (LEROY and DOIUQUET)

2 local carriers that will be merged into the CAT: Cars Le Roy and Douguet Autocars.

Les Cars Le Roy based in Finistère at Lesneven (on the Brest Roscoff road). On société.com, creation of the company in 1987 but perhaps it existed before under the "merchant" regime (like Delcourt in Manche).

In June 1999, the Verney group bought Les Cars Le Roy. Address rue Anjela Duval but strange looking at the streetview aerial image, the depot is located a little further in an industrial area (logical) rue Éric Tabarly, rue Duval being a residential area.

Head office transferred like all Verney subsidiaries to Le Mans. The company will continue to exist until 2003, the year of its merger into CAT.

Douguet Autocars: unlike Cars Le Roy, it was never part of the Verney group. Created in 1969, it was bought by the Salaun group. In 1998 new deposit in Lanveoc hamlet The white house (no link with the one in Washington DC). Lanveoc is near Crozon to the south of the harbor of Brest.

In 2008, the Salaun group ceased its regular and school line activities and sold it to the Veolia group. The Veolia group therefore recovers part of the Salaun depot under the name Aulne Autocars in Chateaulin at Stang Ar Garront. (very close to the national 4 lanes N165 road).

In 2010, merger in the CAT with the takeover of the 2 depots based in Lanveoc and Châteaulin. The buses now carry the CAT symbol.

A final word on Salaun: a former top-of-the-range coach operator with numerous travel agencies in Brittany, Pays de Loire and Normandy. It also owned several Autocars subsidiaries:
- Autocars Le Pape at Pertre (between Laval and Vitré)
- Cars Bochereau in Maine et Loire
- Cars Bon Voyage in Dreux
- Cars Jouanno in Morbihan renamed National Tours
- and of course the Cars Salaun in Chateaulin.

5 years ago, the Salaun group decided to sell the coach business, keeping only the travel agency business. Cars Salaun were sold to the transporter Jezequel based in Guingamp. The Chateaulin depot is retained but under the creation of a new subsidiary: FJ Autocars (FJ = Franck Jezequel). In addition to organised trips still under the Salaun brand, the new subsidiary also operated the new regular long-distance lines to Paris under the Ouibus brand.

But the tourism activity did not work as well as hoped for since the recovery. In addition, the trips are quite expensive. Really high-end clientele. Not sure that the coaches were full. The coup de grace will come with covid 19. There are very top of the range coaches with monthly lease to pay, it is no longer tenable. The director will prefer to stop everything and liquidate FJ Autocars. 60 redundancies!! Sad end of career for some very old drivers!!

Les Cars Salaun in Brittany would be considered the (virtual) successor to Tourisme Verney. Indeed he owns (the Salaun company still exists but is no longer a carrier) many travel agencies, some of which have just been bought from Verney, such as that of Rennes rue du pré botté.

After the history of the subsidiaries, I will summarise the Verney travel agencies. Previously, I mentioned the Lamballe network operated by the coach operator Le Vacon. The latter also has a network of travel agencies, notably those named Visage du Monde. There is one in Cherbourg at 18 place de la Fontaine in Cherbourg ..... yes it was the old Verney agency.


BRETAGNE

MORBIHAN : CTM et TPV

Direction le département du Morbihan avec son célèbre golfe très touristique.

La Compagnie des Transports du Morbihan rejoint donc le groupe Verney en 1968 avec dépôts à Vannes et Lorient.

Historique à partir des années 90 :

1992 : Rachat des autocars Raulet situé hameau Kercointe à Elven

1993 : le réseau urbain de Vannes est transféré à la nouvelle filiale TPV ( j'en parlerais plus loin)

1994 : nouveau dépôt au 43 rue des frères Lumière à Vannes (dépôt CTM / dépôtTPV)

1995 : nouveau depot au 4 rue du commandant Le Prieur à Lorient (réunissant 2 anciens sites : 29 bd d'Esperey à Lorient et 40 rue Albert Thomas à Lanester)

A noter que le site de St Nazaire n'est pas un dépôt mais un parking : d'abord situé rue du parc à l'eau, les bus se gareront un peu plus loin dans la rue d'ouessant en 1998 puis en 2000 face à la rue Henri Gautier ( on en voit un sur Streetview aux anciennes couleurs jaunes du département Loire Atlantique).

Toujours en 1998 rachat des Voyages Gicquello situés à Vannes. Comme la CTM dispose déjà d'un dépôt à Vannes, celui de Gicquello situé au 32 avenue du 4 août 1944 ne sera pas repris.

En 2003 fermeture du dépôt secondaire d'Elven (ancien site des Cars Raulet).

En 2005 Veolia rachete Les Cars Le Beller et fusion en 2006 dans la CTM. Reprise du dépôt de Pontivy rue Claude Bernard. Reprise de la ligne Rennes Pontivy (perdue en 2011 et récupérée Janvier 2022) ainsi que du réseau urbain de Pontivy: le Pondibus qui existe depuis 2003

En 2009, la CTM fusionne dans la CAT. A partir de cette date, la CTM n'existe plus mais le sigle commercial CTM reste toujours affiché sur les bus.

La suite de l'historique du réseau du Morbihan sera évoquée dans l'histoire de la CAT.

Passons maintenant aux TPV. Transports du Pays de Vannes -
Création d'une filiale urbaine, se séparant de la CTM en 1993 mais qui partage le même dépôt au 43 rue des frères Lumière en 1994 (auparavant place de la gare à Vannes).
En 2012 nouvelle marque commerciale du réseau : Kiceo
En 2017 : Transdev perd le réseau de Vannes. Néanmoins depuis cette date, elle exploite en sous traitance la ligne Kiceo numéro 24 qui était dans les années 90 une ancienne ligne interurbaine CTM. Ligne exploitée par la CAT du dépôt de Vannes.

Concernant la filiale TPV, siège social transféré au dépôt de Rennes (20 rue du pré au bois) et liquidation en 2020.

AUTOCARS A RIA

Bien qu'étant intégrés en plein milieu du réseau CTM, il est important de préciser que les autocars A Ria n'ont jamais fait partie du groupe Verney. Ils seront rachetés par Veolia en 2005.

Les autocars A Ria sont nés en 2003 suite à fusion entre plusieurs transporteurs :

- Raude Transports : hameau Kerbotez à Landevant
- autocars Le Bail : ZA du Bisconte à Plouhinec
- autocars Le Grumelec : ZA de Kervern à Locmuquelic
- autocars Étellois : rue du souvenir à Etel

Ces 4 dépôts sont situés dans une zone triangulaire Lorient - Auray - Carnac.

En 2008 fermeture du dépôt d Etel, trop proche du dépôt de Plouhinec.
Il était envisagé au départ une fusion dans la CTM avant la reprise par la CAT. Mais finalement ce sera une fusion directe dans la CAT, cette dernière ayant vocation à devenir l'unique filiale régionale de toute la  Bretagne.

ILLE et VILAINE  -  TIV et filiales departementales

C'est en 1965 que les TIV ( Transports d Ille et Vilaine) rejoignent le groupe Verney.

En relisant l'historique de Charge Utile, plusieurs dépôts à Rennes : près de la gare puis à la plaine de Baud et depuis 1974 au 24 rue des Veyettes au sud est de Rennes (adresse toujours en vigueur en 2022).

En 1982, le réseau urbain de St Malo exploités par les TIV sont repris par une régie municipale (jusqu'en 2006 où Keolis récupérera le reseau).

En 1984 création du réseau urbain de Fougères ( selon l'ancien site internet d'Yves Le Chanu) sous la marque commerciale SURF : Service Urbain de la Région Fougères. Dépôt au 30 rue de la Verrerie.

En 1985 ( décembre 1984), nouveau dépôt au 16 rue Augustin Fresnel à St Malo.

En 1992 nouveau dépôt TIV ( + bus SURF) au 5 rue des Français libres.

En 2002 nouvelle adresse du dépôt de Fougères situé à l'Est de la ville au 11 rue Alfred Sauvy à La Selle en Luitre.

En 2004 services administratifs transférés 20 rue du pré au bois, situé dans le dépôt (rue perpendiculaire à la rue des veyettes).
L'ancienne adresse était des services administratifs était située au 3 et 5 rue du pré botté avec une agence Tourisme Verney. D'autre part se trouvait aussi à Rennes le service Tour Opérateur Organisation Voyages dans un autre bâtiment au 75 rue de Châteaugiron ( 1991 à 1999) puis en 1999 au 31 rue de la Frebardiere non loin du dépôt TIV. En 2004  le service Tourisme rejoint le 20 rue du pré au bois.

En 2010, les TIV fusionnent dans la CAT. Bien que les TIV n'existent plus à partir de cette date, le sigle commercial TIV reste affiché sur les bus. Suite de l historique dans le sujet des CAT après 2010.

Je vais évoquer 2 autres filiales :
            Les Voyages Ramard puis Veolia / Transdev Fougères

TIV (RAMARD)

Societe créée en 1994 situé au hameau l'Eclardiere à La Chapelle Janson à une dizaine de kilomètres de Fougères.
Je vois sur société.com 2 autres adresses mais ce sont chez les gérants à Louvigne du Désert et à Ernee.

En septembre 1999, le groupe Verney rachete les Voyages Ramard. L'entreprise continue d'exister mais le siège social est transféré au 20 avenue du General Leclerc au Mans. A ce moment là, personne ne se doute encore que ce sera le tout dernier rachat d'une entreprise par le groupe Verney avant la vente au groupe CGEA Connex (auparavant en 1999 Verney aura racheté les Cars Leroy dans le Finistère et surtout Kunegel dans l'Est de la France).

En 2002, les Voyages Ramard fusionnent dans les TIV. Les véhicules et chauffeurs sont dorénavant transférés au nouveau dépôt de Fougères qui vient d'ouvrir situé au 11 rue Alfred Sauvy à La Selle en Luitre

Passons maintenant au réseau de Fougères qui devient indépendant des TIV en 2010 avec la création d'une nouvelle filiale : Veolia Transports Fougères.  Dépôt partagé avec les TIV au 11 rue Alfred Sauvy à La Selle en Luitre.  Le nom commercial du réseau ( SURF) ne change pas.

Nouvelle agence commerciale à la gare routière de Fougères au 6 rue des frères Déveria en 2011.

En 2013 l'entreprise est renommée TRANSDEV FOUGERES.

En 2015, les bus urbains quittent le dépôt de La Selle en Luitre pour s installer à un nouveau dépôt (réservé qu'aux bus urbains  donc fini le partage avec les interurbains qui eux restent à La Selle en Luitre) au 11 rue Théodore Levannier à Levousse ( nord de Fougeres).


CAT  -   COTES DU NORD et FINISTERE

Compagnie Amoricaine de Transports - A ne pas confondre avec la CAT en Touraine (Compagnie des Autocars de Touraine).

CAT Compagnie Armoricaine de Transports. Aujourd'hui ( depuis la disparition de l'ancienne STAO), c'est la plus ancienne filiale Verney toujours en activité. Créée avant guerre et inscription au nouveau registre du commerce en 1954 (RCS : 57 54 50283) ( le 3eme et 4ème chiffre faisant référence à l année d'inscription et non à la création).

Il y avait dans les années 60, la CTF ( Compagnie de Transports du Finistère) et la CAT (Côtes du Nord réseau repris par Verney en 1962). En 1968, fusion de la CAT dans la CTF. Puis la CTF est renommée CAT d'après le site ASPTV. La même année reprise du réseau de St Brieuc.

En 1969, on trouve 2 réseaux CAT :
- CAT Finistère avec dépôts au 39 avenue de la libération a Quimper et au 1 rue comtesse Carbonnieres à Brest ( + 1 autre dépôt en 1971 au 74 rue de Lescoat à Brest). Exploite aussi l'urbain de Quimper puis Morlaix.
- CAT Côtes du Nord avec dépôt au 6 rue du Combat des Trente à St Brieuc + parking gare routière bd Guilloux à Lannion).

1981 : agence TIV à la gare SNCF de Dinan et dépôt rue du petit pré à Quevert (à l 'ouest de Dinan)

1985 : réseau de St Brieuc exploité par une filiale urbaine la SETAB (Société d'Exploitation des Transports de l'Agglomération Briochine). Peut être aussi une nouvelle filiale à Quimper mais peu d'infos à ce sujet.

1986 : perte du réseau urbain de Morlaix,  récupéré par la CGFTE puis en 1990 par VIA GTI. Toujours en 1986, perte du réseau urbain de Quimper récupéré par le groupe VIA GTI.

1994 : Ouverture d'un nouveau dépôt à Morlaix (bizarre j'ai route de Plougasnou sur société.com alors qu il est situé à une autre adresse rue Yves Leguyader....)

1998 : nouveau dépôt rue docteur Lamaze à St Brieuc.

1999 : nouveau dépôt au 10 rue Jules Verne à Quimper.

2001 : nouvelle gare routière à Lannion située à la gare SNCF au bout de l'avenue Général de Gaulle.

2003 : Rachat et fusion aussitôt dans la CAT des Voyages Guegan situés au Crech Faro à Yvias près de Paimpol en Côtes d'Armor (le département Côtes du Nord à été renommé Côtes d'Armor en 1991).
La même année, fusion des Cars Le Roy dans la CAT ( j'evoquerais ce transporteur dans un autre partie). Les Cars Le Roy avaient été rachetés par le groupe Verney en 1999.

2007 : nouveau dépôt à Brest au 225 rue Kervern.

2008 : nouveau dépôt à Lannion au 1 rue Gay Lussac.

Contrairement à d'autres régions ( Pays de Loire et Normandie), il ne sera pas créé de nouvelle filiale régionale. Ce sera l'actuelle et historique CAT qui va récupérer les filiales du Morbihan et de l'Ille et Vilaine. Comme pour la nouvelle STAO PL, les fusions dans la CAT se dérouleront en plusieurs étapes.

Première étape en 2008 avec la fusion des Autocars A Ria dans la CAT. Reprise des dépôts de Landevant, Locqmiquelic et Plouhinec ( tous situés en Morbihan).

2eme étape en 2009 avec la fusion de la CTM dans la CAT. Reprise des dépôts de Vannes,  Lorient, Pontivy + le site de St Nazaire ( rue Henri Gautier).

Reprise d'un dépôt bus CFTA place de la gare à Carhaix. Les bus CFTA remplaçaient les anciens petits trains du Réseau Breton depuis 1967. A noter que la CFTA gère (toujours le cas en 2022 sous le nom Transdev Rail) 2 lignes ferroviaires pour le compte de la SNCF :

  - Guingamp - Carhaix
  - Guingamp - Paimpol

En 2009 agrandissement du dépôt de St Brieuc jusqu à la rue Max Le Bail. Transfert des services administratifs et fermeture des locaux historiques de la rue du Combat des Trente.

En 2010 dernière étapes avec la fusion dans la CAT de plusieurs filiales :
- Douguet Autocars et Aulne autocars avec reprise des dépôts de Lanveoc et de Chateaulin ( j'evoquerais ce transporteur un peu plus loin) dans le Finistère.
- TIV avec la reprise des dépôts de Rennes, St Malo et Fougères (La Selle en Luitre).

Le réseau urbain de Fougères est transféré à la même date à une nouvelle filiale urbaine.

En 2011, grosse désillusion avec la perte de toutes les lignes interurbaines de l'Ille et Vilaine.

En 2017 perte du réseau de Vannes qui était géré par la filiale TPV. Ce réseau sera récupéré par le groupe RATP Dev mais partage du dépôt avec la CTM au 43 rue des frères Lumière jusqu en 2021.

En 2018 nouveau contrat réseau urbain de Dinan.

En 2019 nouveau contrat réseau urbain de Guingamp mais ce sera exploité par une nouvelle filiale urbaine.

En 2020, nouveau contrat réseau urbain de Lamballe avec un transporteur local : Les Cars Le Vacon.

Suite à perte des lignes du réseau suburbain ( périphérique) de St Malo, fermeture definitive du dépôt situé au 16 rue Augustin Fresnel. En 2019, le réseau urbain de St Malo fut récupéré par le groupe RATP et le réseau suburbain par Alliance Atlantique.

En revanche récupération de lignes interurbaines dans le secteur Rennes Dol Pontorson Fougeres précédemment exploité par Keolis Armor (en 2016, les Courriers Bretons renommés Keolis Émeraude avaient fusionnés dans Keolis Armor).

En 2021 ouverture du nouveau dépôt situé au nord de Vannes au 2 rue Agnès Varda dans la commune de St Avé. Ce qui met fin au partage avec le réseau Kiceo dont ke groupe RATP Dev récupère entièrement les locaux du 43 rue des frères Lumière à Vannes.

Janvier 2022 : récupération de la ligne Rennes - Pontivy.

Liste des réseaux urbains exploités par la CAT :
  - Lamballe ( Distribus) avec les cars Le Vacon
  - Dinan (Dinamo)
  - Pontivy (Pondibus)

Liste des réseaux dont quelques lignes suburbaines ( périphériques) sont sous traitées :
  - Brest (Bibus) (pour RATP Dev)
  - Quimper (Qub) ( pour Keolis)
  - St Brieuc (pour la SPL Baie d'Armor Transports)
  - Lannion ( Tilt) ( pour la ville qui exploite le réseau en regie)
 - Vannes (Kiceo) (pour RATP Dev) : ligne 24 ancienne ligne interurbaine de la CTM

En été, navette Le Mascareux au Perros Guirec.

CAT (LEROY et DOIUQUET)

2 transporteurs locaux qui seront fusionnés dans la CAT : Cars Le Roy et Douguet Autocars.

Les Cars Le Roy basés dans le Finistère à Lesneven (sur la route Brest Roscoff). Sur société.com, création de l'entreprise en 1987 mais peut être qu'elle existait avant sous le régime " commercant" (comme Delcourt en Manche).

En juin 1999, le groupe Verney rachete Les Cars Le Roy. Adresse rue Anjela Duval mais bizarre en regardant l'mage aérienne streetview, le dépôt est situé un peu plus loin dans une zone industrielle ( logique  ) rue Éric Tabarly, la rue Duval étant une zone résidentielle.

Siège social transféré comme toutes les filiales Verney au Mans. L'entreprise continuera d'exister jusqu en 2003, année de sa fusion dans la CAT.

Douguet Autocars : contrairement aux Cars Le Roy, elle n'a jamais fait partie du groupe Verney. Créés en 1969, elle a été racheté par le groupe Salaun. En 1998 nouveau dépôt à Lanveoc hameau La maison blanche (non aucun lien avec celle de Washington DC). Lanveoc se trouve près de Crozon au sud de la rade de Brest.

En 2008, le groupe Salaun cesse ses activités de ligne reguliere et scolaire et la revend au groupe Veolia. Le groupe Veolia récupére donc une partie du dépôt Salaun sous le nom Aulne Autocars à Chateaulin au Stang Ar Garront. ( tout près de la nationale 4 voies N 165).

En 2010, fusion dans la CAT avec la reprise des 2 dépôts basés à Lanveoc et à Châteaulin. Les bus portent dorénavant le sigle CAT.

Un dernier mot sur Salaun : un ancien autocariste haut de gamme avec de très nombreuses agences de voyages en Bretagne, Pays de Loire et Normandie. Il possédait aussi plusieurs filiales Autocars :

- autocars Le Pape au Pertre ( entre Laval et Vitré)
- cars Bochereau en Maine et Loire
- cars Bon Voyage à Dreux
- cars Jouanno dans le Morbihan renommés National Tours
- et bien sûr les Cars Salaun à Chateaulin.

Il y a 5 ans, le groupe Salaun décide de revendre l'activité autocar ne conservant uniquement que l'activité Agence de Voyages. Les Cars Salaun ont été revendus au transporteur Jezequel basé à Guingamp. Le dépôt de Chateaulin est conservé mais sous la création d une nouvelle filiale : FJ Autocars ( FJ = Franck Jezequel). En plus des Voyages organisés toujours sous la marque Salaun, la nouvelle filiale effectuait aussi les nouvelles lignes régulières grande distance vers Paris sous la marque Ouibus.

Mais l'activité tourisme ne marchait pas aussi bien qu'espère depuis la reprise. De plus les voyages sont assez chers. Clientèle vraiment très haut de gamme. Pas sur que les cars étaient bien remplis. Le coup de grâce va surgir avec le covid 19. Y a des bus très hauts de gamme avec loyer mensuel à payer, ce n'est plus tenable. Le directeur préférera tout arrêter et liquider FJ Autocars. 60 licenciements !! Triste fin de carrière pour certains chauffeurs très anciens !!

Les Cars Salaun en Bretagne seraient considérés comme le successeur (virtuellement) de Tourisme Verney. En effet il posséde ( l'entreprise Salaun existe toujours mais n'est plus transporteur) de nombreuses agences de voyages dont certaines justement rachetés à Verney comme celle de Rennes rue du pré botté.

Après l'histoire des filiales, je ferais un récapitulatif sur les agences de voyages Verney. J'évoquais précédemment le réseau de Lamballe exploité avec l'autocariste Le Vacon. Ce dernier possède aussi un réseau d'agences de voyages notamment celles nommées Visage du Monde. Il en existe un à Cherbourg au 18 place de la Fontaine à Cherbourg.....et oui c'était l'ancienne agence Verney.


Voilà pour tout ce qui concerne la Bretagne.




STN timetable / horaire STN STAO Orne timetable STAO Seine Maritime timetable



NORMANDY

Having looked at Poitou, Touraine, Pays de Loire (Maine, Anjou, Vendée) we now turn to the former Verney subsidiaries in Normandy and what they have become today.

MANCHE

The principal interurban operator in Manche was the STN Société des Transports de Normandie with its main depots at Tourlaville in 1987, Saint Lô in 1988 and Granville in January 2000 (we took possession of the premises in December 1999). Farewell to the historic building located opposite the Granville demolished one year later.

The urban operation in Saint Lô was not a separate subsidiary. This will be the case until 2003 when this network will be taken over by the CGFTE.

STN had two subsidiaries, one of which was part of the Verney group but not the second.

The first: Hurel Voyages. Hurel at the time had several activities, one of which was passenger transport. In the 1990s, the Hurel accounts were at their worst and certain activities had to be sold. This is why there will be the creation of several subsidiaries and in particular Hurel Voyages for the coaching part, created in 1992. (RCS: 387 912 223)

In 1993, the STN won the sale. The subsidiary name is retained but the head office is transferred to 20 avenue du general Leclerc in Le Mans. The depot in the Route de Saint Lô industrial zone and the travel agency at 3 rue Havin in Torigni, which served as the administrative office for the subsidiary Hurel Voyages, now included in the Verney group. It operates 2 Citroën works transport lines for the Cormelles plant and 2 school routes (Saint Lô - Tessy and Saint Lô - Torigni - Guilberville) as well as school runs for the schools and colleges of Tessy and Torigni.

In 2003 merger of Hurel Voyages into the STN. Depot and travel agency taken over. The STN insignia replaces that of Hurel Voyages. The 2 lines for Citroën personnel are taken over as well as the 2 school routes that now appear on the STN network map (but oddly will never have line numbers).

One would have thought that the Hurel merger would have compensated the following years for the loss of the Saint Lô network operated by another subsidiary. But it was not so because in 2004 all the schools work at Tessy and Torigni was lost in favor of a new company: Torigni Voyages (which will lose the work in 2012 with the permanent closure of that company).

The consequence for the STN was the closure of the depot (which was shared with the lorries) and the travel agency (3 rue Havin), both located in Torigni. The buses were sold or transferred to the Saint Lô depot. The transportation of Citroën personnel will continue for a few more years (I do not have the exact year of the end of this service). As for the 2 school lines, they continue to exist today (Transdev Normandie Manche).

Let's now move on to the second STN subsidiary: the SNN (Société de Navigation de Normandie - RCS: 444 521 389). Unlike Hurel Voyages, it is not a Verney subsidiary. The Verney group was sold in January 2002 and the SNN was created only at the end of 2002. Moreover, its head office was located at 169 avenue Georges Clemenceau in Nanterre, ie at the CGEA.

In 2003 the start of activity with the transfer of the head office to Cours Jonville in Granville. Hugo Express is the commercial brand of the boats serving Jersey and Guernsey, Hugo Tours is the travel agency that replaces the Tourisme Verney agency at Cours Jonville in Granville.

Ticket counters at the maritime stations of Granville, Carteret and Dielette. The STN had set up a round trip Dielette or Carteret to Cherbourg (direct without intermediate stop). But several strategy errors for these bus links:
 - it was only run in the direction of Carteret Cherbourg Carteret or Dielette Cherbourg Dielette. Meaning it was meant only for those who live in Jersey and Guernsey and visit Cherbourg during the day. On the other hand, in the other direction (Cherbourg Carteret Cherbourg or Cherbourg Dielette Cherbourg) that is to say for the inhabitants of Manche, it did not exist at all!!!
 - indeed there was no choice in the fares: it was only return tickets but never one-way. Result if we got on the bus in Dielette we had to come back the same day to Dielette. No question of staying longer in Cherbourg. Therefore reserved only for Anglo-Norman and non-Cherbourg customers. Only problem it was the latter which were largely in the majority.

The result was not long in coming: no one on the buses and running empty. I never understood this business strategy that came out of an imaginary world. The buses were mainly used for disaster recovery of travelers who had to transfer to the Condor Ferries in Saint Malo. Their day was ruined. Cherbourg Saint Malo + crossing Saint Malo Jersey in the morning and the same in the evening in the other direction. Blame it on the engines of the boats which often broke down. Repair fees, transfer fees, the Connex group said stop.

In 2005, the company Morbihannaise de Navigation took over under a new commercial name: Manche Îles Express. Then in 2010 it will be the Compagnie Maritime Anglo Normande of the Finistmer group. Contract renewed in 2015. And in January 2022 a new designated company: DNO.

Back in 2005 with the SNN. Although the Hugo Express brand is no longer used, Hugo Tours is trying to continue with the Cours Jonville travel agency in Granville, which only specialises in a single summer destination: the Channel Islands. Suffice to say that it would not go very far and indeed the agency is no longer profitable at all. It is the closure of the agency but also the permanent closure of this historic address for the STN. Ticket counter for lines 11 and 12 and urban buses also closed and the operations office located upstairs is transferred to the Granville depot.

The head office is transferred to TCAR in Rouen (15 rue de la petite Chartreuse) then final liquidation of the SNN. It will therefore have existed barely three and a half years. Sad ending.!

Now we turn to Normandie Voyages, Transdev Urbain and Transdev Mont St Michel. Not really former Verney subsidiaries but they will take over certain activities of the STN.

MANCHE (NORMANDIE VOYAGES)

Normandy Voyages (RCS: 401 551 882)
ZA Armanville - 4 rue du Bois in Valognes

In 1995 creation of a new company to replace Helie Autocars then on sale. It is the Bellier group based in Combourg in Ille et Vilaine that wins the sale. The company is called Société Nouvelle des Cars Helie. It will be renamed Normandie Voyages in 1998.   

In 1998, Normandie Voyages bought Portbail Transports at 36 rue du Père Albert in Portbail. The company becomes a subsidiary and the depot is still in operation. Then in 1999 it will be the turn of Voyages Noël based in the Denis hamlet in Surtainville. Same thing, it becomes a subsidiary and its depot is kept. Portbail Transports was created in 1966 (RCS: 662 650 159) and Voyages Noël as a company in 1990. They existed before but as a non-incorporated business.

In 2007 Portbail Transports and Voyages Noël merged into Normandie Voyages. The Portbail depot is retained but Surtainville closed. Due to the closure of the STN Tourlaville depot, the maintenance of buses (henceforward VTNI) is done in Valognes. The following year, Normandie Voyages operated some Maneo lines as a subcontractor.  The buses remained parked at the old depot on rue Jean Bouin then at the Transports Cousin site in the hamlet of Vigot. Les Transports Cousin (goods) had moved to Brix.

In 2014 takeover of the VTNI establishments in Granville (rue des Metiers) and Saint Lô (330 rue Léon Jouhaux). These 2 depots are now designated as Normandie Voyages. VTNI therefore no longer has any activity in Manche. The head office which was in Valognes is transferred to Saint Lô. Also repossession of the rue des Abattoirs car park in Coutances (new location since the closing and demolition of the bus station in 2009).

In 2015 Normandie Voyages took over the regular and school lines in the Val de Saire. Then in 2018 setting up of Cosibus which consists of 1 urban line in the town of Coutances (old Latin name: Cosedia). The 2 small Mercedes minibuses are parked at the municipal technical centre of Coutances (located on the road to Carentan).

In 2019 Normandie Voyages was renamed Transdev Normandie Manche. In 2020 closure of the Saint Lô depot (following the loss of the urban routes in 2019) then that of Portbail. There is no longer a workshop in these 2 places, however the bus parking areas are kept. The head office returns to the Valognes address. Finally, to be complete, from autumn 2021 subcontracting of the new Cap Cotentin network lines B to G (the A subcontracted to Collas) on behalf of the new subsidiary Transdev Cotentin.

MANCHE  (URBAN OPERATIONS)

In 2003 the Saint Lô network was taken over by CGFTE. The kiosk on rue de Neufbourg was closed in 2002, the ticket counter having been transferred to the Verney branch at 5 rue du Docteur Leturc in Saint Lô. Then in 2003, it will be at 2 rue de la laitière normande.

In 2006 the CGFTE was renamed Veolia Transports Urbains, then in 2013 Transdev Urbain.

Another Normandy network will be taken over in 2009 in Louviers by the same company.

In 2019 loss of the Saint Lô network to Cars Delcourt. The latter will have their own vehicles and those of the agglomeration are put up for sale. The Saint Lô depot is no longer used from October 2019. Delcourt has built a new site at 129 rue Eugène Varlin. The historic TUSA brand, which existed since 1980, has been replaced by the new SLAM acronym: Saint Lô Agglomeration Mobilités. And in 2020, the ticket counter at 2 rue de la laitière normande will be transferred to the SNCF station in Saint Lô, which has the disadvantage of moving it away from the city centre. Too bad as it was located in a square used by the weekly market on Thursdays. People had everything there. Now they have to go down a huge slope to get information and tickets.

Another urban or rather specific network was created for Mont St Michel. The company CXT n°48 was created at the end of 2008 then in 2009 renamed Veolia Transports Mont St Michel (RCS: 507 653 343). Construction of the depot and car parks at a place called Le Bas Pays in Beauvoir. Commissioned in 2012.  On the same date, it takes over the VTNI Pontorson - Le Mont St Michel bus line (former STN 15 route).

In 2013 the company is renamed (be careful it is very short .....) Compagnie des parcs et des passeurs du Mt St Michel. With several activities:
 - transport of passengers by shuttle or bus (the latter reserved for employees)
 - paid horse-drawn transport
 - high-priced parking lot management (without the level of quality following....)
 - maintenance of the public space (hedges, garbage cans, signs, etc.)
- management of the tourist office based at the shuttle terminal and opposite the depot.

In 2019 the company is renamed Transdev Mont St Michel.

The current contract remains valid until October 2022. This will therefore be its last year of operation. Then either a renewal or a change of operation.

A recent article on the current situation, and above all that says a lot about the current image of Transdev Mont St Michel, almost disastrous....  Ah yes: why are there no shelters? Here is the answer in another article, very satisfactory answer....or not at all

That's it for Manche.


ORNE AND CALVADOS

Orne has already been mentioned with the history of the STAO. There will be very, very few changes in this department and no other subsidiaries. The only modifications are the opening of a new depot in Argentan in 1994 (route de coulandon / rue des rousselettes) and in Flers in 1999 (rue Gustave Eiffel).

The only urban network managed by the STAO in Orne is that of Flers: Flers Bus, which in the 2000s became Nemus (Bocage in Latin). Commercial agency in the city center Place Charles de Gaulle which was at the time the former Verney Tourism agency

The urban routes in Argentan had been managed by a municipal authority and that of Alençon by Autocars Boubet (Reunir Alençon subsidiary) since 2017. Previously it was Keolis Alençon.

Now let's move on to Calvados -
In 1991, the Verney group bought Autocars Duclos and took the opportunity to create a new subsidiary: ADC - Autocars Du Calvados.
Takeover of the depot located at 157 and 173 rue de Caen in Ifs (south of Caen) and the travel agency located at 22 rue du 11 Novembre 1944 in Caen. Activities: mainly schools + tourism.

Then in 1992 new secondary site route de Rouen at Putot en Auge. In 1995 ADC took over the management of the Verney branch in Ouistreham, previously managed by STAO, which opened in 1990. But this branch was closed in 1997.

In 1998 several events:
- new depot ZI du Martray rue des Anglais in Giberville (east of Caen) replacing that of Ifs.
- Purchase of the Autocars Chemin with takeover of its depot on the route de Norolles at Breuil en Auge (between Lisieux and Pont l'Eveque).

There will be no further changes. The Caen agency was sold in the 2000s and the secondary site in Putot en Auge closed in 2005.

ADC will take over as subcontractor a few regular Bus Verts school time routes (lines 154 and 180 for example)

Then, like STN and STAO Orne, ADC will merge into the new VTNI in 2007.

In 2011 just before my departure from Vernon for Manche, I had read in the internal newspaper that VTNI had applied for the urban network of Lisieux but ultimately was not selected. Today the urban areas of Lisieux and Honfleur are managed by Keolis Calvados. In Bayeux it has been Keolis Pays Normands since 2020 (previously it was Keolis Calvados).

Until 2015 Keolis Calvados managed Bus Verts. It is now the Keolis Bus Verts subsidiary that takes care of it.

I only have the Eure and the Seine Maritime to mention. For these 2 departments I would mainly mention subsidiaries outside the Verney group and which will be found in the new subsidiary VTNI in 2007.


EURE AND  SEINE MARITIME

VTNI will take over in 2007 two CFTI depots located in Le Havre and Pont Audemer.

CFTI : Compagnie Française de Transports Interurbains, not to be confused with the former Verney subsidiary CFIT (Compagnie Française Industrielle de Transports). Same initials but arranged differently.   CFTI is a CGEA subsidiary.

In 1995 creation of the Transestuaire establishment at 554 bd Jules Durand in Le Havre.

In 1998 new establishment CFTI Normandie at 78 rue de Stalingrad in Petit Quevilly. It takes all the lines of the SATAR network (Rouen's suburban network) previously operated by the CNA. The CNA was part of the VIA GTI group at the time and was taken over by the CGEA group in 2000.

In 2002 the CFTI bought Transports Beneult with 2 depots located in Bernay and Pont Audemer. The same year, the CGEA group is bought the Verney group.

The CFTI and Verney being part of the same group, it was in 2003 that the CFTI left its premises at 78 rue de Stalingrad to join those of TVS Verney based at 90 rue de Stalingrad.

Then in 2004 this depot will be sold to the CNA.

The CNA: Compagnie Normande d'Autobus (yes, it's unusual: autobuses and not autocars). At the time part of the VIA GTI group.
In 1990 new depots in Rouen (24 rue de Lillebonne) and Le Havre (131 bd Amiral Mouchez).
In 1996, the Le Havre depot was transferred to St Romain de Colbosc (aerodrome ZA).

In 1999, merger of Transports Joffet (which had been bought by VIA GTI in 1987) into CNA and takeover of the depot at 10 bd industriel  in Sotteville les Rouen. As a result, the depot at 24 rue de Lillebonne in Rouen is closed.

The same year opening of a depot at 144 allee de l'épinette at caudebec les Elbeuf.

In 2000,  CNA was transferred to the CGEA group.  In 2004 the CNA bought the CFTI / TVS depot located at 90 rue de Stalingrad in Petit Quevilly. Immediate consequence it retakes the suburban lines of Rouen lost in 1998.

In 2005 TransEure merged into the CNA. If the CNA recovers the lines from Evreux, the depot located at 17 impasse Coachel in Fauville (East of Evreux) will be closed to them. The buses will be parked in a company car park on rue Vulcain in Evreux. The maintenance being done in Elbeuf (depot Caudebec les Elbeuf). To avoid empty journeys (except for safety emergencies), the buses go up in service. I remember in Avranches it was the same situation. My old Saviem S 53 went back to Granville performing the STN 12 line service.

Finally in 2005, the CNA coaches parked at Dieppe Sncf station were transferred to their new depot located at 94 rue Louis Bleriot. Then in 2007 the CNA merged into the new subsidiary VTNI.

Before mentioning VTNI, there is another subsidiary in Seine Maritime bought by the Veolia group in 2007 but well after the creation of VTNI. Cars René Renault (no link with the big manufacturer or Renault bus lines from Paris). RCS of 1957 (572,750,867).  Depot in Luneray near Dieppe rue du General de Gaulle.

In mid-2007, the depot moved 1 km further to 10 rue Bill Coleman (still in the same industrial area).  In 2009 the company was renamed Ecaux Mobilités then in 2019 Transdev Normandie Pays de Caux.

The company operates the Nomad 1 interurban line on behalf of VTNI and school transport around Dieppe.


TVS TRANSPORTS DU VAL DE SEINE 

This company will be born in 1990 by taking over 2 Verney networks:
 - the STAO in Seine Maritime and Rouen with a large bus station at the time at 25 rue des Charettes and the depot at 90 rue de Stalingrad in Petit Quevilly. There was also a travel agency at 11 rue Grand Pont in Rouen (closed in 1997).
 - the CFIT (and not the CFTI) in Seine et Marne with the depot at 3 rue de Messy in Charny near Meaux. Of the huge network that existed, only the Bobigny - Meaux line remains. Difficult to create a subsidiary for a single line!

In 1997 opening of a small secondary depot at 6 avenue de l'ile de France in Vernon. It was in 2001 that the Verney group won its very last contract to operate the Vernon urban network. No need to create a specific subsidiary, TVS will take care of it. The loser: Vernon Cars.

As a result, the Vernon depot being too small, the buses will be parked and repaired on a new site at 6 rue de la Croix Blanche in St Marcel (west of Vernon).

In 2002, the activities in the Ile de France were separated with the creation of a new subsidiary, TVF Trans Val de France. Although the new TVF acronym is in the same style as the other Verney networks, TVF has never been part of this group since the subsidiary was created after the sale of the Verney group at the start of the year. TVF takes over the Charny depot.

In 2004 several events: 

First of all, the Veolia group bought Vernon Cars, which had been in serious difficulty following the loss of the urban operation in 2001. The Vernon Cars depot situated bd Jean Jautes (today a commercial centre) was not taken over as TVS already had a depot located a few kms further in St Marcel. Transfer of buses and drivers to 6 rue de la Croix Blanche.

It was decided to refocus all TVS activities on Vernon and it sold its Petit Quevilly site to the CNA. On the other hand, TVS still operates the lines from Rouen to Gisors and Les Andelys.

In 2007 new depot at bd d'Aylmer (access from the other side at 330 rue des Bourdines) in Vernon. Opened in April, I would discover these places 2 months later.

Concerning the urban network of Vernon:
- from 2001 to 2010: TUV (Transports Urbains Vernonnais)
- from 2010 to 2017: TransCape (Transports de la Communauté d'Agglomération des Portes de l'Eure)
- since 2017: SN go (Seine Normandie go)

Regarding the interurban lines:
- in 2011 loss of the Rouen Gisors line in favour of Cars Jacquemard (in 2018 it will be Cars Delcourt)
- in 2021 loss of all the lines serving the Ile de France (in particular Gasny Bonnieres and Vernon Poissy) in favor of Cars Delcourt who will be installed in a new depot almost opposite TVS.

Of all the Normandy subsidiaries, only TVS will not be included in VTNI. As for Normandie Voyages, it was bought out in mid-2006, so too late to include it in the merger (moreover, it already had its own subsidiaries that had to be merged first, namely Portbail Transports and Voyages Noel). As for Cars Renault renamed Ecaux Mobilités, it was acquired by the Veolia group after the creation of VTNI.


VTNI   Veolia Transports Normandie Interurbain

Creation of VTNI in 2007.

Note a difference with the other subsidiaries STAO PL and CAT. The mergers in Pays de Loire and Brittany were carried out in several stages over 3 years. In addition, this concerned only the former Verney subsidiaries (adding to them Cars Aria created in 2003).

For VTNI, the mergers will only take place once and will take over around twenty establishments. In addition, the merger will also concern subsidiaries belonging to other groups. As for knowing why the Verney TVS subsidiary never merged into VTNI, I am totally unaware of the reasons. Perhaps because of the urban contract which was to run its term?

At the end of 2005 creation of the company CXT n° 16 which will be renamed at the end of 2006 VTNI: Veolia Transports Normandie Interurbain. Launched in 2007 with the merger of 5 subsidiaries:
- ADC - Autocars Du Calvados
- STN - Société des Transports de Normandie
- STAO Orne network
- CNA - Compagnie Normande d'Autobus
- CFTI with the takeover of 2 establishments in Normandy

Here is the list of depots involveds:
1 - Breuil en Auge ADC depot (route de Norolles)
2 - ADC depot in Giberville (Avenue des Anglais)
3 - Coutances STN bus station
4 - Saint Lo STN depot (330 rue Léon Jouhaux)
5 - STN bus station place Littre in Avranches
6 - Granville STN depot (142 rue des Métiers)
7 - STN depot in Tourlaville (rue Jean Bouin) which will be closed in mid-2007 following the loss of a major works contract (Cogema)
8 - Cherbourg STN bus station (avenue Jean François Millet)
9 -STAO Argentan depot (Rue des Rousselettes / Route de Coulandon)
10 - Nemus commercial agency in Flers (place Charles de Gaulle)
11 - STAO depot in Flers (rue Gustave Eiffel)
12- STAO depot in Alençon (13 rue Lazare Carnot)
13 - Bernay CFTI depot (les loges in Courbepine)
14 - Pont Audemer CFTI depot (ZA les prés Hazay at Corneville sur Risle)
15 - CFTI depot in Le Havre (554 boulevard Jules Durand). The Transestuaire branding is no longer used
16 - CNA depot (and no longer TVS since 2004) at Petit Quevilly (90 rue de Stalingrad). Operating department + bus parking; no workshop at this address
17 - CNA depot at Sotteville les Rouen (10 industrial boulevard). Workshop only + VTNI head office
A little higher at the old SERNAM station (access place Carnot), parking only for buses on suburban lines in the colours of the TCAR (no office at this address)
18 - CNA depot at St Romain de Colbosc (ZA de l'aérodrome) (between Le Havre and Yvetot)
19 - Dieppe CNA depot (94 rue Louis Bleriot)
20 - Elbeuf CNA depot (144 allee de l'épinette in Caudebec les Elbeuf)

All the sites abandon their old branding for VTNI.
Urban networks operated by VTNI:
- Granville (no number or trademark)
- Flers (Nemus network)
- Bernay
- Pont Audemer
- Bolbec ( TUB: Urban Transport Bolbecais)
- Rouen ( TCAR suburban lines including 9, 27, 42....)

Let's follow the history :

2007: Tourlaville STN depot closed
2008: closure of the STN Cherbourg bus station
2009: closure of the STN Coutances bus station
2012: closure of the STN Avranches bus station and the Granville urban service is stopped  (which will resume in December 2014, operated under municipal management under the NEVA branding)

2013: change of corporate name: Voyages et Transports de Normandie (the first 3 letters of VTNI are kept).

2014: the urban service of Pont Audemer is taken over by a municipal authority.
The Dieppe depot is transferred a little further to a new address (same street but new town) at 31 rue Louis Bleriot in Martin L'église.

Finally, the STN depots of Granville and Saint Lo merge into Normandie Voyages. From now on VTNI no longer has any activity in Manche.

In 2015 new secondary depot at 32 avenue des 4 ages in St Pierre les Elbeuf. The other located a little further still remains in operation so I wonder why this site was opened. Especially since it will finally be closed in 2018. It will only have remained open in barely 3 years!!

In 2018 loss of the Bernay urban network to Keolis and closure of the Courbepine depot.

In 2019 new change of corporate name: VTN is renamed Transdev Normandie Interurbain (TNI). This time, the last 3 letters of VTNI will be kept.

Creation of a Semop (Société d'Économie Mixte à Opération Unique) bringing together Transdev (Bolbec) and 2 municipal utilities (Lillebonne and Notre Dame de Gravenchon / Port Jerome). The 3 networks are operated under the new brand name Rezo Bus but only Transdev involved in Bolbec.

In 2020 new peri-urban lines on behalf of Transdev Le Havre.

Many closures and loss of networks since the creation of VTNI. For interurban lines, it is still operating in Eure, Seine Maritime and Orne.

This concludes the narrative for Normandy.


NORMANDIE

Après le Poitou, la Touraine, les Pays de Loire ( le Maine, l'Anjou, la Vendée....) place maintenant aux anciennes filiales Verney de Normandie et ce qu'elles sont devenues aujourd hui.

MANCHE

Le principal opérateur interurbain de la Manche était la STN Société des Transports de Normandie avec ses dépôts principales à Tourlaville en 1987, Saint Lô en 1988 et Granville en Janvier 2000 (on avait pris possession des lieux en Décembre 1999). Adieu à l'historique bâtiment situé en face de la Granville démolie un an après.

L'urbain de Saint Lô n'avait pas de filiale. Ce sera le cas qu'à partir de 2003 où ce réseau sera repris par la CGFTE.

La STN avait deux filiales dont l'une faisait partie du groupe Verney mais pas la deuxième.

La première : Hurel Voyages. Les transports Hurel à l'époque avaient plusieurs activités dont l'une d'elle était les voyageurs. Dans les années 90, les comptes Hurel étaient au plus mal et il fallait vendre certaines activités. C'est pourquoi il y aura création de plusieurs filiales et notamment Hurel Voyages pour la partie autocars, créée en 1992. ( RCS : 387 912 223).

En 1993, c'est la STN qui remporte la vente. La filiale est toujours conservé mais le siège social est transféré au 20 avenue du general Leclerc au Mans. Toujours le dépôt dans la Zone industrielle route de Saint Lô et une agence de voyages au 3 rue Havin à Torigni qui fait office de bureau administratif pour la filiale Hurel Voyages, dorénavant incluse dans le groupe Verney. Elle exploite 2 lignes de transport personnel Citroën pour l'usine de Cormelles et 2 lignes scolaires ( Saint Lô - Tessy et Saint Lô - Torigni - Guilberville) ainsi que les scolaires pour les écoles et collèges de Tessy et Torigni.

En 2003 fusion de Hurel Voyages dans la STN. Dépôt et agence de voyages repris. Seul le sigle STN remplace celui de Hurel Voyages. Les 2 lignes du personnel Citroën sont reprises ainsi que les 2 lignes qui figurent dorénavant sur le plan du réseau STN ( mais bizarrement n auront jamais de numéros de ligne).

On aurait pu croire que la fusion Hurel aurait compensé les années suivantes la perte du réseau de Saint Lô exploité par une autre filiale. Mais peine perdue car en 2004 perte de tous les scolaires de Tessy et Torigni au profit d'une nouvelle entreprise : Torigni Voyages (qui les perdra en 2012 avec fermeture definitive de l entreprise).

Conséquence pour la STN : fermeture du dépôt ( qui était partagé avec les camions) et de l'agence (3 rue Havin) tous deux situés à Torigni. Les bus sont vendus ou transférés au dépôt de Saint Lô. Le transport du personnel Citroën continuera encore quelques années (je n'ai pas l'année exacte de la fin de ce service). Quant aux 2 lignes scolaires elles continuent d'exister aujourd'hui (Transdev Normandie Manche).

Passons maintenant à la 2eme filiale STN : la SNN (Société de Navigation de Normandie - RCS : 444 521 389). Contrairement à Hurel Voyages, ce n'est pas une filiale Verney. Le groupe Verney a été vendu en Janvier 2002 et la SNN à été créée qu'en fin d'année 2002. D'ailleurs son siège social était situé au 169 avenue Georges Clemenceau à Nanterre, c'est à dire chez la CGEA.

En 2003 début de l'activité avec le transfert du siège social au cours Jonville à Granville. Hugo Express est la marque commerciale des bateaux desservant Jersey et Guernsey, Hugo Tours est l'agence de voyages qui remplace l'agence Tourisme Verney au cours Jonville à Granville.

Guichets aux gares Maritimes de Granville, Carteret et Dielette. La STN avait mis en place un aller retour Dielette ou Carteret vers Cherbourg (direct sans arrêt intermédiaire). Mais plusieurs erreurs de stratégie pour ces liaisons bus :
 - c'était uniquement dans le sens Carteret Cherbourg Carteret ou Dielette Cherbourg Dielette. Sens étudié pour ceux qui habitent à Jersey et Guernsey et visiter Cherbourg dans la journée. En revanche dans l'autre sens (Cherbourg Carteret Cherbourg ou Cherbourg Dielette Cherbourg) c'est à dire pour nous habitants de la Manche, cela n existait pas du tout !!!
 - en effet il n y avait aucun choix dans les tarifs : c'était uniquement des billets aller retour mais jamais en trajet simple. Résultat si on montait dans le bus à Dielette on devait revenir le jour même à Dielette. Pas question de rester plus longtemps à Cherbourg. Donc réservé uniquement pour la clientèle anglo-normande et non cherbourgeoise. Problème c'était cette dernière qui était largement majoritaire.

Le résultat ne s'est pas fait attendre : personne dans les bus qui roulent à vide. Je n'ai jamais compris cette stratégie commerciale qui est sortie d'un monde imaginaire. Les bus ont surtout servi au dépannage en catastrophe des voyageurs qui ont du se reporter sur le Condor Ferries à Sain Malo. Leur journée était gâchée. Cherbourg Saint Malo + traversée Saint Malo Jersey le matin et pareil le soir dans l'autre sens. La faute aux moteurs des bateaux qui tombaient souvent en panne.  Frais de réparation, frais de transfert,  le groupe Connex dit stop.

En 2005, c'est la Morbihannaise de Navigation qui reprend le relais sous un nouveau nom commercial : Manche Îles Express. Puis en 2010 ce sera la Compagnie Maritime Anglo Normande du groupe Finistmer. Contrat renouvelé en 2015. Et en janvier 2022 nouvelle compagnie désignée : DNO.

Retour en 2005 avec la SNN. Si la marque Hugo Express n'est plus utilisée, Hugo Tours essaie de continuer avec l'agence de voyages du Cours Jonville à Granville uniquement spécialisée sur un seule destination estivale : les îles anglo-normandes. Autant dire que ça n'irait pas bien loin et effectivement l'agence n'est plus du tout rentable. C'est la fermeture de l'agence mais aussi la fermeture definitive de cette adresse historique pour la STN.  Guichet pour les lignes 11 et 12 et urbain fermé aussi et le bureau d'exploitation situé à l 'tage est transféré au dépôt de Granville.

Le siège social est transféré chez la TCAR à Rouen ( 15 rue de la petite Chartreuse) puis liquidation definitive de la SNN. Elle aura donc vécue à peine trois ans et demi. Triste fin !

Maintenant nous passons à Normandie Voyages, Transdev Urbain et Transdev Mont St Michel. Pas vraiment d'anciennes filiales Verney mais reprendront certaines activités de la STN.

MANCHE (NORMANDIE VOYAGES)

Normandie Voyages ( RCS : 401 551 882)
ZA Armanville - 4 rue du bois à Valognes

En 1995 création d'une nouvelle entreprise pour remplacer Helie Autocars alors en vente. C'est le groupe Bellier basé à Combourg en Ille et Vilaine qui remporte la mise. L'entreprise se nomme Société Nouvelle des Cars Helie. Sera renommée Normandie Voyages en 1998.

En 1998, Normandie Voyages rachete Portbail Transports au 36 rue du père Albert à Portbail. L'entreprise devient une filiale et le dépôt reste toujours en activité. Puis en 1999 ce sera le tour des Voyages Noël basés au hameau Denis à Surtainville. Meme chose, elle devient une filiale et son dépôt est gardé. Portbail Transports à été créé en 1966 ( RCS : 662 650 159) et les Voyages Noël en tant que société en 1990. Avant ca ils existaient sous le régime "commercant".

En 2007 fusion de Portbail Transports et des Voyages Noël dans Normandie Voyages. Le dépôt de Portbail est gardé, celui de Surtainville fermé. En raison de la fermeture du dépôt STN Tourlaville, l'entretien des bus dorénavant VTNI se font à Valognes. L'année suivante, Normandie Voyages exploitera des lignes Maneo en sous traitance.
Les bus restent stationnés à l'ancien dépôt rue Jean Bouin puis sur le site des Transports Cousin au hameau Vigot. Les Transports Cousin (marchandises) ont déménages à Brix.

En 2014 reprise des établissements VTNI de Granville ( rue des Metiers) et Saint Lô ( 330 rue Léon Jouhaux). Ces 2 dépôts sont dorénavant signés Normandie Voyages. VTNI n'a donc plus aucune activité dans la Manche. Le siège social qui était à Valognes est transféré à Saint Lô. Récupération aussi du parking rue des Abattoirs à Coutances ( nouveau lieu depuis la fermeture et la démolition de l autogare en 2009).

En 2015 Normandie Voyages récupère les lignes régulières et scolaires du Val de Saire. Puis en 2018 mise en place du Cosibus qui consiste en 1 ligne urbaine dans la ville de Coutances ( ancien nom latin : Cosedia). Les 2 petits minibus Mercedes sont stationnés au centre technique municipal de Coutances ( situé sur la route de Carentan).

En 2019 Normandie Voyages est renommée Transdev Normandie Manche. En 2020 fermeture du dépôt de Saint Lô (suite à la perte de l'urbain en 2019) puis celui de Portbail. Il n y a plus d'atelier à ces 2 endroits en revanche les parkings sont conservés. Le siège social retrouve son adresse de Valognes. Enfin pour être complet, automne 2021 sous traitance du nouveau réseau Cap Cotentin lignes B à G (la A sera sous traitée par Collas) pour le compte de la nouvelle filiale Transdev Cotentin.

MANCHE (URBAINS)

En 2003 le réseau de Saint Lô est repris par la CGFTE. Le kiosque de la rue de Neufbourg était fermé en 2002, le guichet ayant été transféré à l'agence Verney au 5 rue du docteur Leturc à Saint Lô. Puis en 2003, ce sera au 2 rue de la laitière normande.

En 2006 la CGFTE est renommée Veolia Transports Urbains, puis en 2013 Transdev Urbain.

Un autre réseau Normand sera repris en 2009 à Louviers par la même entreprise.

En 2019 perte du réseau de Saint Lô au profit des Cars Delcourt. Ces derniers auront leurs propres véhicules et ceux de l'agglomération sont mis en vente. Le dépôt de Saint Lô n'est plus utilisé à partir d'octobre 2019. Delcourt à construit un nouveau site au 129 rue Eugène Varlin. La marque historique TUSA qui existait depuis 1980 à laissé place au nouveau sigle SLAM : Saint Lô Agglomération Mobilités. Et en 2020, le guichet du 2 rue de la laitière normande est transféré dans la gare SNCF de Saint Lô ce qui a pour inconvénient de l'éloigner du centre ville. Dommage car il était situé sur une place utilisée par le marché hebdomadaire le jeudi. Les gens avaient tout sur place. Maintenant ils doivent descendre une énorme pente pour avoir des renseignements et titres de transport.

Un autre réseau urbain ou plutôt spécifique à été créé sur le site du Mont St Michel. La société CXT n°48 fut créée fin 2008 puis en 2009 renommée Veolia Transports Mont St Michel (RCS : 507 653 343). Construction du dépôt et des parkings au lieu dit Le Bas Pays à Beauvoir. Mise en activité en 2012.   Elle reprend a cette même date la ligne VTNI Pontorson Le Mont St Michel ( ancienne ligne STN 15).

En 2013 la société est renommé ( attention c'est très court.....) Compagnie des parcs et des passeurs du Mont St Michel. Avec plusieurs activités :
 - transports des passagers en navette ou bus ( ces derniers réserves pour les employés)
 - transports hippomobile payant
 - gestion stationnement parking à tarif élevé (sans que le niveau de qualité suit....)
 - entretien de l'espace public ( les haies,les poubelles, la signification....)
 - gestion de l'office du tourisme basé au terminus des navettes et face au dépôt.

En 2019 la compagnie est renommée Transdev Mont St Michel.

Le contrat actuel reste valable jusqu'en octobre 2022. Ce sera donc sa dernière année d'exploitation. Ensuite soit un renouvellement soit un changement d'exploitation.

Un article récent sur la situation actuelle et surtout qui en dit long sur l'image actuelle de Transdev Mont St Michel, quasi désastreuse....  Ah oui : pourquoi n y a t il pas d'abris ? Voici la réponse dans un autre article, réponse très satisfaisante....ou pas du tout.

Voilà pour la Manche.


ORNE ET CALVADOS

L'Orne avait déjà été évoqué avec l'historique de la STAO. Il n y aura que très très peu d évolutions dans ce département et pas d'autres filiales. Les seules modifications sont l'ouverture d'un nouveau dépôt à Argentan en 1994 ( route de coulandon / rue des rousselettes) et à Flers en 1999 (rue Gustave Eiffel).

L'unique réseau urbain géré par la STAO dans l'Orne est celui de Flers : Flers Bus, devenu dans les années 2000 Nemus ( Bocage en latin). Agence commerciale dans le centre ville place Charles de Gaulle qui était à l epoque l ancienne agence Tourisme Verney.

L'urbain d Argentan est géré par une régie municipale et celui d'Alençon par les Autocars Boubet (filiale Reunir Alençon) depuis 2017. Auparavant c'était Keolis Alençon.

Passons maintenant au Calvados -
En 1991, le groupe Verney rachete les Autocars Duclos et profite de l'occasion pour créer une nouvelle filiale : ADC - Autocars Du Calvados.  Reprise du dépôt situé au 157 et 173 rue de Caen à Ifs (au sud de Caen) et de l'agence de voyages située au 22 rue du 11 novembre 1944 à Caen. Activité : principalement scolaire + tourisme.

Puis en 1992 nouveau site secondaire route de Rouen à Putot en Auge. En 1995 ADC reprend la gestion de l'agence Verney à Ouistreham gérée précédemment par la STAO, ouverte en 1990. Mais cette agence sera fermée en 1997.

En 1998 plusieurs événements :
- nouveau dépôt ZI du Martray rue des anglais à Giberville ( à l 'est de Caen) remplaçant celui d'Ifs.
- Rachat des Autocars Chemin avec reprise de son dépôt route de Norolles au Breuil en Auge ( entre Lisieux et Pont l Eveque).

Il n y aura pas d'autres évolutions. L'agence de Caen sera vendue dans les années 2000 et le site secondaire de Putot en Auge fermé en 2005.

ADC reprendra en sous traitance quelques lignes régulières de Période Scolaire (Bus Verts lignes 154 et 180 par exemple)

Ensuite tout comme la STN et STAO Orne, ADC fusionnera dans la nouvelle VTNI en 2007.

En 2011 juste avant mon départ de Vernon pour la Manche, j'avais lu dans le journal interne que VTNI avait postulé pour le réseau urbain de Lisieux mais finalement n'a pas été retenu. Aujourd'hui les urbains de Lisieux et de Honfleur sont gérés par Keolis Calvados. A Bayeux c'est Keolis Pays Normands depuis 2020 (auparavant c'était Keolis Calvados).

Jusqu en 2015 Keolis Calvados gérait les Bus Verts. C'est dorénavant la filiale Keolis Bus Verts qui s'en occupe.

Ne reste plus que l'Eure et la Seine Maritime à évoquer. Pour ces 2 départements j'evoquerais surtout des filiales en dehors du groupe Verney et qui se retrouveront dans la nouvelle filiale VTNI en 2007.


EURE ET  SEINE MARITIME

VTNI reprendra en 2007 deux dépôts CFTI situés au Havre et a Pont Audemer.

La CFTI : Compagnie Française de Transports Interurbains (à ne pas confondre avec la Compagnie Française Industrielle de Transports). Mêmes lettres mais disposées différemment. La CFTI est une filiale CGEA.
 
En 1995 création de l'établissement Transestuaire au 554 bd Jules Durand au Havre.

En 1998 nouvel établissement CFTI Normandie au 78 rue de Stalingrad au Petit Quevilly. Elle récupère toutes les lignes du réseau SATAR ( réseau suburbain de Rouen) exploitées auparavant par la CNA. La CNA faisait partie du groupe VIA GTI à l'époque et sera repris par le groupe CGEA en 2000.

En 2002 la CFTI rachete les Transports Beneult avec 2 dépôts situés à Bernay et a Pont Audemer. La même année, le groupe CGEA rachete le groupe Verney.

La CFTI et Verney faisant partie du même groupe, c'est en 2003 que la CFTI quitte ses locaux du 78 rue de Stalingrad pour rejoindre ceux de TVS Verney basés au 90 rue de Stalingrad.

Puis en 2004 ce dépôt sera vendu à la CNA.

La CNA : Compagnie Normande d'Autobus (oui c'est étrange : autobus et non autocars). Fait partie du groupe VIA GTI à l'epoque.
En 1990 nouveaux dépôts à Rouen (24 rue de Lillebonne) et au Havre ( 131 bd Amiral Mouchez).
En 1996, le dépôt du Havre est transféré à St Romain de Colbosc ( ZA de l aérodrome).

En 1999, fusion des Transports Joffet (qui avaient été rachetés par VIA GTI en 1987) dans la CNA et reprise du dépôt au 10 bd industriel à Sotteville les Rouen. En conséquence le dépôt du 24 rue de Lillebonne à Rouen est fermé.

La même an ouverture d'un dépôt au 144 allee de l'épinette à caudebec les Elbeuf.

En l'an 2000 la CNA est transférée au groupe CGEA. En 2004 la CNA rachete le dépôt CFTI / TVS situé au 90 rue de Stalingrad au Petit Quevilly. Conséquence immédiate elle récupère les lignes suburbaines de Rouen perdues en 1998.

En 2005 TransEure fusionne dans la CNA. Si la CNA récupère les lignes au départ d Evreux,  le dépôt situé au 17 impasse cocherel à Fauville ( Est d'Evreux) sera quant à lui fermé. Les bus seront stationnés sur un parking d'entreprise rue Vulcain à Evreux. L'entretien se faisant à Elbeuf ( dépôt de Caudebec les Elbeuf). Pour éviter les trajets à vide (sauf urgence sécurité), les bus montent en ligne. Je me rappelle à Avranches c'était la même situation. Mon ancien Saviem S 53 remontait à Granville en effectuant le service de la ligne STN 12.

Enfin en 2005, les autocars CNA stationnés à la gare Sncf de Dieppe sont transférés à leur nouveau dépôt situé au 94 rue Louis Bleriot. Puis en 2007 la CNA fusionne dans la nouvelle filiale VTNI.

Avant d évoquer VTNI, il existe une autre filiale en Seine Maritime rachetés par le groupe Veolia en 2007 mais bien après la création de VTNI. Les Cars René Renault ( aucun lien avec le grand constructeur ni les lignes Renault au départ de Paris). RCS de 1957 (572 750 867).
Dépôt à Luneray près de Dieppe rue du General de Gaulle.

En milieu d'année 2007, le depot se déplace 1 km plus loin au 10 rue Bill Coleman ( toujours dans la même zone industrielle)
En 2009 l'entreprise est renommée Ecaux Mobilités puis en 2019 Transdev Normandie Pays de Caux.

L'entreprise effectue la ligne interurbaine Nomad 1 pour le compte de VTNI et des scolaires aux alentours de Dieppe.


TVS  TRANSPORTS DU VAL DE SEINE

Cette entreprise va naître en 1990 en reprenant 2 réseaux Verney :
 - la STAO en Seine Maritime et Rouen avec grande gare routière d'époque au 25 rue des Charettes et le dépôt au 90 rue de Stalingrad au Petit Quevilly. Elle avait aussi une agence de voyages au 11 rue grand Pont à Rouen (fermée en 1997).
 - la CFIT (et non la CFTI ) en Seine et Marne avec le dépôt du 3 rue de Messy à Charny près de Meaux. De l'enorme réseau qui existait, il ne lui reste plus que la ligne Bobigny - Meaux. Difficile de créer une filiale pour une seule et unique ligne !

En 1997 ouverture d'un petit dépôt secondaire au 6 avenue de l'ile de France à Vernon. C'est en 2001 que le groupe Verney va obtenir son tout dernier contrat pour l'exploitation du réseau urbain de Vernon. Pas besoin de créer une filiale spécifique, ce sera TVS qui s'en chargera. Le perdant : Vernon Cars.

De ce fait, le dépôt de Vernon étant trop petit, les bus seront stationnés et réparés sur un nouveau site au 6 rue de la croix blanche à St Marcel ( à l'ouest de Vernon).

En 2002 séparation des activités Ile de France avec la création d'une nouvelle filiale TVF Trans Val de France. Bien que le nouveau sigle TVF est du même style que les autres réseaux Verney, TVF n'a jamais fait partie de ce groupe puisque la filiale a été créée après la vente du groupe Verney en début d'année. TVF récupère le dépôt de Charny.

En 2004 plusieurs événements :

Tout d'abord le groupe Veolia rachete Vernon Cars qui avait été mis en sérieuse difficulté suite a la perte de l'urbain en 2001. Le dépôt Vernon Cars situé bd Jean Jaures (aujourd'hui centre commercial) ne sera pas repris puisque TVS dispose déjà d'un dépôt situé quelques kms plus loin à St Marcel. Transfert des bus et chauffeurs au 6 rue de la croix blanche.

Il est décidé de recentrer toutes les activités de TVS sur Vernon et vend son site du petit Quevilly à la CNA. En revanche TVS exploite toujours les lignes au départ de Rouen vers Gisors et Les Andelys.

En 2007 nouveau dépôt au bd d'Aylmer ( accès de l'autre côté au 330 rue des Bourdines) à Vernon. Ouvert en avril, je decouvrirais ces lieux 2 mois plus tard.

Concernant le réseau urbain de Vernon :
- de 2001 à 2010 : TUV ( Transports Urbains Vernonnais)
- de 2010 à 2017 : TransCape (Transports de la Communauté d'Agglomération des Portes de l'Eure)
- depuis 2017 : SN go (Seine Normandie go)

Concernant les lignes interurbaines :
- en 2011 perd la ligne Rouen - Gisors au profit des Cars Jacquemard ( en 2018 ce sera les cars Delcourt)
- en 2021 perd toutes les lignes desservant l'ile de France ( notamment Gasny Bonnieres et Vernon Poissy) au profit des Cars Delcourt qui seront installés dans un nouveau dépôt quasiment en face de TVS.

De toutes les filiales de Normandie seule la TVS ne sera pas reprise dans la VTNI. Quant à Normandie Voyages, elle fut racheté en milieu d'année 2006 donc trop tard pour l'inclure dans la fusion ( de plus elle avait déjà ses propres filiales qu'il fallait d'abord fusionner, à savoir Portbail Transports et Voyages Noel). Quant aux Cars Renault renommés Ecaux Mobilités, rachat par le groupe Veolia après la création de VTNI.


VTNI  Veolia Transports Normandie Interurbain

Création de VTNI en 2007.

A noter une différence avec les autres filiales STAO PL et la CAT.  En effet, les fusions en Pays de Loire et Bretagne se sont faites en plusieurs étapes sur 3 ans. De plus cela concernait uniquement que les anciennes filiales Verney ( en y ajoutant les cars Aria créés en 2003).

Pour VTNI, la fusion se fera qu'en une seule fois et reprendra du coup une vingtaine d'établissements. De plus la fusion concernera aussi des filiales appartenant à d'autres groupes. Quant a savoir pourquoi la filiale Verney TVS n'a jamais fusionnée dans la VTNI, j'ignore totalement les raisons. Peur être à cause du contrat urbain qui devait aller jusqu'à son terme ?

Fin 2005 création de la société CXT  n° 16 qui sera renommée fin 2006 VTNI : Veolia Transports Normandie Interurbain. Mise en activité en 2007 avec la fusion de 5 filiales :
- ADC - Autocars Du Calvados
- STN - Société des Transports de Normandie
- STAO réseau de l Orne
- CNA - Compagnie Normande d'Autobus
- CFTI avec la reprise de 2 établissements en Normandie

Voici la liste des dépôts repris :
1 - dépôt ADC du Breuil en Auge ( route de Norolles)
2 - dépôt ADC de Giberville (avenue des anglais)
3 - autogare STN de Coutances
4 - dépôt STN de Saint Lo (330 rue Léon Jouhaux)
5 - gare routière STN place Littre à Avranches
6 - dépôt STN de Granville (142 rue des métiers)
7 - dépôt STN de Tourlaville ( rue Jean Bouin) qui sera fermé en milieu d'année 2007 suite à la perte du gros contrat Cogema
8 - autogare STN de Cherbourg (avenue Jean François Millet)
9 - dépôt STAO d'Argentan ( rue des Rousselettes / route de Coulandon)
10 - agence commerciale Nemus à Flers ( place Charles de Gaulle)
11 - dépôt STAO de Flers (rue Gustave Eiffel)
12- dépôt STAO d Alençon (13 rue Lazare Carnot)
13 - dépôt CFTI de Bernay ( les loges à Courbepine)
14 - dépôt CFTI de Pont Audemer (ZA les prés Hazay à Corneville sur Risle)
15 - dépôt CFTI au Havre (554 boulevard Jules Durand). La marque commerciale Transestuaire n'est plus utilisée
16 - dépôt CNA ( et non plus TVS depuis 2004) au Petit Quevilly (90 rue de Stalingrad). Service exploitation + parking bus ; pas d atelier à cette adresse
17 - dépôt CNA à Sotteville les Rouen (10 boulevard industriel). Atelier uniquement + siège social VTNI
Un peu plus haut à l'ancienne gare SERNAM ( accès place Carnot), parking uniquement pour les bus des lignes suburbaines aux couleurs de la TCAR ( pas de bureau à cette adresse)
18 - dépôt CNA à St Romain de Colbosc (ZA de l'aérodrome) ( entre Le Havre et Yvetot)
19 - dépôt CNA de Dieppe (94 rue Louis Bleriot)
20 - dépôt CNA d'Elbeuf (144 allee de l'épinette à Caudebec les Elbeuf)

Tous les sites abandonnent leurs anciens sigles pour celui de VTNI.
Réseaux urbains exploités par VTNI :
- Granville (pas de numéro ni de marque commerciale)
- Flers ( réseau Nemus)
- Bernay
- Pont Audemer
- Bolbec ( TUB : Transports Urbains Bolbecais)
- Rouen (lignes suburbaines TCAR dont la 9, 27, 42....)

Passons à l historique :

2007 : fermeture dépôt STN de Tourlaville
2008 : fermeture STN autogare de Cherbourg
2009 : fermeture STN autogare de Coutances
2012 : fermeture STN gare routière d'Avranches et arrêt du service urbain de Granville (qui reprendra en Décembre 2014 exploité en régie municipale sous la marque commerciale NEVA)

2013 : changement de dénomination sociale : Voyages et Transports de Normandie ( les 3 premières lettres de VTNI sont conservées)

2014 : le service urbain de Pont Audemer est repris par une régie municipale
Le dépôt de Dieppe est transféré un peu plus loin à une nouvelle adresse ( même rue mais nouvelle commune) au 31 rue Louis Bleriot à Martin L'église.

Enfin les dépôts STN de Granville et de Saint Lo fusionnent dans Normandie Voyages. Dorénavant VTNI n'a plus aucune activité dans la Manche.

En 2015 nouveau dépôt secondaire au 32 avenue des 4 âgés à St Pierre les Elbeuf. L'autre situé un peu plus loin  reste toujours en activité donc je me demande la raison de l 'ouverture de ce site. D'autant plus qu'il sera finalement fermé en 2018. Il ne sera resté ouvert qu en 3 ans à peine !!

En 2018 perte du réseau urbain de Bernay au profit de Keolis et fermeture du dépôt de Courbepine.

En 2019 nouveau changement de dénomination sociale : VTN est renommé Transdev Normandie Interurbain ( TNI). Cette fois ci, ce sont les 3 dernières lettres de VTNI qui seront conservées.

Création d'une Semop ( Société d Économie Mixte à Opération Unique) regroupant Transdev ( Bolbec) et 2 régies municipales (Lillebonne et Notre Dame de Gravenchon / Port Jerome). Les 3 réseaux sont exploités sous le nouveau nom commercial Rezo Bus mais seul Transdev s'occupe de Bolbec.

En 2020 nouvelles lignes peri urbaines pour le compte de Transdev Le Havre.

Beaucoup de fermetures et de perte de réseaux depuis la création de VTNI. Pour les lignes interurbaines, ça se maintient dans l'Eure, la Seine Maritime et l'Orne.

Il n y a plus de réseau à Lille sauf une agence Tourisme Verney au 60 rue du Molinel (exploitée par la STAO puis TVS).

Voilà j'en ai terminé pour la Normandie.


Gare de chemin de fer d'intérêt local de Belfort dans les annees 20s  -  devenu autogare en 1948
Belfort local lines railway station, seen in the 1920s, which became the bus station in 1948
gare de belfort devenue autogare 1948



THE EAST

The subsidiaries of the Grand Est. As far as the Verney group is concerned, there were CTE, STABE, renamed TTT then Kunegel. In 2015 merger into the last regional subsidiary Transdev Grand Est.

A small introductory subject: the name Grand Est was created in 2015, well before the merger in 2016 of three regions of France:
   - Champagne Ardennes
   - Lorraine
   - Alsace

When Transdev Grand Est was created, only the subsidiaries in Lorraine and Alsace merged. The Courriers de l'Aube subsidiary in Troyes (in Champagne Ardennes) was not affected. On the other hand, there are networks outside Lorraine and Alsace which were operated by CTE, TTT then Kunegel, in Haute Saône (Vesoul) and Territoire de Belfort, these two networks being located in the Franche Comté region.

Also mentioned will be, but quite quickly since a little off topic, the other subsidiaries outside the Verney group:
- Trans L (takeover of the Piot networks in 2006) and Transdev Alsace, both from the original Transdev group
-  the Rapides de la Meuse from the Via GTI group and transferred to CGEA Connex in 2000 (same case for the CNA in Normandy)
-  Schon and Brullard (Veolia subsidiary)
- the CFTI establishments: Rapides de Lorraine and Connex Vosges. For Connex Vosges, it was formerly STAHV (Société des Transports Automobiles de Hautes Vosges) acquired by the Veolia group in 2003.

All these subsidiaries will merge into the new regional subsidiary Transdev Grand Est, which will be the last one created in 2015.

Note that on this site are a timetable of 2 networks: the Rapides de la Meuse (former Citroën network) and the STDM in the Marne. These 2 GTI networks (formerly SGTD) were transferred to CGEA Connex in 2000 following the merger of GTI and Cariane. Then in 2011 following the Transdev and Veolia merger, the STDM will be transferred to the RATP Dev group.

Thus the introduction to this topic, hoping that it is not too complex.


CTE  TTT

The Citroën networks, taken over by the CFIT subsidiary in 1977, will be divided into several subsidiaries in 1990. If those in the West are taken over by departments, those in the East will be grouped together in the new CTE: Compagnie des Transports de l'Est.

The CTE brought together the networks of Strasbourg, Vesoul and Dijon. That of Mulhouse no longer existed in 1990, like the Lille network (but I do not have the exact year of the end of these 2 networks).

The CTE (head office in Le Mans) took over the following depots:
- 5 rue des frères Montgolfier in Chenove south of Dijon (the old depot was located at 86 rue du faubourg Raines in Dijon but no information on the year of the change of address)
- 9 rue des Seules in the ZI de Vesoul (the old depot was at 39 rue Pierre Curie and the same: no information on the year of the change of address)
- 30 rue de la Patrie in Schiltigheim in the northern suburbs of Strasbourg

In Strasbourg in 1990, takeover of Transports Scheurer which had a depot at 1 route des Romains in Strasbourg. The buses will be transferred to the CTE depot in Schiltigheim located nearby.

From 1990 to 1998 very few changes for these 3 networks. I note the opening of a secondary site at 7 rue Fresnel in Besançon in 1994

In 1998, following a call for tenders, loss of all lines departing from Dijon. The law on the automatic transfer of drivers did not yet exist (it will only come into force from 2002). At that time, it was the first time that Verney had lost an entire network. The new operator was not yet well known as it is today was the Piot group, which has networks in the Vosges and in the Champagne region (Chaumont and St Dizier).
The Piot group will therefore create a new subsidiary: the CTP (Compagnie des Transports Piot) which will buy back the vehicles and rehire the former drivers. It will also buy the depot at Chenove.

The Verney group will also have to face a terrible situation a few months later with the death of Mr Yves Michel Verney, the CEO. And there will be a moment of uncertainty for the succession and the future of the company, but his son Bruno will take things in hand.

In 1999, a new strategy (a first in France) was put into effect with the takeover of 50% of the Kunegel company (the other half being taken over by the CGEA group). It is important to specify that in 1999, the 2 buyers (Verney and CGEA) still had no financial link between them.

The Strasbourg CTE network will be transferred to the Kunegel company in 1999. But not the Vesoul network which will still be managed by the CTE until 2007.

The Vesoul network is now the only one kept by the CTE. In the 2000s, calls for tenders in Haute Saône were not favorable to it and the CTE lost many lines.

In 2007, CTE merged into Kunegel.

I am now going to mention another network also located in the East in Belfort but already operated by another Verney subsidiary: STABE.

STABE is the Société des Transports Automobiles de Belfort et Environs, a long-standing subsidiary which, after transferring to the road, took over the old network of small trains operated by the Verney group. This network was located in the east of France and isolated from the other networks, all located in the west. The road subsidiary STAO having a name relating to the west, it was a little difficult to operate a network in the East, hence the creation of a new subsidiary with a more locally appropriate name.

Unfortunately I have very little information on this network. In 1984 change of corporate name: STABE becomes TTT (Transport et Tourisme du Territoire de Belfort). Bus station located rue de la Cavalerie (a magnificent historic building which still exists with the inscription Chemins de Fer d'Intérêt Local). It became a bus station in 1948 but no exact date for its closure (possibly 1986).

Depot at 1 rue de Valenciennes in Belfort. In 1999, the interurban lines of the TTT will be taken over (with the CTE Strasbourg network) in the new Kunegel subsidiary. Then in 2000, change of address to the Grands Bois Industrial Zone in Danjoutin, south of Belfort.

The TTT had a stake in the Belfort bus network (the CTRB) and operated a few peripheral (suburban) lines. This participation will cease in 2007 when the urban transport authority (Optymo network) is created and the suburban lines are transferred to a new operator: the TRF.

The TTT company will officially merge in 2007 into the Kunegel subsidiary (the routes had already been taken over by the latter in 1999).


KUNEGEL

Please note: it is important to specify that there are two Kunegel companies in Alsace, but they are different and have no connection between them:
- Lucien Kunegel in Colmar (which still exists)
- Kunegel in Strasbiurg and Mulhouse with its kangaroo mascot. It is this that I will mention in the text.

The Kunegel company was created in 1977 (RCS: 310 949 409) in Strasbourg (depot at 56 rue Jean Giraudoux). In 1985, it took over the SMA (Société Mulhousienne d'Autocars) with their depot located at 7 avenue de Suisse in Illzach (northern suburb of Mulhouse) + a secondary depot in the industrial zone of Altkirch.

In 1999, Kunegel was bought by 2 large groups (Verney and CGEA). Kunegel continued to exist with its depots in Strasbourg, Mulhouse and Altkirch and will take over the following Verney depots:
- TTT at 1 rue de Valenciennes in Belfort (which will move in 2000 to Danjoutin ZI des grands Bois)
- CTE at 30 rue de la Patrie in Schiltigheim (Strasbourg).

In 2002, the Verney group was bought by the CGEA. Immediate consequence: Kunegel is now a 100% subsidiary of the CGEA Connex group (renamed Veolia in November 2005).
The same year, the 2 Strasbourg depots (56 rue Giraudoux and 30 rue de la Patrie) moved to a new single site rue Jacobi Netter in Strasbourg.

In 2007 merger of CTE into Kunegel with takeover of the Vesoul depot (9 rue des Saules).
New secondary sites will open in Haguenau (20 rue Ampere but will be closed in 2015) and rue de l'électricité in Guebwiller. The latter will be closed in 2015 during the merger with Transdev Grand Est and the takeover of a depot located nearby in Bollwiller.

And in 2015, the Kunegel company merged with other subsidiaries into the new regional company Transdev Grand Est with the takeover of the depots in Strasbourg, Mulhouse, Altkirch, Belfort and Vesoul.

The depot at Besançon (which belonged to the CTE) will not be taken over. Opened in 1994 at 7 rue Fresnel, it changed address in 2001 to the Louviere industrial zone in Pirey (north-west of Besançon) then closed in 2004. This depot will therefore not experience the Kunegel period in 2007.

So much for the Verney CTE, TTT and Kunegel subsidiaries. Next discussion will be the evolution of their respective depots after the merger into Transdev Grand Est.


GRAND EST

Les filiales du grand Est. En ce qui concerne le groupe Verney il y aura la CTE,  STABE renommée TTT puis Kunegel. En 2015 ce sera la fusion dans la dernière filiale régionale Transdev Grand Est.

Petit sujet d'introduction : le nom Grand Est à été créé en 2015 soit bien avant la fusion en 2016 de trois régions de France :
  -  Champagne Ardennes
  -  Lorraine
  -  Alsace

Lors de la création de Transdev Grand Est, seules les filiales de Lorraine et d'Alsace ont fusionnées. La filiale Courriers de l'Aube à Troyes ( en Champagne Ardennes) n'était pas concernée. En revanche on trouve des réseaux en dehors de la Lorraine et l'Alsace qui étaient exploitées par CTE, TTT puis Kunegel à savoir dans la Haute Saône (Vesoul) et le Territoire de Belfort, ces deux réseaux étant situés dans la région de Franche Comté.

J'evoquerais aussi mais de façon assez rapide puisque un peu hors sujet les autres filiales en dehors du groupe Verney :
- Trans L (reprise des réseaux Piot en 2006) et Transdev Alsace, tous 2 issus du groupe d'origine Transdev
- les Rapides de la Meuse issus du groupe Via GTI et transférés chez CGEA Connex en 2000 ( même cas pour la CNA en Normandie)
- Schon et Brullard (filiale Veolia)
- les établissements CFTI : Rapides de Lorraine et Connex Vosges. Pour Connex Vosges, c'était anciennement la STAHV (Société des Transports Automobiles de Hautes Vosges) rachetés par le groupe Veolia en 2003.

Toutes ces filiales fusionneront dans la nouvelle filiale régionale Transdev Grand Est qui sera la dernière créée en 2015.

A noter que sur ce site il y a un indicateur horaire composé de 2 réseaux : les Rapides de la Meuse (ancien réseau Citroën) et la STDM dans la Marne. Ces 2 réseaux GTI ( ex SGTD) ont été transférés à la CGEA Connex en l'an 2000 suite à la fusion GTI et Cariane. Puis en 2011 suite à la fusion Transdev et Veolia, la STDM sera transférée au groupe RATP Dev.

Voilà pour l'introduction en espérant que ce ne soit pas trop complexe.


CTE  TTT

Les reseaux Citroën, repris par filiale CFIT en 1977 seront divisés en plusieurs filiales en 1990. Si ceux de l'Ouest sont repris par départements, ceux de l'Est seront regroupés dans la nouvelle CTE : Compagnie des Transports de l'Est.

La CTE regroupe les reseaux de Strasbourg, Vesoul et Dijon. Celui de Mulhouse n'existait déjà plus en 1990 tout comme le réseau de Lille ( mais je n'ai pas l année exacte de la fin de ces 2 réseaux).

La CTE ( siège social au Mans) reprend les dépôts suivants :
- 5 rue des frères Montgolfier à Chenove au sud de Dijon (l'ancien dépôt était situé au 86 rue du faubourg Raines à Dijon mais pas d'infos sur l'année du changement d'adresse)
- 9 rue des Seules dans la ZI de Vesoul ( l'ancien dépôt était au 39 rue Pierre Curie et pareil : pas d'infos sur l'année du changement d'adresse)
- 30 rue de la Patrie à Schiltigheim dans la banlieue nord de Strasbourg.

A Strasbourg en 1990, rachat des Transports Scheurer qui avait un dépôt au 1 route des Romains à Strasbourg. Les bus seront transférés au dépôt CTE de Schiltigheim situé à proximité.

De 1990 à 1998 très peu d'evolutions pour ces 3 reseaux. Je relève l'ouverture d'un site secondaire au 7 rue Fresnel à Besançon en 1994.

En 1998, suite à un appel d'offres, perte de toutes les lignes au départ de Dijon. La loi sur le transfert automatique des chauffeurs n'existait pas encore ( elle sera mise en vigueur qu à partir de 2002). A cette époque, c'était la première fois que Verney perdait tout un réseau complet. Le nouvel exploitant n'était pas encore connu comme aujourd'hui est le groupe Piot qui possède des réseaux dans les Vosges, et dans la région Champagne (Chaumont et St Dizier).
Le groupe Piot va donc créer une nouvelle filiale : la CTP (Compagnie des Transports Piot) qui rachètera les véhicules et ré embauchera les anciens chauffeurs. Elle rachètera aussi le depot de Chenove.

Le groupe Verney devra aussi faire face à une terrible situation quelques mois plus tard avec le décès de M. Yves Michel Verney. le président directeur général. Et il y aura un moment de flou pour la succession et l'avenir de l' entreprise mais son fils Bruno reprendra les choses en main.

En 1999, c'est une nouvelle stratégie ( une première en France) qui sera mise en vigueur avec le rachat à 50 % de l'entreprise Kunegel ( l'autre moitié étant reprise par le groupe CGEA). Il est important de préciser que en 1999, les 2 rachèteurs ( Verney et CGEA) n'avaient encore aucun lien financier entre eux.

Le réseau CTE de Strasbourg sera transféré à l'entreprise Kunegel en 1999. Mais pas le réseau de Vesoul qui sera toujours géré par la CTE jusqu'en 2007.

Le réseau de Vesoul est dorénavant le seul conservé par la CTE. Dans les années 2000, les appels d'offres en Haute Saône ne lui seront pas favorable et la CTE perdra de nombreuses lignes.  En 2007, la CTE fusionne dans l'entreprise Kunegel.

Je vais maintenant évoquer un autre réseau situé aussi dans l'Est à Belfort mais déjà exploité par une autre filiale Verney : la STABE

STABE, c'est la Société des Transports Automobiles de Belfort et Environs, une filiale historique qui a repris après transfert sur route l'ancien réseau des petits trains exploités par le groupe Verney. Ce réseau était situé à l'Est de la France et isolé des autres reseaux tous situés à l'ouest. La filiale routière STAO ayant une dénomination concernant la géographie il était un peu difficile d'exploiter un réseau à l'Est d'où la création d'une nouvelle filiale avec un nom correspondant localement.

Malheureusement je n'ai que très très peu d'infos sur ce réseau. En 1984 changement de dénomination sociale : la STABE devient la TTT (Transport et Tourisme du Territoire de Belfort). Autogare située rue de la Cavalerie ( un magnifique bâtiment historique qui existe toujours avec l'inscription Chemins de Fer d'Intérêt Local). Devenu autogare en 1948 mais pas d'infos exactes sur l'année de fermeture, peut-être 1986.

Dépôt au 1 rue de Valenciennes à Belfort. En 1999, les lignes interurbaines de la TTT seront repris ( avec le réseau CTE Strasbourg) dans la nouvelle filiale Kunegel. Puis en 2000, changement d'adresse dans la Zone Industrielle des Grands Bois a Danjoutin au sud de Belfort.

Les TTT avaient une participation dans le réseau des bus de Belfort (la CTRB) et exploitaient quelques lignes périphériques ( suburbaines). Cette participation cessera en 2007 date de création de la régie des transports urbains (reseau Optymo) et transfert des lignes suburbaines à un nouvel exploitant : la TRF

L'entreprise TTT fusionnera officiellement en 2007 dans la filiale Kunegel ( les lignes avaient été déjà reprises par cette dernière en 1999)


KUNEGEL

Attention : il est important de bien préciser qu il existe en Alsace deux entreprises Kunegel mais différentes et aucun lien entre elles :
- Lucien Kunegel à Colmar (qui existe toujours)
- Kunegel à Strasbiurg et Mulhouse avec sa mascotte du kangourou. C'est de celle-ci que je vais évoquer dans le texte.

L'entreprise Kunegel à été créée en 1977 ( RCS : 310 949 409) à Strasbourg ( dépôt au 56 rue Jean Giraudoux). Elle reprendra en 1985 la SMA ( Société Mulhousienne d Autocars) avec le dépôt situé au 7 avenue de Suisse à Illzach ( banlieue nord de Mulhouse) + un depot secondaire dans la zone industrielle d'Altkirch.

En 1999, Kunegel est racheté par 2 grands groupes ( Verney et CGEA). Kunegel continue d'exister avec ses dépôts de Strasbourg,  Mulhouse et Altkirch et reprendra les dépôts Verney suivants :
- TTT au 1 rue de Valenciennes à Belfort ( qui déménagera en 2000 à Danjoutin ZI des grands Bois)
- CTE au 30 rue de la Patrie à Schiltigheim (Strasbourg).

En 2002, le groupe Verney est racheté par la CGEA. Conséquence immédiate : Kunegel est maintenant filiale à 100 % du groupe CGEA Connex ( renommé Veolia en Novembre 2005).
La même année, les 2 dépôts strasbourgeois ( 56 rue Giraudoux et 30 rue de la Patrie) déménagent sur un nouveau site unique rue Jacobi Netter à Strasbourg.

En 2007 fusion de CTE dans Kunegel avec reprise du dépôt de Vesoul ( 9 rue des Saules).
De nouveaux sites secondaires ouvriront à Haguenau ( 20 rue Ampere mais sera fermé en 2015) et rue de l'électricité à Guebwiller. Ce dernier sera fermé en 2015 lors de la fusion avec Transdev Grand Est et la reprise d'un depot situé à proximité à Bollwiller.

Et en 2015, l'entreprise Kunegel fusionne avec d'autres filiales dans la nouvelle société régionale Transdev Grand Est avec la reprise des dépôts de Strasbourg, Mulhouse, Altkirch, Belfort et Vesoul.

Celui de Besançon ( qui appartenait à la CTE) ne sera pas repris. Ouvert en 1994 au 7 rue Fresnel, il avait changé d'adresse en 2001 vers la zone industrielle de la Louviere à Pirey (nord ouest de Besançon) puis fermé en 2004. Ce depot ne connaîtra donc pas la période Kunegel en 2007.

Voilà pour les filiales Verney CTE, TTT et Kunegel. Je vais évoquer l'évolution de leurs dépôts respectifs après la fusion dans Transdev Grand Est.




Interurban routes from Lyon in Rhone department 2007   -   lignes interurbaines dans le département du Rhône au depart de Lyon  en 2007
TVRA : 101, 103, 105, 179  Favier : 185
interurban routes 2007 Rhone department

RHONE-ALPES

In the program :
  - companies before the 1991 merger
  - the Verney period 1991-2004
  - the current period 2005 - 2022

These 3 parts have as their geographical area the Lyon region and also the Alps (Savoie and Haute Savoie). The Auvergne sector (Auvergne Autocars) will be mentioned in a 4th part.

1st part: before the merger (from 1955 to 1991)

1955: Creation of Cars Lyonnais (RCS: 955 508 379) whose depot is located at 12 rue de Cronstadt in Lyon. The same year, creation of Cars Burtin whose depot is located at 67 rue Jules Guesde in St Genis Laval (just south of Lyon). These 2 companies may have existed before as traders and artisans. On this date they became limited companies.

1965: Creation of Vienne Voyages (RCS: 653 680 405) whose head office is located at 46 rue Victor Hugo in Vienne, south of Lyon (Vienne is in the department of Isère on the RN 7).

1976: New Cars Lyonnais depot at 55 bd Lucien Sampaix in St Fons, just south of the bdpériphérique Lyonnais.

1977: the Verney group buys Transports Citroën by creating a new subsidiary, CFIT (Compagnie Française Industrielle de Transports), whose depot is located at 41 rue du Lieutenant Colonel Girard in Lyon, not far from the quays.

1978: The Verney group buys 2 companies: Cars du Lyonnais and Vienne Voyages (their history is on the ASPTV website). As a result, the CFIT buses are transferred to the Cars Lyonnais depot (55 boulevard Sampaix in St Fons). Nevertheless, each of them retains its own branding.

1979: Subcontracting of TCL lines 78 and 79 serving Feyzin and Solaize (the 79 continues in intercity mode towards Vienne).

1980: Merger of Cars Lyonnais and CFIT lines into Vienne Voyages. Then the latter changes its corporate name to be called Les Cars Du Lyonnais (while retaining the RCS of 1965: 653 680 405). No longer the CFIT acronym in Lyon, now the buses are branded CDL. The depot does not change address (still at 55 bd Sampaix in St Fons). The CDL therefore become a subsidiary of the CFIT.

On the other hand, new subcontracting of the TCL 82 line by the CDL towards Vernaion, Irigny (then the line continues in interurban mode towards Givors). In interurban mode, lines 79 and 82, when they leave the urban community of Lyon, the lines are 100% managed on behalf of CDL.

In 1981, Cars Burtin operated the TCL 84 line to Neuville as a subcontractor. Secondary depot rue Ampere in Genay, north of Lyon to avoid long empty journeys to St Genis Laval.

In 1983, the TCL 78 line was taken over by the TCL 60 line, the latter having just been extended towards Feyzin. Route 60 is operated directly by the Lyon city bus company (Via GTI group - Société Lyonnaise de Transports en Commun)

In 1987, new branches of the TCL 84 line (Cars Burtin) at Neuville towards Chantemerle and towards Montanay. Then in 1990, Cars Burtin bought Lyon Cars (but I did not find any information or its RCS concerning this company).

In 1991 merger of CDL and Cars Burtin / Lyon Cars in the new subsidiary TVRA.

Les Cars Favier will be part of the Verney group from 1994 but in 1991 it is still a small family business created in 1934, and became a company in 1968 with new registration at the RCS: 968 502 302. Depot at Millery south of Lyon. Lyon - Millery interurban line.

In 1985, the urban route of the Lyon - Millery line became the TCL 85 line under contract. The route of this line is quite special because in the middle of the urban route is the town of Vourles outside the urban community of Lyon. So we have on this line: urban TCL 85 then interurban line at Vourles, becomes urban TCL 85 again at Millery. The price is therefore higher in Vourles, a town near Lyon and cheaper in Millery which is however further from Lyon....

In 1988 Creation of a travel agency (Favier Voyages under the RCS code 343 684 643), a subsidiary of Cars Favier.

In 1994, the Verney group bought Les Cars Favier which remained a separate subsidiary, the merger into TVRA only taking place ten years later in 2004. On the other hand, the tourist activities of Favier Voyages were transferred in 1994 to the Verney Tourism subsidiary.

The Favier Voyages company is therefore put on hold, its head office transferred from Millery to Le Mans. Then in 1998, reactivation of the company (with the same RCS code 343 684 643) under a new activity and change of geographical sector: the STADE in Annonay in Ardèche (Société des Transports de l'Agglomération d'Annonay, Davezieux et Extensions).  STADE was renamed Transdev Annonay in 2019.


2nd part: the TVRA from 1991

In 1991 Creation of TVRA: Transports Verney Rhône Alpes. It is the only coach transport subsidiary (I am not including the Tourism subsidiaries) where the name Verney is indicated in a corporate name. RCS: 380 310 060 (still in force in 2022).

TVRA is the result of the merger of 2 companies: Cars Du Lyonnais (CDL) and Cars Burtin. The St Genis Laval depot (70 rue Guesde) will not be taken over, the buses will be transferred to the St Fons depot located nearby.

List of depots taken over by the TVRA:
  - rue Ampere in Genay (north of Lyon)
  - 55 bd Lucien Sampaix in St Fons (Lyon)
  - secondary site at Champ Rolland RN 7 in Salaise sur Sanne (in Isère, south of the Péage de Roussillon commune)
Reminder of the TCL lines: 79, 82 and 84

In 1993, renumbering of the branches of the 84 line, one of which becomes line 97 (Montanay - Neuville - St Germain).

In 1994 opening of a secondary site in Annonay Côte du Bélier (which will also become in 1998 the depot for urban buses in this city). The same year, takeover of Cars Favier with the TCL 85 line. Les Cars Favier becomes a subsidiary, no merger with TVRA at the moment.

In 1996, renumbering of the interurban lines which follow the same TCL numbering of the contracted lines. As a result, lines 79, 82 and 85 become 179, 182 and 185. Lines 84 and 97 not leaving the urban community keep their number

In 2003, line 179 became more direct and no longer served the Solaize districts. It is the new TCL 39 line (operated in double contracting by TVRA) which takes over.

In 2004 Cars Favier merged into TVRA with the takeover of the Millery depot.


3rd part: from 2005

In 2005, the Millery depot was replaced by a new site in Vourles (11 chemin de la plaine). The head office which was in Le Mans is transferred to the Lyon region but not to a depot unlike the other subsidiaries: it will be in premises located in the city center of St Fons at 28 rue Gambetta.

Finally, after the merger of Cars Favier, TVRA changed its corporate name to henceforth be called Connex Rhodalia. This is the end of the Verney reference since the takeover of the group in 2002 by Connex (renamed at the end of 2005 Veolia).

In 2006, Connex Rhodalia bought the Cars Armand establishment in Annonay. But the vehicles will be transferred to the existing depot on the côte de Bélier, the Cars Armand depot not being taken over.

In the west of France, the period of mergers of several subsidiaries began in 2007. In the Lyon region, it only began in 2008 with the merger of Rhône Nord Autocars and the takeover of its depot located at 28 rue du champ garet in Arnas (Villefranche sur Saone). Resumption also of the TCL line 186 Lyon La Tour de Salvagny (and which continues towards Tarare and Cours La Ville). After this merger, a new name change: Connex Rhodalia (which existed for barely 3 years) was renamed Veolia Transports Rhône Alpes Interurban (still with the same RCS code from the Verney era: 380 310 060). The name being a bit long, we will usually call it by the acronym VT - RAI.

From this moment, several Veolia subsidiaries located in the Alps and in Auvergne will merge into VT-RAI in 2009:
  - Connex Allier (formerly Cariane then Connex Auvergne in 2000) in Clermont-Ferrand (7 avenue Léonard de Vinci)
  - Jumbo Bus at La Roche sur Foron (279 rue des gentians)
  - Cars Charvis (transfer from VIA GTI in 2000) to Moulins (11 rue de l'Arsenal in Yzeure)
  - Montlucon Cars (rue de la 2eme écluse in Montlucon)

In 2009 there was also the merger of the Touriscar company (bought by Veolia in 2008) with a depot at 104 route d Annecy in Collonges sous Saleve (opposite Geneva).

As in the other regions, the CFTI establishments (and not the CFIT which disappeared long ago) in the region will be taken over by VT- RAI (still in 2009):
CFTI in Chambéry (166 route d'Apremont à La Ravoire
CFTI in Annecy (avenue des Neigeos)
CFTI in Thonon Les Bains (85 avenue de St Disdille)
CFTI in Chatel (place de l'eglise) for Chatel Bus skibus shuttles (but this network will be lost in 2010)
The 4 CFTI establishments were previously Les Cars Frossard acquired by Veolia in 1997.

The Clermont Ferrand depot will change address several times:
- in 2010 it will be transferred to 13 Louis Bleriot in Cournon (south-eastern agglomeration of Clermont-Ferrand)
- then in 2011 still in Cournon but at 47 avenue de l'Allier
- finally in 2012, at avenue Jean Jaures in Romagnat (northern agglomeration of Clermont-Ferrand).

2011 will be quite special for VT-RAI with several events.
First of all with the transfer to the RATP Dev group of several depots (following the merger of the Transdev and Véolia groups and in compliance with competition):
- Collonges depot
- La Roche sur Foron depot
These 2 establishments will be part of the company STI (Interurban Transport Company) Haute Savoie then Alpbus
- Yzeure depot (Moulins)
- Montlucon depot
These 2 establishments will be part of the STI Allier company. (which themselves will be taken over by the Piot group in 2018, this same group which will also take over the Tourisme Verney travel agencies in 2008, 10 years earlier).

Then in 2011 there will be the takeover (repurchase then merger) of Savoies Tourisme with 2 depots:
- avenue de l'Arcalod in Rumilly
- 6 rue des Terrasses in Annecy (which makes the 2nd depot on site with the one located avenue des Neigeos but it is a temporary situation). Indeed the buses of these 2 depots will change address to park on a new single site at 6 chemin de Branchy in Annecy.

In the Rhône department, in the Lyon region, there will be 2 new secondary depots in Tarare (at 8 rue de Serbia) and in St Bel (ZI de la Ponchonniere).

Finally, to end the year 2011, major restructuring of the entire network of urban buses in Lyon. TCL lines 84, 97, 182, 185 and 186 retain their numbers. No change except for line 97 divided into 2: the Neuville St Germain section is renumbered line TCL 96.

The year 2012 will be much calmer. Unfortunately loss of the Lyon Annonay line (former line from the Transports Citroën era) taken over on December 9 by the new SPL SRADDA (Sud Rhône-Alpes Déplacements Drôme Ardèche).

In 2013 following the merger of the Veolia and Transdev groups, several subsidiaries were renamed in France. VT-RAI is simply renamed Transdev Rhône Alpes Interurban (which is therefore the 4th name change since 1991!!).

After the urban network of Lyon, it is the turn of all the interurban lines of the Rhone which are renumbered and new: no more tariff integration TCL. As a result, the lines are no longer under the TCL urban network regime and goodbye to indices 182, 185 and 186. These 3 lines are now 100% interurban, therefore 100% Transdev RAI lines. On the other hand, no change for lines 84, 96 and 97.

Creation in Trevoux (north of Lyon not far from Villefranche but the city of Trevoux is in the department of Ain) of the new urban network Saonibus.

In 2014 expansion of the Vourles depot, new premises and transfer of the head office to this depot (located at 5 chemin des plattes at the corner of chemin de la plaine). The administration is now united in one and the same place with the operation and the tourism services.

In 2016, the historic depot used for 40 years (1976) at 55 bd Lucien Sampaix in St Fons was closed for a new site a little further south in Corbas (28 avenue du 24 avril 1944). At the same time, a new address also for the Villefranche sur Saone depot, now located rue grange morin in Arnas.

In 2017 obtaining a new urban contract (in partnership with a local coach operator) in Cluses in Haute Savoie. New network under the trade name Arvi Mobilités and opening of a Transdev RAI depot at 371 avenue de môle in Marnaz (Cluses).

On the other hand, the Transdev Auvergne subsidiary loses its urban network of Thiers. The depot is then taken over by Transdev RAI, located on the route Ste Marguerite in Thiers. It is an address which is not at all unknown: in fact it is the former address of Auvergne Autocars, a Verney subsidiary whose history I will discuss a little later.

If Transdev RAI recovers interurban lines between Vichy and Thiers, on the other hand it has just lost them in the Clermont-Ferrand sector and immediate consequence: the closure of the Romagnat depot (open since 2012).

Other bad news: the TCL 97 line has been taken over by Keolis Autocars Planche. Transdev RAI only has 2 urban lines still operated as a subcontractor: the 84 and the 96.

In 2018, opening of a new depot located near the A89 motorway at 342 rue de la Noyeraie in Sarcey, replacing 2 old sites in Tarare and St Bel.
Closure of the Rumilly depot in Haute Savoie following loss of lines.

In 2019, another modification (the 5th) on the corporate name. The word Interurban is deleted: Transdev Rhône Alpes so that it can correspond with the activity of several urban networks (in Travoux and Cluses in particular) and possibly future contracts. Because this year is not joyful with the loss of the urban network of Chambéry (operated since 1979 under the CGFTE era) and half of the lines of which were exploited in subcontracting by Transdev Rhône Alpes. Result: closure of the La Ravoire depot.

As the Transdev group reorganized its numerous subsidiaries in the Alps, the Annecy depot was transferred (sold) to Voyages Crolard (immediately renamed Transdev Bassin Annecien).

Transdev Auvergne (Thiers depot) merges into the subsidiary Transdev Rhône Alpes.

In 2021, there will be 2 events:
- the loss of the Thonon urban network, some lines of which (+ school services) were operated under subcontract by Transdev Rhône Alpes and the closure of the depot located at 85 avenue de St Disdille may soon be effective.
- confirmation of the operation of interurban lines south of Lyon and west of Lyon:
That is lines 111, 112, 113, 114, 116, 119, 120, 121, 133, 145, 217, 237, 239, 240, 264 and 265. The name of the operator is displayed on the Bus timetables of the Rhone.

That's all I could say about the Lyon and Rhône-Alpes sector.
Transdev Rhône Alpes (ex TVRA) is one of the 4 subsidiaries of the Verney group still in operation (namely CAT Bretagne, Transdev Touraine ex CAT 37 and Transdev Annonay ex-STADE), the others having disappeared or merged into other regional subsidiaries .


ANNONAY

Now I am going to talk about the small urban network of Annonay (south of Lyon) won by the Verney group in 1998. At that time, only the TVRA line served the city towards Lyon

No need to create a new urban subsidiary, just draw from those that are dormant. One remains since 1994: Favier Voyages.

Favier Voyages was created in 1988 for the tourist activity of Cars Favier, another company which was bought in 1994 by the Verney group. Les Cars Favier continued to exist as a subsidiary until 2004 when it merged into TVRA (which was immediately renamed Connex Rhodalia in 2005).

Favier Voyages activities having been transferred in 1994 to the Tourisme Verney subsidiary, the company was put on hold until 1998, when the Annonay urban contract was awarded.

Suddenly, change of activity for Favier Voyages and change of corporate name: it is renamed STADE (Société des Transports d’Annonay, Davezieux et Extensions).

If Annonay and Davezieux are indeed 2 names of municipalities, Extensions means the possible enlargement of the network to other municipalities a few years later.

(There are 2 networks in France with this word Extensions:
- in Calais with the STCE (Société des Transports de Calais et Extensions)
- in Dunkirk with the STDE (Société des Transports de Dunkirk et Extensions)
These 2 networks are from the Connex group, today Transdev).

Today, the same company still operates the urban network, the STADE having been renamed Transdev Annonay in 2019. Annonay is a small town of 20,000 inhabitants served by around ten buses. But in this town we can count in 1 single day more than 100 urban buses ..... yes yes I said 100 easily verifiable on Google streetview in satellite view .... there are even articulated ....

Explanation: Annonay is the historic site of the Iveco (formerly Renault) factory for urban buses. And yes, this is where city buses are built. For those who are going to run in Normandy, the road will be long (especially since they are restricyed to an urban journey).

The buildings are very large compared to the very small urban bus depot located rue du Bélier. The streetview image is old, there is still the old Connex Rhodalia logo (which became Veolia Transport Rhône Alpes Interurban in 2008 then Transdev Rhône Alpes Interurban in 2013). In fact, intercity buses also park at the STADE. Since then, the red logos have replaced the blue logos.

I found in my archives a bus guide from September 2003 (almost 20 years old already!). At the time any new network lines in letters. This allows a comparison with the current network (lines with figures). Babus = Bassin d Annonay by Bus

In the urban area of ​​ Annonay the latest news indicates that the agglomeration plans to put the network under management in September 2022. If this is the case, this will mean the end of Transdev Annonay (formerly STADE), which was the last Verney urban subsidiary still in operation. The Saumur network (CTS but be careful not to be confused with the Strasbourg CTS) switched to SPL in 2011 and the Vannes network (TPV) was lost in 2017. The other networks being operated by interurban subsidiaries (such as the of Flers for example).


PIOT GROUP

I have been researching the companies in this group because of their relationship with Verney since they took over the Tourism division of Verney in 2008 (which had not been taken over in 2002 by Connex).

This group was not unknown to Verney since it was they who had taken over the lines, buses and drivers of the CTE network of Dijon in 1998. That year a new subsidiary of the Piot group was created: the CTP (Compagnie des Transports Piot - RCS 415 274 109) (followed by establishment number 000 16) But to my great surprise, its very first establishment (and head office) was based at 20 avenue du Général Leclerc .... in Le Mans!!! That is to say at Verney's headquarters.

At the time I thought I was wrong. Looking at my list of all the companies based at this address, yes I had noted it but I had thought it concerned travel agencies. So no. But very quickly the docial headquarters was transferred a few days later to the Dijon depot at 5 rue des frères Montgolfier in Chenove (industrial zone south of Dijon)

It must be said that in 1998, the law on the automatic transfer of drivers and lines did not yet exist (it will only be in 2002 that this law will apply). So Piot had to buy shares from CTE (which continues to operate its lines to Strasbourg and Vesoul). Hence the reason for the provisional address at Le Mans. At that time it was quite new that a small family group won a contract quite far from its original depot (more than 300 kms between the Vosges and Dijon).

The Dijon network will be operated until 2005, the year of major financial difficulties for the Piot group, which was growing too quickly without looking at its accounts. Piot had even won a school contract in Sete (near Montpellier) in the south of France !! But with no subsidiary on site, a simple establishment of the SADAP company (another subsidiary of the Piot group: Société Anonyme Des Autocars Piot) (RCS: 332 127 240).

In 2006, it was Transdev (the original group, not the current one) which took over several Piot depots (except in Alsace and Vosges), notably that of Dijon. Taken over by its subsidiary Les Rapides de Côte d'Or (RCO). The Chenove depot will be kept until 2011, when the buses join the RCO depot at 26 rue du Bouchet in Dijon. This depot still exists and in 2019 the RCO were renamed Transdev BFC Est (Bourgogne Franche Comté).

As for the Chenove depot, it was sold to a car dealership. This historic depot had been opened at the time by Transports Citroën then taken over by the CFIT, but I do not have the date of the move with the old depot based at 86 rue du faubourg Raines in Dijon. In the list of CTE establishments in 1990, this address does not appear.

In the book on the history of urban buses in Dijon, the STRD had opened a depot in the same industrial zone of Chenove in 1972 (40 rue de Longvic). They moved in 2012 to another address following the opening of the new tramway (rue des ateliers).

To return to the Piot group, with kne severe restructuring in 2005 and 2006 will regain better financial health. It was above all its Transport activity that was impacted. Its other Travel Agencies business did not have too many problems, eg it had no trouble buying the Tourisme Verney Distribution subsidiary in 2008.




RHONE-ALPES

Au programme :
  - les entreprises avant la fusion de 1991
  - la période Verney 1991- 2004
  - la période actuelle 2005 - 2022

Ces 3 parties ont pour secteur géographique la région lyonnaise mais aussi les Alpes (Savoie et Haute Savoie). Le secteur de l Auvergne (Auvergne Autocars) sera évoqué dans une 4eme partie.

1ere partie : avant la fusion (de 1955 à 1991)

1955 : Création des Cars Lyonnais (RCS : 955 508 379) dont le dépôt se situe au 12 rue de Cronstadt dans Lyon. La même année, création des Cars Burtin dont le dépôt se trouve au 67 rue Jules Guesde à St Genis Laval ( juste au sud de Lyon). Ces 2 compagnies peuvent avoir exister auparavant en tant que commerçantes et artisanales. A cette date, elles deviennent des Sociétés.

1965 : Création de Vienne Voyages ( RCS : 653 680 405) dont le siège social se situe au 46 rue Victor Hugo a Vienne au sud de Lyon (Vienne se trouve dans le département de l Isère sur la RN 7).

1976 : Nouveau dépôt des Cars Lyonnais au 55 bd Lucien Sampaix à St Fons, juste au sud du bd périphérique Lyonnais.

1977 : le groupe Verney rachete les Transports Citroën en créant une nouvelle filiale la CFIT (Compagnie Française Industrielle de Transports) dont le dépôt se trouve au 41 rue du Lieutenant Colonel Girard à Lyon, non loin des quais.

1978 : Le groupe Verney rachete 2 entreprises : Cars du Lyonnais et Vienne Voyages (historique sur le site ASPTV). Du coup les bus de la CFIT sont transférées au dépôt des Cars Lyonnais (55 bd Sampaix à St Fons). Néanmoins, chacun conserve ses sigles.

1979 : Sous traitance des lignes TCL 78 et 79 desservant Feyzin et Solaize (la 79 continue en mode interurbain vers Vienne).

1980 : Fusion des Cars Lyonnais et des lignes CFIT dans la société Vienne Voyages. Puis cette dernière change de dénomination sociale pour s'appeler Les Cars Du Lyonnais ( tout en conservant son RCS de 1965 : 653 680 405). Fini le sigle CFIT à Lyon, dorénavant les bus sont affichés CDL. Le dépôt ne change pas d'adresse ( toujours au 55 bd Sampaix à St Fons). Les CDL deviennent donc une filiale de la CFIT.

D'autre part, nouvelle sous traitance ligne TCL 82  par les CDL en direction de Vernaion, Irigny ( puis la ligne continue en mode interurbain vers Givors). En mode interurbain, les lignes 79 et 82, lorqu'elles quittent la communauté urbaine de Lyon, les lignes sont gérées à 100 % pour le compte des CDL.

En 1981, les Cars Burtin exploitent en sous traitance la ligne TCL 84 vers Neuville. Dépôt secondaire rue Ampere à Genay, nord de Lyon pour éviter les longs trajets à vide vers St Genis Laval.

En 1983, la ligne TCL 78 est reprise par la ligne TCL 60, cette dernière venant d'être prolongée vers Feyzin. La 60 est exploitée directement par la compagnie des bus urbains de Lyon (groupe Via GTI - Société Lyonnaise de Transports en Commun).

En 1987, nouveaux embranchements de la ligne TCL 84 (Cars Burtin) à Neuville vers Chantemerle et vers Montanay. Puis en 1990, les Cars Burtin rachete Lyon Cars (mais je n'ai pas trouvé d'infos ni son RCS concernant cette compagnie).

En 1991  fusion des CDL et des Cars Burtin / Lyon Cars dans la nouvelle filiale TVRA.

Les Cars Favier feront partie du groupe Verney qu'à partir de 1994  donc en 1991 c'est encore une petite entreprise familiale créée en 1934, et devenue une société en 1968 avec nouvelle immatriculation au RCS : 968 502 302. Dépôt à Millery au sud de Lyon. Ligne interurbaine Lyon -  Millery.

En 1985, le trajet urbain de la ligne Lyon -  Millery devient la ligne TCL 85 en sous traitance. L'itinéraire de cette ligne est assez particulière car au milieu du trajet urbain se trouve la commune de Vourles en dehors de la communauté urbaine de Lyon. Donc on a sur cette ligne : urbain TCL 85 puis ligne interurbaine à Vourles,  redevient urbaine TCL 85 à Millery. Le tarif est donc plus élevé à Vourles, commune proche de Lyon et moins cher à Millery qui est pourtant plus éloignée de Lyon....

En 1988 Création d une agence de voyages (Favier Voyages sous le code RCS 343 684 643), filiale des Cars Favier.

En 1994, le groupe Verney rachete Les Cars Favier qui resteront une filiale à part, la fusion dans la TVRA ne se fera qu une dizaine d'années plus tard en 2004. En revanche, les activités touristiques de Favier Voyages sont transférées en 1994 dans la filiale Tourisme Verney.

La société Favier Voyages est donc mise en sommeil, son siège social transféré de Millery au Mans. Puis en 1998, réactivation de la société (avec le même code RCS 343 684 643) sous une nouvelle activité et changement de secteur géographique : la STADE à Annonay en Ardèche (Société des Transports de l'Agglomération d'Annonay, Davezieux et Extensions). La STADE à été renommée en 2019 Transdev Annonay.


2eme partie :  la TVRA a partir de 1991

En 1991 Création de TVRA : Transports Verney Rhône Alpes. C'est la seule filiale de transports autocars ( je n'évoque pas les filiales Tourisme) où le nom Verney est indiquée dans une dénomination sociale. RCS : 380 310 060 (toujours en vigueur en 2022).

TVRA est le résultat de la fusion de 2 entreprises : Cars Du Lyonnais (CDL) et Cars Burtin. Le dépôt de St Genis Laval ( 70 rue Guesde) ne sera pas repris, les bus seront transférés à celui de St Fons situé à proximité.

Liste des dépôts repris par la TVRA :
  - rue Ampere à Genay ( nord de Lyon)
  - 55 bd Lucien Sampaix à St Fons ( Lyon)
  - site secondaire au Champ Rolland RN 7 à Salaise sur Sanne (en Isère, au sud de la commune Péage de Roussillon)
Rappel des lignes TCL : 79, 82 et 84

En 1993, renumerotation des embranchements de la 84 dont l'une devient la ligne 97 (Montanay - Neuville - St Germain).

En 1994 ouverture d'un site secondaire à Annonay côte du Bélier (qui deviendra aussi en 1998 le dépôt des bus urbains de cette ville). La même année, rachat des Cars Favier avec la ligne TCL 85. Les Cars Favier deviennent une filiale, pas de fusion TVRA pour l'instant.

En 1996, renumerotation des lignes interurbaines qui suivent la même numérotation TCL des lignes affrétés. De ce fait, les lignes 79, 82 et 85 deviennent les 179, 182 et 185. Les lignes 84 et 97 ne sortant pas de la communauté urbaine conservent leur numéro.

En 2003, la ligne 179 devient plus directe et ne dessert plus les quartiers de Solaize. C'est la nouvelle ligne TCL 39 (exploitée en double traitance par TVRA) qui prend la relève.

En 2004 fusion des Cars Favier dans la TVRA avec la reprise du dépôt de Millery.


3eme partie : à partir de 2005

En 2005, le dépôt de Millery est remplacé par un nouveau site à Vourles (11 chemin de la plaine). Le siège social qui était au Mans est transféré dans la région lyonnaise mais pas dans un dépôt contrairement aux autres filiales : il sera dans des locaux situés dans le centre ville de St Fons au 28 rue Gambetta.

Enfin après la fusion des Cars Favier, TVRA change de dénomination sociale pour s'appeler dorénavant Connex Rhodalia. C'en est donc fini à la référence Verney depuis le rachat du groupe en 2002 par Connex ( renommé en fin d'année 2005 Veolia).

En 2006, Connex Rhodalia rachete l'établissement des Cars Armand à Annonay. Mais les véhicules seront transférés au dépôt déjà existant à la côte de Bélier, le dépôt des Cars Armand n'étant pas repris.

Dans l'ouest de la France commence la période des fusions de plusieurs filiales en 2007. Dans la région lyonnaise, elle débutera qu'en 2008 avec la fusion de Rhône Nord Autocars et la reprise de son dépôt situé au 28 rue du champ garet à Arnas (Villefranche sur Saone). Reprise aussi de la ligne TCL 186 Lyon La Tour de Salvagny ( et qui continue vers Tarare et Cours La Ville). Après cette fusion, nouveau changement de nom : Connex Rhodalia (qui aura existe à peine 3 ans) est renommé Veolia Transports Rhône Alpes Interurbain (avec toujours le meme code RCS de l'époque Verney : 380 310 060). Le nom étant un peu long, on aura l'habitude de la nommer par le sigle VT - RAI.

A partir de cet instant, plusieurs filiales Veolia situées dans les Alpes et en Auvergne vont fusionner dans la VT-RAI en 2009 :
  - Connex Allier ( ex Cariane puis Connex Auvergne en 2000) à Clermont-Ferrand (7 avenue Léonard de Vinci)
  - Jumbo Bus à La Roche sur Foron (279 rue des Gentianes)
  - Cars Charvis (transfert de VIA GTI en 2000) à Moulins (11 rue de l'Arsenal à Yzeure)
  - Montlucon Cars (rue de la 2eme écluse à Montlucon)

En 2009, il y avait aussi la fusion de la société Touriscar ( rachetée par Veolia en 2008) avec dépôt au 104 route d Annecy à Collonges sous Saleve ( face à Genève).

Comme dans les autres régions, les établissements CFTI ( et non la CFIT disparue depuis longtemps) de la région vont etre repris par VT-RAI ( toujours en 2009) :
CFTI à Chambéry (166 route d'Apremont à La Ravoire)
CFTI à Annecy (avenue des Neigeos)
CFTI à Thonon Les Bains ( 85 avenue de St Disdille)
CFTI à Chatel ( place de l'eglise) pour les navettes skibus Chatel Bus ( mais ce réseau sera perdu en 2010)
Les 4 établissements CFTI étaient auparavant Les Cars Frossard rachetés par Veolia en 1997.

Le dépôt de Clermont Ferrand changera plusieurs fois d'adresse :
- en 2010 il sera transféré au 13 Louis Bleriot à Cournon (agglomération sud est de Clermont-Ferrand)
- puis en 2011 toujours à Cournon mais au 47 avenue de l'Allier
- enfin en 2012, à l'avenue Jean jaures à Romagnat (agglomération nord de Clermont-Ferrand).

2011 sera assez particulière pour VT-RAI avec plusieurs événements.
Tout d'abord avec le transfert au groupe RATP Dev de plusieurs dépôts ( suite à la fusion des groupes Transdev et Véolia et dans le respect de la concurrence) :
- dépôt de Collonges
- dépôt de La Roche sur Foron
Ces 2 établissements feront partie de la société STI ( Société de Transports Interurbains) Haute Savoie puis Alpbus
- dépôt d'Yzeure ( Moulins)
- dépôt de Montlucon
Ces 2 établissements feront partie de la société STI Allier. ( qui eux mêmes seront repris par le groupe Piot en 2018, ce même groupe qui reprendra aussi en 2008 soit 10 ans plus tôt les agences de voyages Tourisme Verney).

Ensuite en 2011  il y aura la reprise ( rachat puis fusion) de Savoies Tourisme avec 2 dépôts :
- avenue de l'Arcalod à Rumilly
- 6 rue des Terrasses à Annecy ( ce qui fait le 2eme dépôt sur place avec celui situé avenue des Neigeos mais c'est une situation provisoire). En effet les bus de ces 2 dépôts changeront d'adresse pour aller stationner sur un nouveau site unique au 6 chemin de Branchy à Annecy.

Dans le département du Rhône, en région lyonnaise il y aura 2 nouveaux dépôts secondaires à Tarare ( au 8 rue de Serbie) et à St Bel ( ZI de la Ponchonniere).

Enfin pour terminer l'année 2011, grande restructuration de tout le réseau des bus urbains de Lyon. Les lignes TCL 84, 97, 182, 185 et 186 conservent leurs numéros. Pas de changement sauf pour ligne 97 divisée en 2 : la section Neuville St Germain est renumerotee ligne TCL 96.

L'année 2012 sera largement plus calme. Malheureusement perte de la ligne Lyon Annonay ( ancienne ligne de l'époque Citroën) reprise au 9 décembre par la nouvelle SPL SRADDA (Sud Rhône-Alpes Déplacements Drôme Ardèche).

En 2013 suite à la fusion des groupes Veolia et Transdev, plusieurs filiales sont renommés en France. VT-RAI est renommé Transdev Rhône Alpes Interurbain tout simplement (ce qui fait donc le 4eme changement de nom depuis 1991 !!).

Après le réseau urbain de Lyon, c'est au tour de toutes les lignes interurbaines du Rhône qui sont renumerotees et nouveauté : plus d'intégration tarifaire TCL. De ce fait les lignes ne sont plus sous le régime du réseau urbain TCL et adieu aux indices 182, 185 et 186. Ces 3 lignes sont dorénavant à 100 % interurbaines donc à 100 % lignes Transdev RAI. En revanche pas de changement pour les lignes 84, 96 et 97.

Création à Trevoux (au nord de Lyon non loin de Villefranche mais la ville de Trevoux se trouve dans le département de l'Ain) du nouveau réseau urbain Saonibus.

En 2014 agrandissement du dépôt de Vourles, nouveaux locaux et transfert du siège social à ce dépôt ( situé au 5 chemin des plattes à l'angle du chemin de la plaine). L'administration est dorénavant reunie sur un seul et même lieu avec l'exploitation et les services tourisme.

En 2016 fermeture du dépôt historique utilisé depuis 40 ans (1976) du 55 bd Lucien Sampaix à St Fons pour un nouveau site un peu plus loin au sud à Corbas (28 avenue du 24 août 1944). Dans le même temps, nouvelle adresse aussi pour le dépôt de Villefranche sur Saone dorénavant situé rue grange morin à Arnas.

En 2017 obtention d'un nouveau contrat urbain (en partenariat avec un autocariste local) à Cluses en Haute Savoie. Nouveau réseau au nom commercial Arvi Mobilités et ouverture d'un dépôt Transdev RAI au 371 avenue de môle à Marnaz (Cluses).

En revanche la filiale Transdev Auvergne perd son réseau urbain de Thiers. Le dépôt est alors repris par Transdev RAI, situé route Ste Marguerite à Thiers. C'est une adresse qui n'est pas du tout inconnue : en effet il s'agit de l'ancienne adresse d'Auvergne Autocars, filiale Verney dont j'evoquerais l histoire un peu plus loin.

Si Transdev RAI récupère des lignes interurbaines entre Vichy et Thiers, en revanche elle vient de les perdre dans le secteur de Clermont-Ferrand et consequence immédiate : la fermeture du dépôt de Romagnat (ouvert depuis 2012).

Autre mauvaise nouvelle : la ligne TCL 97 est récupérée par Keolis Autocars Planche. Transdev RAI n'a plus que 2 lignes urbaines toujours exploitées en sous traitance : la 84 et la 96.

En 2018, ouverture d'un nouveau dépôt situé près de l'autoroute A 89 au 342 rue de la Noyeraie à Sarcey, remplaçant 2 anciens sites à Tarare et à St Bel.  Fermeture du dépôt de Rumilly en Haute Savoie suite à perte de lignes.

En 2019, encore une modification ( la 5eme) sur la dénomination sociale. Le mot Interurbain est supprimé : Transdev Rhône Alpes de façon à ce que cela puisse correspondre avec l'activité de plusieurs réseaux urbains (à Travoux et à Cluses notamment) et peut être de futurs contrats. Car cette année ce n'est pas la joie avec la perte du réseau urbain de Chambéry ( exploité depuis 1979 sous l'époque CGFTE) et dont la moitié des lignes étaient exploitées en sous traitance par Transdev Rhône Alpes. Résultat : fermeture du dépôt de La Ravoire.

Le groupe Transdev opérant une réorganisation de ses nombreuses filiales dans les Alpes, le dépôt d Annecy est transféré ( vendu) aux Voyages Crolard (renommés aussitôt Transdev Bassin Annecien).

Transdev Auvergne (dépôt de Thiers) fusionne dans la filiale Transdev Rhône Alpes.

En 2021, il y aura 2 évènements :
- la perte du réseau urbain de Thonon dont certaines lignes ( + services scolaires) étaient exploitées en sous traitance par Transdev Rhône Alpes et la fermeture du dépôt situé au 85 avenue de St Disdille risque d être bientôt effective.
- confirmation de l'exploitation des lignes interurbaines au sud de Lyon et à l'Ouest de Lyon :
Soit les lignes 111, 112, 113, 114, 116, 119, 120, 121, 133, 145, 217, 237, 239, 240, 264 et 265. Le nom de l'exploitant est affiché sur les fiches horaires des Cars du Rhône.

Voilà tout ce que je pouvais dire sur le secteur de Lyon et Rhône-Alpes.
Transdev Rhône Alpes ( ex TVRA) est l'une des 4 filiales du groupe Verney encore en activité ( à savoir la CAT Bretagne,  Transdev Touraine ex CAT 37 et Transdev Annonay ex-STADE), les autres ayant disparues ou fusionnées dans d'autres filiales régionales.


ANNONAY

Maintenant je vais parler du petit réseau urbain d'Annonay (au sud de Lyon) remporté par le groupe Verney en 1998. A cette époque, seule la ligne TVRA dessert la ville en direction de Lyon.

Pas besoin de créer une nouvelle filiale urbaine, il suffit de piocher dans celles qui sont en sommeil. Il en reste une depuis 1994 : Favier Voyages.

Favier Voyages a été créée en 1988 pour l activité touristique des Cars Favier, une autre entreprise qui a été rachetée en 1994 par le groupe Verney. Les Cars Favier continueront d'exister en tant que filiale jusqu en 2004 date de fusion dans la TVRA (qui sera aussitôt renommée en 2005 Connex Rhodalia).

Les activités Favier Voyages ayant été transférés en 1994 dans la filiale Tourisme Verney, l'entreprise a été mise en sommeil jusqu en 1998, date de l'obtention du contrat urbain d Annonay.

Du coup, changement d'activité pour Favier Voyages et changement de dénomination sociale : elle est renommée la STADE (Société des Transports d'Annonay, Davezieux et Extensions).

Si Annonay et Davezieux sont bien 2 noms de  communes, Extensions signifie le possible élargissement du réseau à d'autres communes quelques années plus tard. 

(Il existe en France 2 réseaux ayant ce mot Extensions :
- à Calais avec la STCE (Société des Transports de Calais et Extensions)
- à Dunkerque avec la STDE (Société des Transports de Dunkerque et Extensions)
Ces 2 réseaux sont du groupe Connex, aujourd'hui Transdev).

Aujourd'hui, c'est toujours la même Société qui exploite le réseau urbain, la STADE ayant été renommée Transdev Annonay en 2019. Annonay est une petite commune de 20 000 habitants desservi par une dizaine de bus. Mais dans cette commune on peut compter en 1 seule journée plus de 100 bus urbains.....oui oui j'ai bien dit 100    vérifiable facilement sur Google streetview en vue satellite....y a même des articulés.... 

Explication : Annonay est le lieu historique de l usine Iveco (ex Renault) des bus urbains. Et oui c'est ici que les bus urbains sont construits. Pour ceux qui vont rouler en Normandie, la route sera longue ( surtout qu'ils sont brides en trajet urbain).

Les bâtiments sont très grands comparés au tout petit dépôt des bus urbains situés rue du bélier. L'image streetview est ancienne, il y a encore l'ancien logo Connex Rhodalia ( devenus Veolia Transport Rhône Alpes Interurbain en 2008 puis Transdev Rhône Alpes Interurbain en 2013). En effet les bus interurbains stationnent aussi chez la STADE. Depuis, les logos rouges ont remplacés les logos bleus.

J'ai retrouvé dans mes archives un guide bus de Septembre 2003 (presque 20 ans déjà !). A l'epoque tout nouveau réseau lignes en lettres. Cela permet une comparaison avec le réseau actuel ( lignes à chiffres). Babus = Bassin d'Annonay en Bus.

Je reviens sur l'urbain d Annonay. Les dernières actualités signalent que l'agglomération prévoit de passer le réseau en régie en Septembre 2022. Si c'est le cas, cela signifiera la fin de Transdev Annonay ( anciennement STADE) qui était la dernière filiale urbaine Verney encore en activité. Le réseau de Saumur ( CTS mais attention  à ne pas confondre avec la CTS de Strasbourg) est passé en SPL en 2011 et le réseau de Vannes (TPV) a été perdu en 2017. Les autres réseaux étant exploités par des filiales interurbaines (comme celui de Flers par exemple).


GROUPE PIOT

Je fais des recherches sur les sociétés de ce groupe qui a un rapport avec Verney puisqu il a repris en 2008 la division Tourisme de Verney ( qui n'avait pas été reprise en 2002 par Connex).

Ce groupe n'était pas un inconnu pour Verney puisque c'était lui qui avait récupéré les lignes, bus et chauffeurs de la CTE réseau de Dijon en 1998. Cette année une nouvelle filiale du groupe Piot a été créé : la CTP (Compagnie des Transports Piot - RCS 415 274 109) ( suivi du numéro établissement 000 16) Mais à ma grande surprise, son tout premier établissement ( et siège social) était basé au 20 avenue du général Leclerc ....au Mans !!! C'est à dire chez Verney.

Sur le coup j'ai cru qu je m'étais trompé. En regardant ma liste de toutes les entreprises basées à cette adresse, oui je l'avais bien noté mais j'avais cru que cela concernait les agences de voyages. Du coup, non. Mais très rapidement le siège docial est transféré quelques jours plus tard au depot de Dijon au 5 rue des frères Montgolfier à Chenove (zone industrielle au sud de Dijon).

Il faut dire qu en 1998, la loi sur le transfert automatique des chauffeurs et des lignes n'existait pas encore (ce sera qu en 2002 que cette loi s'appliquera). Donc Piot devait racheter des parts à la CTE (qui elle  continue d'exploiter ses lignes à Strasbourg et à Vesoul). D'où la raison de l'adresse provisoire au Mans. A cette époque c'était tout nouveau qu'un petit groupe familial remporte un contrat assez éloigné de son dépôt d'origine ( plus de 300 kms entre les Vosges et Dijon).

Le réseau de Dijon sera exploite jusqu en 2005 année de grosses difficultés financieres du groupe Piot qui s'agrandissait trop trop vite sans regarder ses comptes. Piot avait même remporté un contrat scolaire à Sete ( près de Montpellier) dans le sud de la France !! Mais pas de filiale sur place, un simple établissement de l'entreprise SADAP ( autre filiale du groupe Piot : Société Anonyme Des Autocars Piot) ( RCS : 332 127 240).

En 2006, c'est Transdev (le groupe d'origine, pas l'actuel) qui reprend plusieurs dépôts Piot ( sauf en Alsace et Vosges) notamment celui de Dijon. Repris par sa filiale Les Rapides de Côte d Or (RCO). Le dépôt de Chenove sera conservé jusqu en 2011, année où les bus rejoignent le dépôt RCO au 26 rue du bouchet à Dijon. Ce dépôt existe toujours et en 2019 les RCO sont renommés Transdev BFC Est ( Bourgogne Franche Comté).

Quant au dépôt de Chenove, il a ete vendu à un concessionnaire automobile. Ce dépôt historique avait été ouvert à l'epoque par les Transports Citroën puis repris par la CFIT mais je n'ai pas la date de déménagement avec l'ancien depot basé au 86 rue du faubourg Raines à Dijon. Dans la liste des établissements CTE en 1990, cette adresse n y figure pas.

Dans le livre sur l'histoire des bus urbains de Dijon, la STRD avait ouvert un dépôt dans la même zone industrielle de Chenove en 1972 ( 40 rue de Longvic). Ils ont demenages en 2012 à une autre adresse suite à l ouverture du nouveau tramway ( rue des ateliers).

Pour revenir au groupe Piot, avec une restructuration sévère en 2005 et 2006  retrouvera une meilleure santé financière. C'était surtout son activité Transports qui était impactée. Son autre activité Agences de Voyages n'a pas eu trop de soucis eg n'aura donc aucun mal à racheter la filiale Tourisme Verney Distribution en 2008.



AUVERGNE


Auvergne Autocars had a very short period of activity: barely 5 years from 1991 to 1995.

But before that, it was the CFIT created in 1977 which took over the former Transports Citroën networks of Clermont-Ferrand and Moulins. In the second half of 1979, (according to Chargé Utile n° 257 of May 2014), the Moulins network was abolished, the lines being sold to local operators. Only the Puy de Dome network remained with 2 depots:
 - 26B avenue des thermes in Chamalieres (south of Clermont-Ferrand)
 - route Ste Marguerite in Thiers.

In the 1980s, creation of urban networks in Riom and Thiers.

In 1991, creation of the subsidiary Auvergne Autocars (RCS: 379 743 248) which takes over the interurban network and the 2 urban networks of Riom and Thiers. But in 1995, the Verney group decided to sell everything to 2 local coach operators:
 - Rougier Serres at 1 rue du Charolais in Clermont-Ferrand
 - Leisure and Travel at 19 avenue du 11 Novembre in Ambert

These 2 companies are part of the Maisonneuve group. Rougier Serres merged into Loisirs et Voyages in 1996. Loisirs et Voyages was then taken over by the Keolis group in 2007. While most of the CFIT lines were sold to the Maisonneuve group, others were taken over by local  operators.

Here is the list according to the 1996 Trans Dome timetable (using the 1971 Citroën nomenclature):

- line 1 Clermont-Ferrand - Thiers and St Remy: Leisure and Travel always online 1
- line 3 Clermont-Ferrand - Moulins: Cariane Auvergne becomes line 67
- line 4 Clermont-Ferrand - Vichy: Cariane Auvergne becomes line 66
- lines 5 and 6 divided into several sections
- line 7 Clermont-Ferrand - Billom: Rougier Serres becomes line 26
- line 8 Clermont-Ferrand - Vic le Comte (section to Issoire removed): Loisirs et Voyages became line 40
-line 9 Clermont-Ferrand - St Eloy Les Mine: Coaches Blot become line 61. To continue towards Montlucon you have to take another line (the 48) operated by Cars Tixier. These 2 companies will be bought by TPN and then by Keolis
- line 11 Vichy - Thiers: Roche coaches become lines 55 and 56 (connection at Chateldon) which will then be bought by TPN and Keolis
- line 12 Clermont-Ferrand Ferrand - Bourg Lastic (section to Savennes deleted): Cars du Chavanon becomes line 52
- line 17 Clermont-Ferrand - Lyon: Rougier Serres becomes line 27
- line 18 Clermont-Ferrand Vollore: direct route removed, you have to go through Thiers.

The urban networks of Riom and Thiers had also been taken over by Rougier Serres and Loisirs et Voyages. Subsequently, the networks will be operated by Keolis Pays des Volcans and Keolis Loisirs et Voyages. That of Thiers had been taken over in 2009 by Transdev Auvergne until 2017, the year of takeover by Keolis Pays des Volcans. The Riom network is now operated by an urban subsidiary (Keolis Riom since 2018).

To return to the Auvergne Autocars subsidiary, the company was made dormant. Then it was reactivated in the Sarthe in 1997 with the acquisition of Voyages Alix. Change of name: Auvergne Autocars is renamed Maine Autocars. (See the Maine Autocars page for the rest of the history of this company under the same RCS: 379 743 248).




              AUVERGNE                     

Auvergne Autocars aura eu une activité très courte : à peine 5 ans de 1991 à 1995.

Mais auparavant, c'est la CFIT créée en 1977 qui reprend les reseaux Citroën de Clermont-Ferrand et de Moulins. Au 2eme semestre 1979, (selon Chargé Utile n° 257 de Mai 2014), le réseau de Moulins est supprimé, les lignes étant vendues à des autocaristes locaux. Ne reste plus que le réseau du Puy de Dome avec 2 dépôts :
 - 26B avenue des thermes à Chamalieres (au sud de Clermont-Ferrand)
 - route ste Marguerite à Thiers.

Dans les années 80, création des réseaux urbains de Riom et de Thiers.

En 1991, création de la filiale Auvergne Autocars (RCS : 379 743 248) qui reprend le réseau interurbain et les 2 réseaux urbains de Riom et de Thiers. Mais en 1995, le groupe Verney décide de tout vendre à 2 autocaristes locaux :
 - Rougier Serres au 1 rue du Charolais à Clermont-Ferrand
 - Loisirs et Voyages au 19 avenue du 11 novembre à Ambert

Ces 2 entreprises font partie du groupe Maisonneuve. Rougier Serres fusionnera dans Loisirs et Voyages en 1996. Puis Loisirs et Voyages sera racheté par le groupe Keolis en 2007. Si la plupart des lignes CFIT été vendues au groupe Maisonneuve, d'autres ont été reprises par des autocaristes locaux.

Voici la liste selon l'indicateur horaire Trans Dome de 1996 (en reprenant la nomenclature Transports Citroën 1971) :
- ligne 1 Clermont-Ferrand - Thiers et St Remy : Loisirs et Voyages toujours en ligne 1
- ligne 3 Clermont-Ferrand - Moulins : Cariane Auvergne devenue ligne 67
- ligne 4 Clermont-Ferrand - Vichy : Cariane Auvergne ligne 66
- lignes 5 et 6 divisées en plusieurs tronçons de lignes
- ligne 7 Clermont-Ferrand - Billom : Rougier Serres devenue ligne 26
- ligne 8 Clermont-Ferrand - Vic le Comte ( section vers Issoire supprimée) : Loisirs et Voyages devenue ligne 40
-ligne 9 Clermont-Ferrand - St Eloy Les Mine : Autocars Blot devenue ligne 61. Pour continuer vers Montlucon il faut prendre une autre ligne (la 48) exploitée par les Cars Tixier. Ces 2 entreprises seront rachetés par TPN puis ensuite par Keolis
- ligne 11 Vichy - Thiers : Autocars Roche devenues lignes 55 et 56 ( correspondance à Chateldon) qui seront ensuite rachetés par TPN et Keolis
- ligne 12 Clermont-Ferrand Ferrand - Bourg Lastic ( troncon vers Savennes supprimé) : Cars du Chavanon devenue ligne 52
- ligne 17 Clermont-Ferrand - Lyon : Rougier Serres devenue ligne 27
- ligne 18 Clermont-Ferrand Vollore : trajet direct supprimé, il faut passer par Thiers.

Les reseaux urbains de Riom et de Thiers ont été repris aussi par Rougier Serres et Loisirs et Voyages. Par la suite, les reseaux seront exploités par Keolis Pays des Volcans et Keolis Loisirs et Voyages. Celui de Thiers avait été récupéré en 2009 par Transdev Auvergne jusqu en 2017, année de reprise par Keolis Pays des Volcans. Le réseau de Riom est exploité dorénavant par une filiale urbaine (Keolis Riom depuis 2018).

Pour revenir à la filiale Auvergne Autocars, l'entreprise se mettra en sommeil. Puis sera réactivée dans la Sarthe en 1997 avec le rachat des Voyages Alix. Changement de nom : Auvergne Autocars est renommé Maine Autocars. (Voir la page Maine Autocars pour la suite de l'histoire de cette entreprise sous le même RCS : 379 743 248).



CHRONOLOGICAL LIST OF VERNEY SUBSIDIARIES


I had mentioned the chronology of the subsidiaries that disappeared during the mergers. Now I will do the opposite: list the subsidiaries created in chronological order from 1933 to 2002.

This list only concerns the bus, coach and travel agency subsidiaries.

First period under the SCF (Société Centrale de chemins de Fer et d'entreprise, founded 7th February 1927) until 1990, with head office addresses of all subsidiaries at 3 rue Paul Beldant in Le Mans.
No. 1: STAO in 1933
Then existing subsidiaries created between 1933 and 1954:
No. 2: CTF (Finistère network)
No. 3: STABE in Belfort
No. 4: STN (Manche)

Then takeover of the following networks:
- Côtes d'Armor network in 1962, which will merge in 1968 with that of Finistère: CTF will be renamed CAT (subsidiary no. 2)
- No. 5: TIV in 1965 (with merger of SAFMAT)
- No. 6: CTM in 1968

Then creation of the following subsidiaries:
- No. 7: Tourisme Verney in 1976
- No. 8: CFIT in 1977 following the takeover of Transports Citroën
- No. 9: Cars Du Lyonnais in 1978
- No. 10: Nord Sud Voyages in 1982 (takeover of the CITER travel agencies previously managed by the CFIT)

1984: STABE is renamed TTT

First urban subsidiaries:
- No. 11: CTS in Saumur in 1984
- No. 12: SETAB in St Brieuc in 1985 (previously managed by the CAT subsidiary since 1968)

Finally in 1989 and 1990, takeover of Cars Burtin / Lyon Cars (No. 13)

With the reorganisation and creation of new subsidiaries, 4 companies will disappear: CFIT, CDL, Cars Burtin / Lyon Cars and SETAB (following loss of contract in 1990 in St Brieuc).

Second period: the SCF is replaced by the GTV (Générale de Transports Verney). in 1990, the GTV took over the following subsidiaries (new numbering in the list):
- No. 1: STAO
- No. 2: CAT
- No. 3: TTT
- No. 4: STN
- No. 5: TIV
- No. 6: CTM
- No. 7: TV (Tourisme Verney)
- n° 8: Nord Sud Voyages which will be renamed the same year Tourisme Verney Distribution (TVD)
- No. 9: CTS (urban routes in Saumur)

Then creation of new subsidiaries taking over the CFIT networks (still in 1990):
- No. 10: CTA in Nantes
- No. 11: CAA in Angers
- No. 12: TVS in Rouen and Charny (Paris region)
- No. 13: CTE in Strasbourg, Vesoul and Dijon
- No. 14: AA (Auvergne Autocars)

1991: creation of TVRA in Lyon (CDL and Burtin / Lyon Cars merger) (subsidiary no. 15) and ADC in Caen (subsidiary no. 16)

1993: Takeover of Hurel Voyages (subsidiary no. 17) and creation of TPV (subsidiary no. 18) for the urban network of Vannes (which was managed by the subsidiary CTM).

1994: Acquisition of Transports Margogne (subsidiary no. 19 A) and Rapides de Touraine. This last company is renamed Compagnie des Autocars de Touraine (subsidiary n° 20). Finally takeover of Cars Favier (subsidiary no. 21).

1995: Auvergne Autocar lines sold. Subsidiary No. 14 is put on hold.

1997: Acquisition of Voyages Alix. Subsidiary no. 14 is reactivated under its new name: Maine Autocars (replaces Les Voyages Alix). Takeover of Transports Margogne (subsidiary no. 19 B).

1998: merger of Transports Guerif and Transports Margogne, immediately renamed Guerif Margogne (subsidiary no. 19).
The same year, takeover of the Pivoin Herin group:
- Pivoin Herin Sarthe: merger into Maine Autocars (subsidiary no. 14)
- Pivoin Herin Touraine renamed Touraine Autocars (subsidiary no. 22)
- Turone Voyages (travel agencies): subsidiary no. 23
- Transports Libergé: subsidiary no. 24
Finally following the gain of the urban network of Annonay, creation of the STADE (subsidiary n ° 25).

2 pieces of bad news in 1998:
- loss of the Dijon network operated by the CTE (taken over by the Piot group)
- death of Yves Michel Verney

In 1999, Transports Libergé was renamed Transports Verney International (subsidiary no. 24)
Acquisition of 2 carriers:
- Voyages Ramard in Fougères (subsidiary no. 26)
- Les Cars Leroy in Finistère (subsidiary no. 27)

Very last carrier bought by the Verney group in 1999 but only a 50% share alongside the CGEA group: Transports Kunegel (and transfer of the Strasbourg and Belfort networks).

I have not mentioned the TVF subsidiary created in July 2002 but which will never be part of the actual Verney group, having been sold on January 25, 2002.

If we refer to the list in the Certu book, pages 356 and 357, I will mention in future notes the other subsidiaries having an activity other than travel:
- SAMV became CBM then CBM Maintenance
- Transports Malissard became TVMS (Transports Verney Materials and Services)
- IFYV (Institut de Formation Yves Verney)
- Verninvest (investment and financing)
- Tourisme Verney UK (to be completely complete in the list).

So much for this complete list of subsidiaries.


In the list on page 357 we find Cars Chatelleraudais and its subsidiary Voyages Mallet. These 2 companies were bought in 1998 but they did not become subsidiaries of the Verney group because they merged immediately into the STAO Poitou network.

The same situation occurs for Cars Raulet and Voyages Gicquello, immediately merged after their takeover in the CTM (Morbihan).

There are 2 mysteries left to solve:
- the old corporate names of the CAA and the CTA from 1985 to 1990. For one of them, it was the SETAB (urban network of St Brieuc) which had been created in April 85. For the other, created at the end of December 84 / beginning January 85, I would think of the peripheral lines of the Nantes conurbation created at that time following the opening of the Nantes tramway.
- the Cap Libre travel agency. I would have an idea since created at the same time as the SETAB, perhaps the excursions to Cap Frehel and other tourist sites from St Brieuc and a subsidiary of the SETAB. I had seen that the Caen CTAC had coaches at the time and also made excursions in the 80s and 90s. The Histotub site publishes a book on the history of the St Brieuc network.




RECOVERY AND DISAPPEARANCE

Brief summary of the disappearance of the subsidiaries year by year:

1999: TTT in Belfort (merger into Kunegel)
2002: Voyages Ramard (merger into TIV)
2003: Touraine Autocars (merger into Compagnie des Autocars de Touraine), Cars LeRoy (merger into the other CAT in Brittany), Hurel Voyages (merger into STN)
2004: Cars Favier (merger into TVRA renamed Connex Rhodalia in 2005)
2007: Guerif Margogne (merger into CAA), STN and ADC (merger into VTNI), CTE (merger into Kunegel)
2008: Maine Autocars (merger into STAO Pays de Loire)
2009: the history of STAO from 1933, CAA, CTA (merger into the new STAO Pays de Loire), CTM (merger into CAT Bretagne)
2010: TIV (merger into CAT Bretagne). Note that the urban network of Fougères becomes independent of the interurban (creation of an urban subsidiary).
2011: loss of the urban network of Saumur and cessation of activity of the CTS
2015: Kunegel (merger into Transdev Grand Est)
2017: loss of urban network of Vannes and cessation of activity of TPV

There are only four subsidiaries still in operation:

  - CAT in Brittany
  - Transdev Touraine (formerly CAT 37, Connex Ligeria)
  - Transdev Rhône Alpes (formerly TVRA, Connex Rhodalia, VT RAI)
  - Transdev Annonay (ex STADE) but risk of passing into municipal control in September 2022.

It should be noted that there was no merger in the Center Val de Loire region between Veolia / Transdev subsidiaries that still exist: Transdev Touraine, TLC (Transports du Loir et Cher in Blois), Transdev Loiret (formerly Rapides du Val de Loire), Transdev Eure et Loir (formerly Transbeauce / Courriers Beaucerons).

A final word on the Verney urban networks operated by the interurban subsidiaries (Fougères is already mentioned above):
  - Flers: managed at the time by the STAO, today it is Transdev Normandie Interurbain (ex VTNI)
  - Sablé sur Sarthe: no change, operated by STAO Pays de Loire
  - Vernon (which was the very last contract obtained by Verney in 2001): no change, operated by Transdev Normandie Val de Seine (formerly TVS).
  - Saint Lo: managed at the time by the STN, transferred to the urban subsidiary CGFTE in 2003 (renamed today Transdev Urbain). Network lost in 2019.


FILIALES VERNEY CHRONOLOGIQUE


J'avais évoqué la chronologie des filiales disparues lors des fusions. Maintenant je vais faire le contraire : liste des filiales créés en ordre chronologique de 1933 à 2002.

Cette liste concerne uniquement les filiales autocars et agences de voyages.

Première période sous la SCF (Société Centrale de chemins de Fer et d'entreprise, créée le 7 février 1927) jusqu en 1990. Adresses siege social de toutes les filiales au 3 rue Paul Beldant au Mans.
N° 1 : STAO en 1933
Puis filiales existantes créés entre 1933 et 1954 :
N° 2 : CTF (réseau Finistère)
N° 3 : STABE à Belfort
N° 4 : STN (Manche)

Puis rachat des réseaux suivants :
- réseau des Côtes d Armor en 1962, qui fusionnera en 1968 avec celui du Finistère : CTF sera renommé CAT ( filiale n° 2)
- n° 5 : TIV en 1965 ( avec fusion de la SAFMAT)
- n° 6 : CTM en 1968

Puis création des filiales suivantes :
- n° 7 : Tourisme Verney en 1976
- n° 8 : CFIT en 1977 suite à la reprise des Transports Citroën
- n° 9 : Cars Du Lyonnais en 1978
- n° 10 : Nord Sud Voyages en 1982 (reprise des agences de voyages CITER gérées auparavant par la CFIT)

1984 : la STABE est renommé TTT

Premières filiales urbaines :
- n° 11 : CTS à Saumur en 1984
- n° 12 : SETAB à St Brieuc en 1985 (auparavant géré par la filiale CAT depuis 1968)

Enfin en 1989 et 1990, rachat des Cars Burtin / Lyon Cars (n° 13)

Avec la réorganisation et création de nouvelles filiales, 4 entreprises disparaîtront : CFIT,  CDL, Cars Burtin / Lyon Cars et la SETAB (suite à perte de contrat en 1990 à St Brieuc).

Deuxième période : la SCF est remplacée par la GTV (Générale de Transports Verney). en 1990, la GTV reprend les filiales suivantes (nouvelle numérotation de la liste) :
- n° 1 : STAO
- n° 2 : CAT
- n° 3 : TTT
- n° 4 : STN
- n° 5 : TIV
- n° 6 : CTM
- n° 7 : TV (Tourisme Verney)
- n° 8 : Nord Sud Voyages qui sera renommé la même année Tourisme Verney Distribution (TVD)
- n° 9 : CTS ( urbain de Saumur)

Puis création de nouvelles filiales reprenant les reseaux CFIT ( toujours en 1990) :
- n° 10 : CTA à Nantes
- n° 11 : CAA à Angers
- n° 12 : TVS à Rouen et à Charny (région parisienne)
- n° 13 : CTE à Strasbourg, Vesoul et Dijon
- n° 14 : AA (Auvergne Autocars)

1991 : création de TVRA à Lyon (fusion CDL et cars Burtin / Lyon Cars) (filiale n° 15) et de ADC à Caen (filiale n° 16)

1993 : Rachat de Hurel Voyages (filiale n° 17) et création des TPV (filiale n° 18) pour le réseau urbain de Vannes (qui était géré par la filiale CTM).

1994 : Rachat de Transports Margogne (filiale n° 19 A) et des Rapides de Touraine. Cette dernière entreprise est renommée Compagnie des Autocars de Touraine ( filiale n° 20). Enfin rachat des Cars Favier ( filiale n° 21).

1995 : Vente des lignes Auvergne Autocars. La filiale n° 14 est mise en sommeil.

1997 : Rachat des Voyages Alix. La filiale n° 14 est réactivée sous son nouveau nom : Maine Autocars (remplace Les Voyages Alix). Rachat des Transports Margogne ( filiale n° 19 B).

1998 : fusion des Transports Guerif et des Transports Margogne aussitôt renommés Guerif Margogne ( filiale n° 19).
La même année, rachat du groupe Pivoin Herin :
- Pivoin Herin Sarthe : fusion dans Maine Autocars ( filiale n° 14)
- Pivoin Herin Touraine renommés Touraine Autocars (filiale n° 22)
- Turone Voyages (agences) : filiale n° 23
- Transports Libergé : filiale n° 24
Enfin suite au gain du réseau urbain d Annonay, création de la STADE (filiale n° 25).

2 mauvaises nouvelles en 1998 :
- perte du réseau de Dijon exploité par la CTE (repris par le groupe Piot)
- décès de Yves Michel Verney

En 1999, les Transports Libergé sont renommés Transports Verney International (filiale n° 24)
Rachat de 2 transporteurs :
- les Voyages Ramard à Fougères( filiale n° 26)
- les Cars Leroy dans le Finistère ( filiale n° 27)

Tout dernier transporteur rachete par le groupe Verney en 1999 mais uniquement qu à 50 % avec le groupe CGEA : les transports Kunegel (et transfert des réseaux de Strasbourg et de Belfort).

Je n'évoques pas la filiale TVF créée en juillet 2002 mais qui ne fera jamais partie du groupe Verney, celui ci ayant été vendu le 25 janvier 2002.

Si l'on  se réfère à la liste du livre Certu, pages 356 et 357, j'evoquerais dans de prochains notes les autres filiales ayant une autre activité que le voyageur :
- la SAMV devenu CBM puis CBM Maintenance
- Transports Malissard devenus TVMS ( Transports Verney Matériels et Services)
- IFYV ( Institut de Formation Yves Verney)
- Verninvest (investissement et financement)
- Tourisme Verney UK (pour être entièrement complet dans la liste).

Voilà pour cette liste complète des filiales.


Dans la liste page 357 on trouve les Cars Chatelleraudais et sa filiale Voyages Mallet. Ces 2 entreprises ont été rachetés en 1998 mais elles ne sont pas devenues filiales du groupe Verney car elles ont fusionnées aussitôt dans la STAO réseau du Poitou.

La même situation se présente pour les Cars Raulet et les Voyages Gicquello, aussitôt fusionnées après leur rachat dans la CTM (Morbihan).

Il me reste 2 mystères à résoudre :
- les anciennes dénominations sociales de la CAA et de la CTA de 1985 à 1990. Pour l'une d'elle, c'était la SETAB ( réseau urbain de St Brieuc) qui avait créé en Avril 85. Pour l'autre créée fin Décembre 84 / début Janvier 85, je penserais bien aux lignes périphériques de l'agglomération de Nantes créés à cette époque suite à l'ouverture du tramway de Nantes. 
- l'agence de Voyages Cap Libre. J 'urais bien une idée puisque créé au même moment que la SETAB,  peut être les excursions vers Le Cap Frehel et autres sites touristiques au départ de St Brieuc et filiale de la SETAB. J'avais vu que la CTAC de Caen avait des autocars à l'epoque et faisaient aussi des excursions dans les années 80 et 90.  Le site Histotub édite un ouvrage sur l historique du réseau de St Brieuc.




REPRISE ET DISPARITION

Petit résumé sur la disparition des filiales par année :

1999 : TTT à Belfort (fusion dans Kunegel)
2002 : Voyages Ramard ( fusion dans TIV)
2003 : Touraine Autocars (fusion dans la Compagnie des Autocars de Touraine), Cars LeRoy ( fusion dans l'autre CAT en Bretagne), Hurel Voyages ( fusion dans la STN)
2004 : Cars Favier (fusion dans TVRA renommé en 2005 Connex Rhodalia)
2007 : Guerif Margogne (fusion dans la CAA), STN et ADC (fusions dans VTNI), CTE (fusion dans Kunegel)
2008 : Maine Autocars ( fusion dans STAO Pays de Loire)
2009 : l'historique STAO de 1933, CAA, CTA ( fusions dans la nouvelle STAO Pays de Loire), CTM (fusion dans CAT Bretagne)
2010 : TIV ( fusion dans CAT Bretagne). A noter que le réseau urbain de Fougères devient indépendant de l'interurbain ( création d une filiale urbaine).
2011 : perte du réseau urbain de Saumur et cessation d'activité de la CTS
2015 : Kunegel ( fusion dans Transdev Grand Est)
2017 : perte du réseau urbain de Vannes et cessation d activité de TPV.

Ne reste plus que quatre filiales encore en activité :

  - CAT en Bretagne
  - Transdev Touraine ( ex CAT 37, Connex Ligeria)
  - Transdev Rhône Alpes (ex TVRA, Connex Rhodalia,  VT RAI)
  - Transdev Annonay (ex STADE) mais risque de création d'une régie en Septembre 2022.

A noter qu il n y a pas eu de fusion dans la région Centre Val de Loire entre filiales Veolia / Transdev toujours existantes : Transdev Touraine,  TLC ( Transports du Loir et Cher à Blois), Transdev Loiret ( ex Rapides du Val de Loire), Transdev Eure et Loir ( ex Transbeauce / Courriers Beaucerons).

Un dernier mot sur les réseaux urbains Verney exploités par les filiales interurbaines (pour Fougères, c'est déjà évoqué plus haut) :

  - Flers : géré à l'epoque par la STAO,  c'est aujourd'hui Transdev Normandie Interurbain ( ex VTNI)
  - Sablé sur Sarthe : pas de changement, exploité par STAO Pays de Loire
  - Vernon (qui était le tout dernier contrat obtenu par Verney en 2001) : pas de changement, exploité par Transdev Normandie Val de Seine (ex TVS).
  - Saint Lo : géré à l'epoque par la STN,  transféré à la filiale urbaine CGFTE en 2003 (renommé aujourd'hui Transdev Urbain) . Réseau perdu en 2019.

Information about the Verney group subsidiaries in the west of France in the 1960s and 1970s can be found here
Des informations sur les filiales du groupe Verney dans l'ouest de la France dans les années 1960 et 1970 sont disponibles ici
Information about the travel agency and tourism activities of Verney can be found here
Des informations sur leurs agences de voyage et les activités touristiques du Verney sont disponibles ici

(avec un grand merci à Richard Jacquemin pour ces infos)


DORSET (RURAL) DORSET (URBAN)
SOMERSET
WILTSHIRE
HAMPSHIRE
FAROE ISLANDS FRANCE (REGIONAL)
ISLE OF SKYE
FRANCE (NATIONAL)
LINCOLNSHIRE